L'héritière d'Obourg


(Nikkor micro 60mm ISO 800 f/5 1/100s)

1 J'aime

J’adore la voiture ! 220 SE coupé ?

Lorsqu’elle arrive à Obourg ce vendredi 16 octobre 1959, impossible de la rater, avec sa Mercedes Benz 220 SE coupé de couleur bleu foncé, un prototype qui ne sera en vente que deux ans plus tard avec un moteur essence M127 de 2.2 litres et son chassis W111.021.

La première voiture au monde à avoir les structures avant et arrière déformables et une structure centrale indéformable, ainsi qu’un volant à moyeu rembourré.

Hmmm… que dire ??? une femme de goût et en avance sur son temps ? :smiley:

Madame a très bon goût ! :+1:t2:

La suite de Prudence lorsque vous travaillez sur les voies ! ?

Magnifique, je suis séduit…

Je ne connaissais pas mais non ce n’est pas la suite. Notre héritière est une femme très sérieuse dans ses affaires. Son arrivée à Obourg va marquer un tournant pour l’économie de cette petite ville au nord-est de Mons.

Très classe je trouve, et j’aime bien les bretelles :grinning:

Première image du nouveau Nikon réussie :+1:

Merci Philippe,

C’est comme le vélo, ça revient vite :slight_smile:. En plus c’est à main levée, j’avais pris cette habitude pour shooter les petites bestioles.

La ville de Delmenhorst est en effervescence ! Une commande inédite est arrivée chez le spécialiste allemand des machines de travaux publics Atlas Gmbh.

Dr Hinrich Weyhausen, son illustre fondateur, s’est déplacé lui même à l’usine ce week-end pour superviser l’avancement des travaux.

Il a bien connu le père de Mlle Pélerin et il connait l’importance de ce projet pour la fräulein. Le planning est tendu.

Mais il sait reconnaitre aussi son intérêt, pour développer son entreprise et financer sa nouvelle usine de Löningen.


(Nikkor micro 60mm ISO 400 f/3.2 1/100s)


(Nikkor micro 60mm ISO 1100 f/3.2 1/100s)

Le kit présenté est la référence 16312 chez Kibri (Atlas Zweiwege Bagger) que j’ai acheté à l’Atelier du train.

Et comme la fräulein n’aime pas le jaune … l’atelier de peinture n’a pas chômé :face_with_raised_eyebrow:

Tout ce beau monde va aller dans les environs de Mons ?

1 J'aime

Mlle Pélerin est arrivée en avance au rendez-vous, comme à son accoutumée. Le cabinet d’architecte A tout plan, spécialement mandaté par l’héritière, n’avait pas fini d’installer la maquette du futur chantier.

L’architecte en chef veut lui proposer un café. Elle l’ignore et rentre dans la salle de réunion. Peu importe, la dame est impatiente.

Elle jette un rapide regard sur le plan étalé sur la grande table.

Son retour est froid et direct : il manque le bâtiment des services généraux, la grue portique pour l’atelier moteur est sur dimensionnée, la cuve de fioul pour la 141R n’a pas trouvé sa place.

Elle n’est pas convaincue … mais hors de question de changer la date de démarrage du chantier.

Elle repasse dans deux jours !

1 J'aime

Je vais peut etre me désabonner de ce fil :thinking:… il me fait penser à certains de mes clients ! :crazy_face:

Amicalement

Bernard

PS : l’idée de fabriquer les batiments provisoires est à retenir pour valider les volumes :+1:

Merci Bernard ! Toute ressemblance avec … bla-bla …

Tout dépend des personnes. Je suis visuelle mais pas très bonne en géométrie descriptive. Du coup les volumes me permettent de visualiser immédiatement et de corriger avant de commencer les travaux définitifs.

J’ai vu dans mes lectures préliminaires que certains font des maquettes au 1/5 par exemple. Mais je ne vois pas trop l’intérêt, réaliser les bâtiments en feuille cartonnée à l’échelle HO se fait tout aussi rapidement avec les cotes des bâtiments prévus.

@+

Bonjour,

Mlle Pelerin est tout de meme très exigeante et pas très avenante…

Bonne idée les maquettes en carton…

Thomas

Pas sûr que Melle Pèlerin se fasse des ami(e)s…

1 J'aime

Bonjour Julie

Alors l’implacable Mlle Pelerin est-elle repassée en terrorisant les masses laborieuses ? :slight_smile:

Amicalement

Bernard

Bonjour Bernard,

Oui elle a apprécié le travail effectué, conformément à ses demandes. Un gros rush avec deux nocturnes dans l’atelier pour toute l’équipe d’ingénieurs et architectes.

Elle est passée en soirée pour donner un coup de main dans l’élaboration des modifications. Derrière sa dureté apparente, elle sait aussi se montrer magnanime. Cette implication a motivé tout le monde et les résultats sont là !

Le plan global est plus rationnel et les chantiers de terrassement vont pouvoir démarrer. A la restriction près qu’il pleut des cordes depuis ce matin et qu’il va falloir attendre un ciel un peu plus clément, certainement mardi ou mercredi de la semaine prochaine.

Hier son équipe a pris de nouvelles mesures sur le terrain concédé par la mairie d’Obourg, notamment pour vérifier le bon positionnement du pont tournant et des accès électriques des différents appareils et bâtiments. Un relevé topographique précis pour éviter de futurs déboires.

En attendant, elle a réuni ses ingénieurs de voies ce dimanche pour réfléchir à l’implantation de la rétro-signalisation dans le dépôt avec une petite étude pour y intégrer les aiguillages - cf Rétrosignalisation d'occupation des aiguillages Märklin.

En effet, la disposition particulière de l’enchainement des aiguillages dans le dépôt nécessite de savoir plus précisément si précisément si telle ou telle branche est occupée.

Même si le dépôt ne sera utilisé qu’en manoeuvre manuelle, la mademoiselle a demandé l’implantation de quelques signaux et surtout d’un TCO informatisé avec un état précis de l’occupation des différentes voies par les différentes locomotives et autorails. Dont acte.

Des tests vont être conduits dans la journée sur la plateforme de tests (cf Les réflexions d'une débutante).

1 J'aime