Grue à eau Viessmann ref 5132

Bonsoir,

J’ai tellement galéré que je vais vous expliquer comment configurer l’adresse de cette grue référence 5132 - et c’est applicable à tous les accessoires dit eMotion de chez Viessmann.

La documentation en ma possession étant en noir et blanc et en allemand / en anglais, ça n’a pas simplifié la manipulation.

J’ai fait la programmation avec une Mobile Station 2 mais c’est certainement applicable à une autre console.

Le branchement doit se faire en deux temps : initialiser le décodeur puis le mettre en capacité de recevoir son adresse. Ce que je n’ai pas pigé c’est que ça ne se programme pas comme un M83 avec une locomotive virtuelle mais directement en envoyant une impulsion depuis la touche Verte avec l’accessoire désiré.

Etapes à suivre scrupuleusement :

1 - vérifier que la mobile station est en protocole accessoire MM2
2 - vérifier que la console est hors tension
3 - brancher la grue : fil jaune sur Rouge (B), fil marron sur Marron (O), fil bleu / vert sur le Rouge (B), laisser le fil bleu/rouge non connecté
4 - allumer la mobile station mais rester en STOP
5 - aller sur l’accessoire que vous souhaitez utiliser, dans mon cas le 16 (ce sera l’adresse)
6 - mettre la voie sous tension
7 - connecter le fil bleu/rouge sur le Rouge (B)
8 - appuyer sur le VERT, ce qui doit faire légèrement bouger la grue, indiquant que l’adresse 16 a été programmée
9 - passer en STOP et débrancher tout
10 - brancher la grue définitivement : fils jaune et bleu/vert sur le Rouge (B) et fils marron et bleu/rouge sur le Marron (B)
11 - Rallumer sa mobile station
12 - aller sur l’accessoire que vous venez de programmer, le 16 dans mon cas
13 - mettre la voie sous tension
14 - utiliser les boutons VERT et ROUGE pour mettre la grue en position 0° ou 90°

Enjoy !

Petite vidéo du résultat final :

2 J'aime

Bonjour,

Fait rajouter un HP pour le grincement mécanique et la chute de l’eau pour le remplissage… :innocent:

Thomas

1 J'aime

@Manu93 ça peut t’intéresser pour ta grue si tu veux la connecter à la voie et la commander depuis ta MS2.

A mon avis il ne va pas y avoir beaucoup d’eau dans le réservoir à flotte de la loco !!! :grin:

Bonne soirée !!

Claude papaciela

Pfff … le chateau d’eau arrive en mai :stuck_out_tongue:

Et la loco avait soif !

Merci pour l’info, mais ou est l’intérêt ? Juste éviter le cablage analogique ? Car le résultat est le même. En analogique, tu peux même arrêter la grue ou tu veux, pile poil au dessus de la caisse a eau.

Bonsoir,

Oui.

Pareil avec la MS2 :slight_smile: .

Bonne soirée,

Bonsoir,
J’avoue après avoir lu les détails de la programmation de cet accessoire m’être aussi posé la question que se pose Manu. Il me semble que tirer qq fils c’est quand même simple et fiable au passage !
Cordialement,

Bonsoir
Manu, tu peux commander en analogique et en digital exactement comme tu le veux (aussi en digital et par Rocrail dans mon cas) J(ai deux temporisations pour un positionnement central ou latéral selon la loco
https://www.youtube.com/watch?v=b28w1BGnrdg
Amicalement
Jean

2 J'aime

Bonjour,

Oui et je n’ai jamais dit le contraire :slight_smile:

Perso, je préfère la piloter en digital, justement pour la raison invoquée par @johnjeanb

Piloter depuis un logiciel et réaliser des automatismes par exemple.

Comme le propose Thomas, prévoir aussi le bruit de l’eau qui s’écoule dans la caisse :slight_smile:

On peut aussi prévoir les deux : pilotage digital (par le logiciel pour un usage automatique) et avec une boîte à bouton (pour un usage manuel).

Il y a une troisième voie que j’explorerais à l’occasion qui consiste à piloter la grue par un Arduino.

Je rêve de détecter automatiquement la position et le type de locomotive. C’est théoriquement possible avec un tag NFC positionné sur le matériel roulant.

Et d’activer la bonne séquence sur la grue en fonction : accès à la caisse à eau latéral ou central.

@+

1 J'aime

Bonsoir Julie,
Qu’est-ce qu’un tag NFC ?
Cordialement,

C’est un élément électronique avec une antenne qui dans le champ généré par l’antenne d’un lecteur va s’auto-alimenter (principe du transformateur : deux bobines avec un isolant, l’air entre les deux antennes) et discuter avec ce lecteur en utilisant de la modulation (de fréquence, d’amplitude, …).

Les tag RFID les plus simples envoient juste un numéro d’identifiant quand ils sont alimentés. Habituellement ce sont des tags à la fréquence de 125 Khz. RFID pour Radio Frequency IDentification.

NFC est une norme qui utilise une fréquence de 13.56 Mhz et normalise la façon de communiquer entre le tag et le lecteur.

NCF est l’acronyme de Near Field Communication car usuellement les distances sont plutot courtes, quelques centimètres. C’est le protocole de communication utilisé par les cartes de paiement sans contact.

Il se trouve qu’il y a un projet européen pour taguer ainsi tous les wagons de marchandises pour les identifier et améliorer les processus de logistique. J’en discute ici : Regensdorf Ouest - #2 par Julaye

Un tag NFC est suffisamment petit pour se coller comme une étiquette sous la caisse d’un wagon HO ou d’une locomotive (mais pas sous le frotteur qui gênera le champ électrique).

Même le petit Arduino Nano à 5 € propose un petit lecteur de tag NFC :slight_smile: pour quelques euros de plus.

Bonne soirée,

1 J'aime

Très intéressant car c’est une voie à explorer pour identifier une machine et proposer des actions déclenchées par son passage près du lecteur. C’est la version digitale de la solution analogique de l’ils déclenché par un aimant.
Cordialement,

1 J'aime

Mais avec tout cela, on ne sait pas comment ouvrir la vanne d’eau… Et quid du TIA ? :smiley:

Pas de TIA sur le dépôt de Obourg, seulement une huilerie. C’était initialement prévu (lire L'héritière d'Obourg - #211 par Julaye) mais je n’ai finalement pas mis de tour à sable permettant un TIA. Je me suis repliée sur une sablerie un peu différente (lire L'héritière d'Obourg - #360 par Julaye), plus dans l’esprit des années 60-70.

J’ai mis une grue à eau uniquement pour le caprice de Mlle Pélerin ou pour accueillir une éventuelle vapeur qui se serait perdue. Et encore il est préférable qu’elle soit au fioul car même pour le charbon, elle passera par le détaillant de charbon qui ne saurait tarder à ouvrir sur la zone d’activité :), car rien n’est prévu sur le dépôt qui est focalisé sur le diesel.

Tiens, je suis curieux de connaître le modèle que Mlle PELLERIN a choisi …

Bon, sinon, respect pour cette commande digitale ! Sur ce coup-là, faut reconnaître que côté techno, c’est toujours au top.

Amicalement,

Fred

Salut Fred, bonjour tout le monde,

Julie aurait répondu mais je passais par là !

J’ai la même bête et je l’ai essayée cette grue …je ne me souviens pas d’avoir galérer tant que ça !! Mais bon, j’ai peut-être eu de la chance.

Claude papaciela

Bonsoir Fred, Claude,

En fait j’étais resté sur ce que j’avais appris concernant les accessoires DCC : programmer une locomotive virtuelle sur la MS2 avec le numéro de l’accessoire et le mode DCC ou MM2.

Je programme ainsi mes M83 et M84, pour changer leur adresse, leur mode ou plus récemment des délais sur l’activation des solénoïdes.

Et comme les explications de Viesmmann ne sont pas super clair, effectivement j’ai commencé par programmer une locomotive virtuelle pour modifier le CV adresse …

Sauf que ça ne marche pas comme ça. Il faut mettre l’accessoire en mode programmation puis l’activer avec le numéro d’accessoire choisi.

Et j’insiste, la documentation n’est pas clair du tout à ce sujet.