CROCO45 - Présentation de la BR 103 ESU

Bonsoir

Ce soir, on donne dans le lourd (dans tous les sens du terme …) …

La suite dans la soirée …

Amicalement

Bernard (qui va se calmer parce que c’est pas du tout raisonnable …)

5 « J'aime »

Ah j’adore la phrase !!! Je VOIS ce que ça donne. Les gestes vifs, l’œil rond, l’oubli de tout ce qui est autour, la prière pour que madame n’ait pas besoin d’un coup de main “maintenant !”.

Je me reconnais …

J’ai eu tout le mal du monde aussi à me calmer, et aujourd’hui j’ai tout le mal du monde à “lâcher” ce dont je ne me servirai de toute évidence jamais, que je stocke pour je ne sais plus quelle raison, qui dépasse des placards - avec madame qui me le fait bien remarquer -, et qui serait surement mieux sur le réseau d’un d’entre vous.

Vivement la suite …

3 « J'aime »

Bienvenu au Club !! :smile:

Plus sérieusement, je pense que nous sommes nombreux à être attachés à nos “chers” modèles et lorsque l’on se dessaisit de l’un d’entre eux, ce n’est pas vraiment un moment agréable alors que cela ne reste au final qu’un objet de loisir loin d’être indispensable.

Vu la taille de ma collection, j’ai bien conscience qu’il sera littéralement impossible de la poser en totalité sur les rails d’un futur réseau, d’où pourquoi continuer à acquérir des modèles ?? La logique “raisonnable” serait plutôt de la diminuer pour la recentrer sur un thème donné ou aller sur le fameux “mieux mais moins”

L’âge avançant, je commence même à me demander ce qu’adviendra à cette collection le jour où je quitterais cette terre …bref …

Bernard (qui ne sait pas comment être raisonnable … mais c’est ennuyeux d’être “raisonnable” )

ESU : c’est du très bon matos ! Bravo
La fabrication est très proche de Marklin, en full métal.
Souvent les locomotives sont bardées de fonctions numériques mais là Marklin avait fait très fort sur ses dernières BR 103. Pas sur qu’il y ait un avantage de ce côté là.

Il y a apparemment un meilleur traitement des vitres surtout les raccords au niveau des montants , assez grossiers je dois dire chez Marklin.

Toujours appétent à lire tes essais.

Bonne nuit

ouuuuiiiii vivement la suite !

Hello tous

Comme je te comprends Bernard…
Cette E103 tu ne l’avais pas ?
Ou c’est la 8eme …
( perso j’en ai 2…)

Cordialement et… vivement la suite :+1:comme l’écrit Xavier :thinking::wink:

Bonjour

Bon… après ces digressions hautement philosophiques :neutral_face: , attaquons nous au sujet qui nous occupe :slight_smile:

Il s’agit donc de la dernière nouveauté ESU: la BR103 qui était attendue depuis pas mal de temps. J’ai du poser ma réservation il y a pas moins de 3 ans. J’ai pu grâce à cette réservation bénéficier de ce modèle car les stocks étaient semble-t-il très réduits car épuisés en à peine quelques jours …

Il s’agit de la référence 31171 qui représente une version époque IV, mon époque de prédilection.

Deux autres références sont sorties (tout aussi vite épuisées):

  • une époque III qui est en fait un des prototypes (la E03 001) ne disposant que d’une seule rangée de persiennes latérales (référence 31170)


    Comment dire que j’ai hésité au moment de la réservation …

  • une époque IV/V en livrée “orien rot” (référence 31172)


    Là j’ai pas hésité une seule seconde … beurk …

L’autre caractéristique que l’on apprend en regardant l’étiquette est la capacité du modèle à fonctionner indifféremment en 2 rails ou 3 rails :+1: :+1: Et là, je dis chapeau bas à ESU, c’est vraiment bien trouvé et je rêverais que les autres fabricants s’en inspirent. Il suffit de clipser/déclipser le frotteur et sélectionner un commutateur sous la loco et le tour est joué :+1:

La machine est bien protégée; Notez aussi le message d’avertissement relatif aux pantographes motorisés à ne pas manipuler à la main:

Trois sachets d’accessoires sont visibles:

  • la pince pour clipser/déclipser le frotteur (monté d’origine)
  • une petite clé BTR
  • l’accastillage des faces avant (conduites de freins, carénage inférieur, etc …)

La machine est vissée sur un support; Aucun risque qu’elle se ballade en cours de transport :+1:

Il suffit de dévisser la fixation avec la clé BTR:

Et le tour est joué:

La machine est livrée avec un joli livret d’une vingtaine de pages mais malheureusement qu’en Allemand (pas d’anglais et encore moins de Français :frowning: )

Comme on pouvait s’y attendre, il y a phlétore de fonctions digitales :open_mouth:

Le poids est plus qu’honorable (550 grs) ; Normal, c’est du “ganz metal” :slight_smile:

Le dessous de la machine est particulièrement détaillée (mais cela sert-il à quelque chose lorsque la machine roule ?.. :thinking: ). Le frotteur est monté d’origine; Donc rien eu à faire pour la faire fonctionner en 3 rails :+1:
Quatre bandages d’adhérence sont présents; Avec la masse de 550 grs, ca devrait tracer “lourd” :slight_smile:
Remarquez aussi les pignons qui semblent être en métal et non pas en nylon.

Bien, c’est pas le tout, posons la bestiole sur la voie; Détection Mfx de rigueur, le décodeur (ESU ! :smile: ) dispose du mode M4 compatible avec le Mfx

Machine détectée :+1: mais comme … un wagon :-1:
Le nom est aussi générique “E03 / BR 103” commun aux trois références.
Bon d’accord, c’est pas grand chose à corriger …

Et voilà enfin (je sais, je suis bavard …) la belle en image:

On remarque qu’un des pantographes n’est pas suffisant replié … à voir si un CV permet de l’ajuster (la notice n’indique que les CV qui règlent la hauteur des pantos)

Le lanterneau est éclairé et s’allume avec des effets “néons”:

Le mécanisme de motorisation des pantographes est particulièrement discret car il utilise comme en réalité le vérin de montée et de descente :+1:

La ligne de toiture est très très fine et que dire des postes de conduite :heart_eyes:

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour moi, l’impression de puissance est bien là !
Remarquez aussi le sigle DB en relief et non pas juste sérigraphié comme la majorité des BR 103 du marché.
Les essuies-glaces seront à repositionner.

Mes photos ne rendent pas hommage à la qualité de reproduction des bogies, ils sont vraiment très très détaillés :slight_smile:

Et on termine comme à l’habitude par une petite vidéo … et là, contrairement comme souvent avec les locomotives électrique où je trouve que les bandes sonores ne sont pas démonstratives, ici … comment dire … on en reçoit plein les oreilles :hushed: un son puissant, varié, sans aucune distorsion :+1: Rien à voir avec les bandes son Märklin ou même Roco. On reconnait la maitrise d’ESU sur le sujet !

Peut être que cela ne se ressent pas (ou pas … :wink: ) j’ai été plus qu’emballé par ce modèle :heart_eyes: Beaucoup de qualités, peu de défauts :slight_smile:

:+1:

  • qualité de l’emballage
  • modèle “ganz métal”
  • modèle “bi” 2 rails / 3 rails
  • présence sur les rails à tout point de vue (visuelle, sonore)
  • bande son à tomber (je sais, je me répète)
  • fonctions digitales pléthoriques (je n’ai pas parlé des sabots de freins qui clignotent au freinage, du panneau de commande qui s’éclaire dans la cabine, des grincements de roues dans les courbes … :slight_smile: )
  • finesse de reproduction

:-1:
allez faut tout de même que je trouve quelque chose …

  • réglages des pantographes à ajuster (surtout un des deux dans sa position basse)
  • reconnaissance Mfx qui pourrait être légèrement améliorée (je sais, je suis vraiment mesquin …)
  • documentation uniquement en Allemand

Voilà qui conclut cette présentation.

Au plaisir d’échanger sur ce modèle d’exception. J’ai hâte de voir les prochaines séries !

Amicalement

Bernard

5 « J'aime »

Bonjour Francis

Tu n’es pas tombé loin, c’est la … 7ème ! :rofl: (en comptant une Roco en RD)

Amicalement

Bernard

Bonsoir Bernard,

Dis donc c’est une superbe machine cette Esu. J’aime bien ces électriques allemandes des années 80. La CC6500 allemande. Ce modèle est bourré de fonctions, Esu fait de très beaux modèles.
Félicitations pour cet achat. Derrière on voit bien ton Donald Duck, comment fonctionne il ??!.
Sincèrement.
Philippe

Bonsoir,

Merci Bernard pour ce retour d’expérience enrichissant et comme toujours très complet.

Cette ESU est réussie à plus d’un titre et s’impose comme une très belle version. Mais ,…, il y a le modèle Marklin Insider 39170 qui tient la dragée haute. La finition est quasi équivalente à la ESU, moins bien comme je disais au niveau des vitres, de l’intérieur du cockpit (à en voir tes photos) mais meilleure sur la surface de peinture et la finesse des grilles latérales.

Je vous poste quelques photos du modèle Marklin et une vidéo pour les sons.
Le + de la Marklin, un mécanicien qui apparait et disparait en fonction du sens de marche !
Poids de la machine : 690gr !

http://www.youtube.com/watch?v=OZOyCVLLDK0

1 « J'aime »

Merci @filipi58 , merci @mfxman :slight_smile:

Effectivement les BR103 nouvelle génération produites par Märklin sont elles aussi très réussies; Je ferais des photos comparatives dans la journée :wink:

Amicalement

Bernard

Il fonctionne super :slight_smile:

Amicalement

Bernard

Bonjour Bernard,

Très jolie machine et très bel essai comme toujours.
Je trouve les machines esu très bien, et après la G 230, j’ai réservé une G 1000.
Déjà près de 5 mois de retard, je ne sais si je patienterais 3 ans…

Philippe

Merci Philippe

La petite G 230 me fait aussi de l’oeil car elle est vraiment très mignonne et fonctionne visiblement du tonnerre !

La G 1000 semble très réussie aussi mais un peu trop moderne pour moi :wink:

Amicalement

Bernard

Il y quelques années, j’avais opté pour la version ESU de la V200 car la comparaison avec Marklin à l’époque était vite faite . J’en suis hyper satisfait même si le premier modèle que j’avais eu ne me donnait pas satisfaction (voir mon essai sur le forum). Ce sont de très belles machines, complètes et semble-t-il fiables. Il reste néanmoins que la production est vraiment lilliputienne en volume (toujours en rupture) et en choix de modèles. Bon ça préserve notre porte monnaie au final :wink:

Raaaah la 39170 …
Elle fait cruellement défaut à ma collection. J’espère en trouver une un de ces jours !

A.

Elle a l’air effectivement compliqué à trouver. Je l’avais prise à sa sortie sans trop de complication malgré qu’elle soit “insider”. Bon courage dans ta recherche, si j’en vois une je te fais signe.

1 « J'aime »

Salut Antoine,

Tu peut le dire, c’est une machine superbe et j’en parle en connaissance de cause. Une des références qui trône en bonne place dans ma méga collection. :grin:

2 « J'aime »

Bonjour Bernard, Bonjour à tous,

Bernard félicitation pour tes présentation de matériel.

Sur cette photo, au niveau du cercle noir, c’est un défaut de finition de la caisse ou un défaut de peinture?
Perso je dirais que ce sont de marques de ponçage de la caisse avant la mise en peinture
Sébastien

Bonjour Bernard,

Je rebondi sur le commentaire de Sébastien ci-dessus au sujet de ce petit défaut presque invisible à l’œil nu sauf en zoomant sur la photo fait que ton exemplaire pourrait être unique et par voie de conséquence, comme pour les timbres, avoir une valeur bien au delà de sa valeur à l’achat.
Enfin je dis ça, mais rien n’est moins sûr !!! :grin:

Laurent