Un réseau "sous contrainte"

Bonjour à tous,

le projet dont je vous parlais dans ma présentation avance doucement

Pour mieux comprendre voici l’état d’origine de la pièce destinée à recevoir mon futur réseau :

piece train brute.jpg

Vous comprenez qu’il y a du travail avant de pouvoir y installer un réseau

En fait comme on l’aperçoit sur la photo, c’est qu’il y a un tirant qui sert à maintenir les murs opposés de cette ancienne batisse qui date du 18é siècle et qu’on ne peut retirer

Donc la solution est de faire le réseau pardessus ce tirant, avec un escalier permettant de passer d’un coté à l’autre

voici le plan du projet :

Cela me laisse une surface de 1,35 m par 4,8 m, mais les réseaux rectangulaires ne sont pas les plus variés en terme d’aménagement

le plan que j’ai réalisé est très simple :

En fait j’imagine de scinder les 2 cotés du réseau par un panneau avec des fonds de décor, et de réaliser d’un coté une voie de “parade” avec une petite gare, et de l’autre coté une ambiance triage, dépôt vapeur.

Qu’en pensez vous ?

Vos suggestion sont les bienvenues , vu l’avancement des travaux de gros oeuvre, le début d’installation ne commencera pas avant début 2017.

Je suis très admiratif de mon voisin de la Rochelle Markholin, qui a réalisé un travail extraordinaire. Je vais au moins essayer de m’en inspirer dans l’organisation du travail…

Philippe

Bonsoir Philippe

Oui, effectivement, il y a un peu de boulot… :affraid:

Bon courage

Hello,

Il y a du boulot en effet. Effectivement on est vite restreint avec un réseau de type rectangulaire. De mon côté j’ai réussis à faire un réseau sur 3 niveaux avec 110x300Cm et je ne regrette pas d’avoir démonté réseau initial en simple ovale avec séparateur scénique. Regarder tourner les trains en rond peut vite devenir lassant.

Bonne chance :stuck_out_tongue:

Bonsoir Philippe,

4m80, c’est super! Ca offre plein de possibilités pour des rampes, Il faut en profiter et faire au moins un niveau supplémentaire. Il y a également la place de faire une boucle de retournement dans chaque sens. Moi je trouve que ça change tout au niveau de la circulation des trains.

Aussi, j’espère que ta pièce est bien saine. La photo est un peu inquiétante de ce point de vue.

Bonne continuation

Cordialement

Pascal

bonsoir Philippe, je suis du même avis que les Copains :cheers:

avoir une longue table et y placer une grande gare avec des longs quais et puis c’est difficile d’y construire des pentes; :suspect:
tandis qu’avoir une gare principale plus courte en oblique permet de placer des courbes pentues vers le -1 et éventuellement un viaduc au +1 :mrgreen:

voir : maerklin.de/de/journal/maerk … eisplaene/

réseau de 2 m 30 x 1 m 35 -> année 01 2009
réseau de 4 m 50 x 1 m 35 -> année 04 2006

bonne continuation
amicalement
Patrice d’Hennuyères :flower:

Bonsoir,

Même impression en l’état, sur les spécificités du local ; par exemple, hygromètre indispensable afin de mesurer la teneur en humidité de l’air… :exclamation:
Certes, ce serait du “boulot”, mais un mur recouvert de lambris, par exemple, constituerait un apport favorable à l’environnement du réseau…

Bonne soirée ! :zen:

Merci à tous de vos remarques et suggestions, je vais en tenir compte pour essayer de donner un peu plus de relief au réseau.

Pour le local j’ai fais appel à des pros pour la rénovation, donc je suis confiant du résultat, normalement le chantier sera terminé mi-décembre, donc pour Noël je devrai pouvoir déballer mes jouets… :smiley:

bonjour Philippe

à quelle hauteur se situe le “tirant” par rapport au sol une fois fini : vu qu’il y aura quelques transformations du local avant le déploiement de la maquette.

c’est pour connaitre la hauteur de la future table de train et y situer le “tirant” ; hauteur confortable pour le réseau bien entendu !

si le “tirant” est plus bas que le niveau inférieur du réseau alors il ne faut pas se tracasser : la rampe entre le niveau principale +0 et le niveau -1 peut commencer en sortie de courbe.

si le “tirant” tombe entre le niveau principale +0 et le niveau -1 : la rampe entre le niveau principale +0 et le niveau -1 doit commencer en début de courbe et cette pente doit conduire au niveau -1 bien en dessous du tirant. Cette pente sera plus longue.

amicalement
Patrice d’Hennuyères

ps.: Pour le sol, attention à la condensation car l’humidité se pose sur les surfaces froides, il faut donc isoler le sol surtout si c’est du carrelage, si tu ne veux pas que ça ressemble à une pataugeoire comme à la salle de réceptions du bistrot du village.

Faut pas s’énerver.
A vue de nez, il y a AU MOINS deux ou trois mois de travail d’améliorations, de restauration, d’assainissement et d’isolation de ce local avant de pouvoir y poser le premier bois de support d’un réseau.
Quant au tirant, quand on connaîtra sa hauteur on pourra en parler.

oui Pierre-Emile je m’énerve pas, faudrait aussi savoir si le tirant est horizontal. :wink:

sur la photo de Philippe il y a une fissure verticale dans le mur à l’emplacement du tirant : c’est que le bâtiment bouge
si la fissure avait été horizontale ça aurait été plus inquiétant vu la position du tirant qui ne formerait pas une triangulation avec les pentes de la toiture !
mais ne pourrait-on pas placer un tirant au niveau de la toiture ?

avec un tirant mal placer il faut un contrefort ou bien le mur doit être armé.

avec moi, pas de chipot, un nouveau tirant serait placé : avec les outils actuels, forer dans n’importe quel mur ne pose pas de problème ; et voila, finito el problèmo tirano !

amicalement
Patrice d’Hennuyères

M’est avis que le sol, c’est de la terre battue.
C’est certainement un endroit où des animaux de ferme séjournaient, ou une grange.

En fait, ce bâtiment qui a une longue histoire a été quelques années une école chrétienne, et à la révolution française les religieuses sont parties au canada.
c’est redevenu un bâtiment agricole avec une étable au rez de chaussé.
La pièce avec le tirant est située au premier étage, mais en fait, je fais restaurer l’ensemble du bâtiment pour agrandir mon habitation, et c’est l’architecte qui s’occupe de la restauration qui m’a suggéré d’y faire mon réseau puisque d’après lui et le maçon, on ne peut pas toucher à ce tirant, mais le bâtiment a été renforcé par ailleurs (IPN et armature béton armé)
le tirant se situe à 1m05 du plancher.
L’ensemble va bien sûr bénéficier d’une isolation.
Les travaux ont commencé depuis 6 semaines, ci-joint une photo de l’état actuel :

20160927_121642.jpg

Il y aura une grande baie vitrée qui donnera de la lumière.

cordialement

philippe

Bonjour Philippe,

la baie vitrée donne-t-elle sur le local prévu pour les trains ?
Alors il faudra pouvoir bien l’occulter. Les plastiques utilisés pour les wagons et voitures, mais aussi la voie C ne sont pas insensibles aux charmes de la lumière UV, et en Charente-Maritime nous avons des index UV très élevés durant tout l’été. Moi, je :joker: garde les volets bien fermés au local des trains.

Bonjour Wolfram,

Tu as raison surtout qu’elle est plein sud.
Comme nous voulions une baie vitrée au rdc, c’est l’architecte qui nous a convaincu que ce serait plus joli et plus simple de la prolonger en hauteur.
En plus d’un vitrage limitant le soleil, j’ai prévu une occultation. Maintenant, jouer au petit train en profitant de la nature ce sera sympa de temps en temps…

Cordialement

Philippe

bonjour Bonnes Gens

Philippe & Wolfram
sur la dernière photo on vois juste bien le tirant
le plastoche c’est de la merde, à la limite à garder en caché, mais alors utiliser du M en visible : et hop c’est beau la vue ? :mrgreen: :open_mouth: :sunny:

Philippe : en début de poste tu mentionne un escalier en U et sur le plan ses marches sont dessinées ainsi que la baie vitrée, je viens de le comprendre : de cet escalier c’est pas dangereux de tomber en avant sur la baie ?
De plus les caractéristiques entre une porte fenêtre dont la vitre descend jusqu’en bas et une fenêtre font que la haute vitre doit être feuilletée si je me trompe pas ; y a t’il une disposition prise pour la baie ?

amicalement bien sure & merci
Patrice d’Hennuyères :afro: :flower:

Bonjour Philippe,

Je me permets d’intervenir sur la question baie vitrée et occultation .

Un vitrage qui atténue les rayons du soleil n’est pas très efficace, et si oui, il assombrit la pièce par temps couvert . Cela a une grande incidence sur le confort de la pièce .
Pour l’occultation je te conseillerais un BSO (brise soleil orientable), très efficace contre les rayons de soleil et il permet un dosage très précis de l’apport de lumière grâce aux lamelles orientables .
Quant au vitrage feuilleté préconisé par Patrice, cela n’est pas obligatoire, tu es chez toi, tu n’as aucune règlementation à respecter dans ce sens .

@+

Bonjour André

Norme obligatoire chez nous en Belgique, voilà pourquoi Patrice le soulignait.

Bonne soirée Bonnes Gens

André : règlement ou pas : la sécurité est pour Toutes et Tous.
Maintenant avec une grande baie sa solidité ira très certainement de paire et simplement une confirmation n’est pas superflue : vu que si ca passe out on vole le nez par terre MAIS un étage plus bas ! :no:

Amicalement et bonne continuation.
Merci. Patrice d’Hennuyères.

En fait je viens de relire les devis, le vitrage sera du 44.2 c’est à dire feuilleté retardeur d’effraction et normalement il intègre un filtre anti uv, donc ça devrait aller

merci pour la suggestion du Bso, je vais me renseigner là dessus

Amitiés à tous

Philippe

Bonjour,

fenêtre plein sud à simple vitrage, en Charente-Maritime, égal fourneau en été et froid en hiver. Ce qui n’est pas bon pour nos trains.

Patrice, il n’y a pas que les coupons de voie qui sont faits en plastique, car depuis un demi-siècle notre marque préférée produit des wagons, voitures et même locomotives à coque en plastique. Dans le Stummiforum existe un fil parlant de wagons et voitures ayant explosé comme du verre cristal.
Et les petites maisons …
*Et puis, la Charente-Maritime n’est pas la Belgique : ici, on a du soleil quatre mois d’affilée ! :lol!: *

Une pièce intégrée dans l’espace habité, c’est très bien pour les trains, et leur évite les grandes variations thermiques et d’humidité.