L'héritière d'Obourg

Bonsoir à tous,

Journée peu productive mais … un bel éclairage et des étagères pour ranger. C’est très propre et très fonctionnel. Merci à Guy pour son aide précieuse, il manipule la perceuse comme moi le clavier :wink:

Lumière led blanche neutre 2 x 15 W (équivalent 107 W) soit 2 x 1650 lumen. A priori, ça va être top pour les photos de jour, la lumière étant neutre en température, je pourrais mettre des filtres (réels ou numériques) facilement.

Les plateaux commandés et en livraison dans 10 jours (extension dépôt et zone d’activité) vont trouver leur place sous cet emplacement au coté du dépôt …

Demain je m’occupe de patine et de ballast sur la voie C, enfin …

A suivre,

1 « J'aime »

Bravo, très clean . Gros rangement ! :+1:

meme la boite “marklin” a l air de sourire !!!

1 « J'aime »

Impressionné par la propreté, il faut vraiment que je m’y mette…
Jean-Luc

1 « J'aime »

Jean-Luc, on est deux, pour la propreté … On monte un club ?

Bonjour Philippe, Didier, Jean-Luc, Vincent, à tous,

Oui et ensuite je ferais le tour de pièce avec ce principe, je trouve que c’est une bonne idée : rangement (garder les boites des locos ça prend de la place) et support d’éclairage.

Oui :slight_smile: mais son sourire va être de courte durée, sa remplaçante - bâtiment de la miss - est en route …

J’aime bien ranger et nettoyer après chaque séquence / opération sur la maquette … mais je ne vous montre pas le côté atelier :rofl: heureusement que les rangements arrivent … parce que le style “louis caisse” en carton y en a partout …

Je vous préviens, je ne rangerais pas la salle du club hein :stuck_out_tongue:

Bonne soirée et bon week-end à tous ! profitez bien de vos petits trains :upside_down_face:

1 « J'aime »

Bonsoir Julie,

Avoir un endroit fixe ou pouvoir mettre son réseau est un vrai plaisir : plus besoin de se coltiner sa planche de la buanderie au salon (toute ressemblance avec …) !

Pour reprendre le fil d’une autre discussion, je t’encourage vivement à mettre en oeuvre un dispositif contre la poussière qui est un ennemi que l’on néglige toujours mais qui est redoutable !

Tu profites des rails au mur pour fixer un nouveau fond de décor et tu l’arrondis aux angles ?

Dernière question : outre l’éclairage “global”, tu as prévu des spots pour mettre en valeur certaines portions plus que d’autres ?

Amicalement,

Fred

Bonjour Fred,

Je compatis et j’avoue que si je n’avais pas un emplacement réservé et de bonnes conditions je ne me serais pas lancé dans cette histoire, trop frustrant pour mon caractère :).

Comme me dit un ami, la solution est de construire ta maison autour du réseau et pas le contraire :wink:

C’est un problème que je ne sais pas aborder. J’ai bien lu de droite et de gauche différentes approches, jusqu’à ceux qui mettent leur module sous cloche.

En te lisant me venait une réflexion. Certains d’entre vous ont des grands réseaux voir de très grands réseaux (mister bonnet orange :upside_down_face:) et sans aucun dispositif.

Un coup d’aspirateur de table pour le plus gros, un pinceau large et très doux pour passer sur les maquettes, un wagon nettoyage pour les rails et pour le reste, et bien cela ne participe t’il pas à la patine de l’ensemble ?

Bon dans mon cas est-ce que je prévois un film plastique qui partirait de l’étage vers le bord avant des modules ? Ça me paraît pas très pratique.

Non pas du tout en ce qui concerne l’extrémité du dépôt derrière la double remise.

Pourquoi pas sur le second module à l’autre extrémité. À réfléchir :thinking: mais je pensais plutôt masquer l’angle abrupte avec du décor.

Pas pour l’instant mais c’est faisable en fixant le spot sous l’étagère.

Pour la photographie, j’ai ce qu’il faut et c’est mobile pour éclairer la scène prise en photo.

Bon week-end et bon ballast à toi, me semble-t-il :slight_smile: !

Tu connais ce truc là ?

Alors pour le nettoyage de l’intérieur des voitures : oui, mais pas pour les réseaux de trains miniatures :grinning:

Bien pensé en tout cas !

J’ai repensé à ton implantation : je crois que je fixerai des rideaux légers avec du velcro sur la tranche de l’étagère supérieure pendant les périodes de non utilisation. Pas très glamour / chic / tendance, mais ça aurait le mérite de tout protéger.

C’est une vision purement “utilitaire” : mon architecte-décoratrice en chef m’aurait déjà lapidé pour moins que ça … :rofl:

C’est une très bonne idée, je dois même pouvoir trouver des rideaux tout fait dans le style de ceux qu’on accroche sur les fenêtres des cuisines :wink:

Et pour le côté “utilitaire” je m’en fous, c’est une pièce dédiée même si pour l’instant elle me sert aussi de chambre à coucher grrrr l’extension se construit … permis validé, devis à valider semaine prochaine, j’espère avoir une vraie chambre avant Noel :), c’est de la construction rapide en ossature bois.

@+

Bonjour à tous,
Bonjour Julie,

Dans un local neuf comme le tient, la poussière ne doit pas être si importante.
C’est un vrai problème pour ceux qui installent par exemple un réseau dans un grenier par exemple.
Mais dans une pièce d’appartement, les méthodes classiques évoquées me paraissent suffisantes.
Un rideau, si je peux me permettre, c’est un peu un remède contre l’amour… pénible quand un a envie de se distraire quelques instant avec son réseau. :grinning:
Après cela dépend aussi de l’environnement général, lorsque j’étais en banlieue parisienne à coté d’Orly, j’avais pas mal de poussière, aujourd’hui dans un village c’est beaucoup moins le cas.

Par contre, il y a un conseil que j’ai négligé, concernant les arbres : certains m’avaient conseillé de mettre un peu de laque , ce que je n’ai pas fait. et c’est vrai que les plus grosses “poussières” que je récupère sont de petits morceaux de mousse ou de flocage.
Maintenant la laque est elle 100% efficace ? je continue de douter un peu.

Philippe

1 « J'aime »

Bonjour Philippe,

Effectivement étant à la campagne dans une pièce propre et refaite, le risque de poussière est faible. Et un nettoyage léger de temps en temps pourrait suffire. Je crois que je vais juste surveiller ce sujet pour l’instant et j’aviserais plus tard.

Pour le rideau, tu as raison, il m’arrive assez souvent d’allumer quelques minutes pour faire rouler une locomotive. et puis voila. Un rideau risque de freiner mes envies, et c’est dommage. Donc attendons de voir comment ce réseau évolue. Pour l’instant, il est en chantier, le problème ne se pose pas.

Pour tout ce qui est flocage, je note le coup de la laque. Effectivement les arbres ont l’air de perdre un peu de matière au fil du temps.

Bonne journée,

Tu peux également faire un toit incluant une valance et l’éclairage. Avec des Leds cela ne doit pas chauffer trop. C’est la solution que j’ai sur mon réseau N américain, protégé de la poussière par le réseau HO au dessus. Les bandeaux de LEDs sont collés sur la structure du réseau supérieur, ne se voient pas et ne chauffent pas.

MarcD

Votre avis,

Photo prise en pleine lumière :

Il y a 6 techniques différentes, droite, centre et gauche ET haut et bas avec deux couleurs de ballast.

Pour la traverse, je garde, c’est un brun mat que j’aime bien, que je pourrais salir à souhait ensuite.

Aux extrémités, ballast gris foncé de la couleur du coupon, au centre ballast mélangé plus clair (je vais peut etre le garder pour les voies à l’extérieur du dépôt).

Pour le rail, j’ai deux couleurs différentes : rouge acajou très léger et rouille foncé mat.

C’est pas très propre au niveau pose, j’ai pas attendu que ça soit sec, je voulais voir surtout les couleurs.

A vous lire, j’attaque les traverses en attendant, elles me plaisent.

@+

J’ai une préférence pour le ballast de gauche et le rail à gauche en bas.

Mais question de goût, c’est très subjectif…

De toute manière, une voie n’est pas uniformément ballastée, des sections bien utilisées seront brun rouille et des sections nouvelles gris clair ou beige. Ce n’est jamais homogène sur des kilomètres, à part une nouvelle ligne à grande vitesse.

Bonjour Julie
Pour le rail, moi aussi celui en bas à gauche
Pour le ballast, je ne vois pas vraiment de différence…:nerd_face:

Nous sommes d’accord, en bas à gauche :). Le dépôt va être ballasté comme ça.

Ne pas faire attention à la partie encore visible du coupon C, il va être noyé complètement.

Je viens de faire une longueur “propre”, peinture des traverses, ballast et rouille sur les rails. Restera à patiner plus tard :

Je pense que l’on voit la différence avec le ballast plastique de la voie C :slight_smile: qui sera ultérieurement noyé (carton plume 3 mm et sol à base de terre et sable).

J’y retourne (oui @Schwabisch mon cher ami, c’est long, très long et les minutes défilent alors que le nombre de coupon traités se comptent sur les doigts d’une main).

PS : pour la technique, celle de Tortillard je crois : je peins les traverses puis au dessus d’une boite à chaussure je dépose de la colle entre les traverses avec un pinceau plat de la bonne largeur (Cléocol dans mon cas), je verse le ballast à la petite cuillère sur la colle et je secoue à l’envers au dessus de la boite à chaussure. Une fois sec, je passe un coup de pinceau de rouille mat sur les rails.

2 « J'aime »

Je ne sais pas si c’est la bonne méthode (celle de Tortillard !), mais le résultat est bien. La dimension des grains est bonne, ils sont réguliers, d’une couleur crédible, les traverses sont bien noyées. Je comprends que le travail se fait rail non posé. Est-ce long à faire ainsi ?