Une débutante dans le décor - Ep4 - Kitbashing d’une fosse d'inspection

Salut,

Episode 4.0 - Table des matières

  1. Présentation (ci-après)
  2. Réalisation de la fosse [NE PAS UTILISER --> PROTOTYPE INACHEVÉ]
  3. Réalisation de la fosse (re)
  4. Alimentation pour la traction
  5. Automatisme et finitions
  6. Version du coupon 24361 avec une fosse Auhagen

Dans les épisodes précédents :

  1. Le carton plume
  2. Noyer la voie C
  3. Kitbashing d’un pont tournant

Episode 4.1 - Présentation

Dans la série je ferais tout avec de la voie C, je vais vous présenter le quatrième épisode. il concerne le kit bashing d’une fosse d’inspection (ou de visite) de chez Régions et Compagnies, kit de référence DEP 031.

Le cahier des charges, une fois encore, présente quelques objectifs imposés par Mlle Pélerin. Elle veut de la voie C et rien que de la voie C (sans commentaire) et un rail central discret.

Notre kit bashing doit donc fournir un coupon de voie C, c’est à dire une connexion directe avec des coupons standard, aux deux extrémités de la fosse de visite. Nous avons déjà étudié cette possibilité dans l’épisode 2 mais il va falloir l’industrialiser et gérer la particularité du rail central.

Ce coupon portera la référence 24361 car basé sur un rail 24360.

Depuis mon arrivée sur le forum, je réfléchis beaucoup à ce rail central dans une fosse de visite, et j’ai croisé de nombreuses techniques :

  • la fosse de visite Faller avec des pièces en laiton - référence 120136 - compatible avec les voies K et M mais qui semble poser problème avec certains frotteurs trop petits … ce qui est la caractéristique des locotracteurs et autres petites draisines qui circulent dans un dépôt …

  • un rail central d’une voie K ou même C. Voir par exemple la réalisation sur http://www.michael-robert-gauss.de/unterpreuschwitz.htm, photo de la section “Basis für die Lokstation”. Pas très discret, surtout pour une fosse qui va être éclairée.

  • un fil métallique ou de cuivre tendu entre les deux extrémités, avec le risque d’affaissement du fait d’une certaine élasticité dans le temps (même si j’ai vu que notre ami Fred a prévu un montage pour retendre le fil au besoin).

  • et le montage le plus sioux de tous : une plaque conductrice qui se déplace avec un montage sous le plateau. Voir l’explication sur le stummiforum et voir le rendu sur cette vidéo très bien faite ! Voir les photos ici.

J’aurais retenu cette dernière solution si je n’avais une sainte horreur de la menuiserie. Et surtout si je n’avais pas réalisé que ce mécanisme ne permet d’emprunter la fosse que dans un seul sens …. Ce qui dans mon cas est un showstopper.

En attendant de vous présenter une solution revisitée, quelques photos du kit que j’ai commencé à monter, la partie éclairage. En suivant simplement la notice de montage, très bien faite au demeurant.

Soudure des liaisons électriques :

IMG_5837

Collage de l’ensemble (colle expert pour kit laser) :

Résultat final suivi d’un test pour vérifier que tout fonctionne :

A suivre dans quelques jours, j’ai du commander une référence Evergreen …

As-tu envisagé d’utilser un rail echelle N ou Z pour la fosse? Dans mon réseau précédent, j’ai utilisé des rails N pour monter des caténaires dans les tunnels. Je pense que c’est plus rigide que du fil de cuivre.

Marc

Bonjour Marc,

C’est effectivement une bonne idée car le fil de cuivre est trop sensible (élasticité) à la température, comme beaucoup de métaux un peu mou.

De couleur noir il serait très discret. Je le met dans la liste des trucs que je vais tester :slight_smile: merci !

Bonne journée

Bonjour Julie,

Dans le principe, la fosse n’est éclairée que quand il y a une loco dessus.
En imaginant que ta fosse est à 30 cm du spectateur, il faudrait regarder si la présence du 3ieme rail est si affreux que ça.

On oublie souvent que nous n’avons pas le nez sur le réseau et que l’oeil humain à une grande capacité à ausculter certain défaut.

Thomas

1 J'aime

Bonjour Thomas,

Bonne remarque. ça veut dire qu’il me faut utiliser un rail de contact pour relayer l’alimentation de l’éclairage de la fosse ! je note :slightly_smiling_face:

@+

Ou utiliser l’un des gros avantages du système 3 rails, la mise en commun des 2 rails…

En isolant les 2 rails, tu peux créer un contact provisoire des qu’une loco rentre sur la fosse.

Le branchement est le suivant :

  • le + de l’alim branché au rail de droite
  • le rail de gauche branché au + des rubans leds
  • le - du rubans en retour à l’alim.

Et voilà, ça te coûte rien… voir nos échanges il y a quelques instants sur ton fil Réflexions d’une débutante

Thomas

Édit : il ne fait bien sûr relié qu’un seul des 2 rails à la masse du courant de voie…

Petite remarque aussi concernant la peinture du fil ou rail central, choisis une couleur proche de la teinte des côtés de la fosse, plutôt que du noir. De loin, cela se verra moins.

Sauf si le fond est noir

MarcD

1 J'aime

Oui c’est ce que je voulais dire. Je me fabrique mes rails de contact depuis le début et je réalise le type de branchement que tu préconises.

Ceci dit dans le cas présent, je voudrais relayer pour une bonne raison : un retard à l’allumage (si la locomotive ne fait que passer, la fosse ne s’allume pas) et un mode veille au bout d’un certain temps et qui se ré-initialise une fois que la locomotive est partie, pour accueillir la suivante.

Et puis de toute façon mes accessoires sont sur un circuit d’alimentation séparé, donc je dois relayer leur commande.

J’ai trouvé une platine de domotique qui fait ce genre de truc pour une 10 aine d’euros, livraison Primes comprise :

@+

Que voilà un sujet passionnant,
Julie a bien recensé les différentes possibilités.
Bien que n’ayant toujours pas commencé mon réseau qui devra débuter par un module dépôt vapeur, je réfléchis à ce pb de fosse. Une solution pourrai être basée sur un troisième rail, réalisé en fil de laiton plus rigide que le cuivre, par ex dia 0,5 et bruni pour la discrétion.
Pour améliorer la stabilité du fil, on peut envisager une ou deux traverses comme cela existait dans la réalité. Je me souviens avoir vu des photos de ce montage à priori exotique dans un ouvrage dédié aux dépôts vapeur.
Bonne soirée.

1 J'aime

Re-bonjour Julie,

Tu peux aussi (pour économiser trois francs six sous !!) la faire de toutes pièces cette fosse et éclairée qui plus est.

Il y a un bel exemple dans le LR 870 de janvier 2020 qui indique pas à pas la façon de procéder.

Cdlt,

Claude

Bonsoir Claude,

Malheureusement j’ai déjà ce Régions et Compagnie, et j’aime bien l’idée de détourner une maquette existante et j’aime bien leur approche pour le bandeau à Led.

J’aurais au moins récupéré un plan dans l’affaire que je pourrais utiliser pour mes fosses dans les remises, en industrialisant ce kitbashing :slight_smile: … à moins que je m’essaye à une autre solution, par exemple avec ton idée de construire de 0 en partant du LR 870 mitonné à ma sauce voie C …

@+

Bonsoir,

C’est mon plan B. Comme proposé plus haut par @MarcD, un rail N de couleur de la fosse, et un ou deux piliers ou traverses à mi-chemin pour rigidifier l’ensemble.

Mais ce n’est que mon plan B … Laissez moi essayer mon plan A qui est de … (bla bla bla) …

(et non ce n’est pas dans la liste des méthodes usuelles … et oui c’est possible que ça ne marche pas bien … will see in few days)

Bonne soirée,

Bonjour Julie,

Bon, à suivre ton montage.

Je pense m’orienter vers la solution du patin-pousseur mais en modifiant un poil le système. Juste prendre un boggie lesté pour faire déplacer la plaque… A voir et surtout tester. Mais j’ai d’autres priorités avant.

Bonne continuation,
Claude

Episode 4.2 - Réalisation de la fosse

EDIT du 12 décembre : NE PAS UTILISER --> Remplacé par Episode 4.3 - Réalisation de la fosse (re)

J’ai décidé de remplacer une bonne partie du kit par de la carte plastique afin de continuer à pratiquer ce matériau. Le kit m’a servi de gabarit.

La première étape a consisté à ruiner un coupon 24360 afin de garder une connectique intacte aux deux extrémités. Ce nouveau coupon est baptisé 24361.

La découpe se fait à la scie à métaux à arc; le coupon coincé dans un étau. Attention cette scie coupe vraiment très vite et il faut contrôler son mouvement sur la fin pour ne pas couper les deux rails :slight_smile:

Autre hint : s’arranger pour couper entre deux traverses pour éviter de buter sur un picot.

Le résultat est très propre. La dimension évidée fait 25 cm de long, ce qui correspond à la taille de la fosse de visite de Régions et Compagnies.

Puis découpe d’une feuille Evergreen 1mm d’épaisseur pour un socle (47 x 250 mm), deux côtés (47 x 19 mm) et de deux bandes (14 x 248 mm) qui supporteront les piliers.

La position des piliers est marquée à intervalle régulier, 8 piliers de chaque côté. Un espace important (36 mm) depuis les bords, il faudra installer un escalier de chaque côté.

Les piliers sont réalisés avec des poutres Evergreen en H de 4,8 mm, découpé au massicot pour une hauteur de 17 mm (19 mm de hauteur de la fosse - 1 mm support des piliers - 1 mm de la poutre qui supportera le rail) puis implantés aux endroits repérés :

Les côtés sont collés puis les deux poutres qui soutiennent les rails, Evergreen 2 mm x 4 mm.

Direction la zone de test où nous retrouvons notre fidèle DHG 700 C, toute heureuse de participer à de nouveau tests.

Montage à blanc avec les deux rampes à leds préalablement montées :

Puis montage à blanc de la bordure de la fosse et allumage des leds. Et test de roulage à la main.

J’ai refais la bordure avec de la carte plastique. De fait, il ne reste plus que l’habillage des bandeaux à leds et les escaliers du kit initial …

Les escaliers sont faciles à remplacer, l’habillage des bandeaux plus délicat du fait des découpes pour les leds. Et puis il faut que ça reste un kitbashing …

Ok. Et le rail central ?

A suivre …

2 J'aime

Finalement j’ai fait l’escalier en plastique. 2mm de hauteur et 2mm de taille de marche. Soit 17 cm.

Bonne nuit :crescent_moon::sleeping::zzz:

Si tu as pris la AUHAGEN 41612, ma solution est adaptable.

Il faudra couper ton coupon voie C pour garder les deux extrémités de connexion puis réaliser ce troisième rail.

Selon la réussite de ma fosse d’inspection, tu utiliseras l’une ou l’autre technique pour l’alimentation du 3ieme rail.

Au moment où tu en seras là, je récupérais un Auhagen pour compléter le tutoriel. Ça m’intéresse de manipuler un kit plastique existant :slight_smile:

1 J'aime

Bonsoir,

Une drôle de journée. Je me suis obstinée à faire fonctionner mon plan A … sans succès. Très instable, trop aléatoire. C’est rare mais j’ai renoncé (pour l’instant) sinon je vais rester bloquée trop longtemps sur ce sujet. Et j’aimerais bien voir mon dépôt rouler un peu avant mon départ pour ma prochaine mission.

Je me suis faite à l’idée de réaliser mon plan B, c’est à dire un rail minitrix comme troisième rail. Et deux poutres réalisées avec des traverses récupérées sur le coupon 24360 pour éviter que ce rail ne s’affaisse.

Le prototype fonctionne et j’ai fait une petite vidéo. Un peu d’indulgence, rien n’est collé ni fixé et l’atelier peinture n’a pas pu bosser (journée trop humide à mon gout pour bomber l’apprêt). Il manque aussi la décoration de fond de fosse (grilles d’évacuations des eaux de pluie) et quelques outils nécessaires aux activités des cheminots.

La cinématique d’allumage à l’arrivée puis d’extinction temporisée au départ de la fosse est réalisée avec une petite carte relais à 4 € (made in china, sans documention …) et une détection avec l’un des rails.

Je package tout cela dans les prochains jours et je termine le tutoriel.

Édite du lendemain matin : je vais garder le prototype en l’état. Il a quelques petits défauts que je souhaite corriger dans la version définitive. Et ce prototype me servira plus tard pour tester à nouveau mon idée pour supprimer ce rail central !

Dans les défauts à corriger : utiliser directement de la carte 2mm pour les marches des escaliers, améliorer la fixation des rails pour une meilleure tenue, aligner un peu mieux les piliers en supprimant un des 8 piliers, utiliser un arduino nano pour les automatismes de l’éclairage.

Salut Julie,

Elle flashe ta fosse !!! Tu devrais peut-être ajouter un résistance plus forte (ou supprimer des led’s) sinon les pôves cheminots vont en prendre plein les mirettes !!!

Qu’est ce qui te chagrine ds la traversée de la fosse ? Tout à l’air stable.

Claude

Bonjour Claude,

Un peu trop de lumière, renforcé par la prise de vue. Je refais la partie éclairage aussi … il ne reste plus rien du kit Régions et Compagnie :rofl:

Oui c’est stable (surtout que rien n’est collé, seulement posé) mais il y a quelques défauts parce que à l’origine il n’y avait pas de rail central mais un autre mécanisme, pas encore au point, je referais des essais plus tard.

Donc comme indiqué, je corrige des petits détails (nombre de piliers, hauteurs, fixations …). L’ensemble devrait être encore plus rigide et surtout pérenne dans le temps.

@+

Episode 4.3 - Réalisation de la fosse (re)

Après l’épisode 4.2, j’ai mené une campagne de tests pour un mécanisme d’alimentation du frotteur par un système de double frotteur tête bêche poussé par la locomotive qui traverse la fosse. Ce système s’est avéré très instable, le design doit être revu même si le principe semble prometteur.

Je suis donc passée au plan B consistant à mettre un rail central (minitrix), solution plus robuste qu’un fil ou des picots à la mode Faller.

Mon montage s’est avéré fonctionnel (cf la vidéo quelques messages plus haut) mais plusieurs détails m’ont décidé à abandonner ce prototype en l’état et à recommencer une nouvelle fosse d’inspection.

(le prototype va me servir à une nouvelle tentative d’alimentation par un frotteur mobile, à une date indéterminée, je souhaite avancer sur le dépôt pour l’instant, sinon Mlle Pélerin va me virer).

Cette fois j’ai décidé de remplacer la totalité du kit Régions et Compagnie par de la carte plastique afin de continuer à pratiquer ce matériau. Le kit m’aura finalement servi uniquement de gabarit.

J’ai modifié aussi l’ordre de fabrication et de montage des différents éléments afin d’optimiser le passage en peinture et la bonne tenue (robustesse) de l’ensemble.

Quelques mesures relevées pour les dimensions de la fosse (j’ai modifié à la marge certaines dimensions pour faciliter la découpe) :

La première étape consiste toujours à ruiner un coupon 24360 afin de garder une connectique intacte aux deux extrémités. Ce nouveau coupon est toujours baptisé 24361.

La découpe se fait à la scie à métaux à arc; le coupon coincé dans un étau. Attention cette scie coupe vraiment très vite et il faut contrôler son mouvement sur la fin pour ne pas couper les deux rails :slight_smile:

Autre hint : s’arranger pour couper entre deux traverses pour éviter de buter sur un picot.

Le résultat est très propre. La dimension évidée fait 25 cm de long, ce qui correspond à la taille de la fosse de visite de Régions et Compagnies.

Puis découpe d’une feuille Evergreen 1mm d’épaisseur pour un socle F1 (48 x 250 mm), deux côtés C1 et C2 (48 x 18 mm) et d’une bande unique F2 (38 x 248 mm) qui supportera les piliers et les grilles d’évacuation des eaux de pluie.

La feuille avec les différentes pièces (attention la pièce B n’est pas à la bonne dimension pour la partie à évider, il faut 38 x 248) :

La découpe avec un cutteur. Pour évider la pièce B (bordure 256 x 50 évidée à 248 x 38), j’utilise une technique bien connue qui consiste à découper deux diagonales à l’intérieur du rectangle à évider.

Je passe à la découpe des marches d’escaliers dont j’ai donné les différentes largeurs sur la feuille des mesures pour une longueur de 38 mm correspondant à la largeur de F2.

Les marches sont collées sur le côté C1 puis C2, en faisant bien attention à rester perpendiculaire.

Petit test pour vérifier le bon positionnement de l’ensemble :

En prévision du rail central, j’ajoute une pièce essentielle pour la bonne tenue de ce rail minitrix : une poutre d’une longueur de marche (38 mm) en taille 2 x 2 mm, coupée en son centre. Elle est installée en haut de l’escalier pour le terminer :

Le rail minitrix - Coupon de rail droit 312.6 mm Minitrix - Trix 14902 - est coupé à une longueur de 250 mm et il est équipé de son câble rouge, fixé au rail par l’éclisse :

Je passe ensuite à la conception des bords de la fosse qui vont porter les bandeaux de leds. Le bord fera 4,5 mm d’épaisseur : 2 mm pour la plaque de fond 248x20 mm, 2mm pour les bordures 2 x 2 mm et 0,5 mm pour le mur intérieur avec les trous pour les leds.

Les bandeaux de leds sont centrés (ne pas oublier de percer le passage des câbles d’alimentation). Il n’y a que 7 leds dans ma réalisation - contre 9 initialement dans le kit Régions et Compagnies mais éclairage trop fort pour la taille de la fosse (et je n’ai pas envie de rajouter une résistance) :

Pour le mur avec les trous des leds, j’ai fait une astuce : j’ai découpé un pièce pour chaque led de 25 mm x 19 mm (hauteur du bord) avec un trou de 5 mm x 5 mm centré comme sur la photo :

(désolée j’ai oublié de faire une photos sur le moment, je met une photo avec un rebut raté en terme de taille mais c’est pour montrer la forme de la pièce)

Passage en peinture (apprêt gris foncé) pour les bords et la bordure B.

Nouveau montage pour vérifier l’ensemble :

Il manque les poutres de maintien des rails avec les piliers. C’est similaire au premier prototype, je le ferais demain.

A suivre …

3 J'aime