"Un réseau sous contrainte" bilan d'étape

Bonjour à tous,

Cela fera 5 ans en octobre que je me suis lancé dans la construction de mon premier « vrai » réseau ferroviaire n’ayant eu auparavant que des ovales de voie plus ou moins élaborés histoire de faire tourner mes trains de temps à autres.

Il m’a semblé intéressant de faire un bilan de ce travail, peut être cela pourra t-il servir aux nombreux petits nouveaux qui se lancent dans une aventure similaire (encore que chaque cas soit différent)

Le point le plus important sans doute est de bien réfléchir à ce que l’on souhaite afin de définir des objectifs clairs et limités.

On a souvent tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre et à vouloir trop en faire

A force de regarder les réseaux du forum et d’autres sur le web, j’en arrive à la conclusion que les plus beaux sont souvent les plus simples.

Pour ma part, où ai-je pris le plus de plaisir ?

Dans la réalisation du décor et des multiples scénettes que l’on peut imaginer autour du train, alors qu’en fait c’est quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant…

Encore faut-il avoir fait un plan qui laisse de la place pour l’environnement…

Qu’est ce que j’aime le plus au niveau de l’exploitation de mon réseau : admirer mes trains sur les voies « de parade ».

Au départ mon rêve de gosse était d’avoir un dépôt vapeur digne de ce nom. Pas évident car cela prend une place énorme si on veut bien faire. En plus en marklin, peut être vais-je en choquer certains, le pont tournant 7286 est une vrais m…e, :exploding_head:
J’ai eu des pannes pas facile à résoudre (merci aux artisans allemand spécialisés dans le domaine) et aujourd’hui il tourne, mais bien que j’ai pris soin de le poser parfaitement d’aplomb et de mettre des renforts dessous, une fois sur deux la loco ne sort pas quand on voudrait…

L’alimentation des voies par le pont est plus que déficiente, il faut impérativement passer par la digitalisation par un module 7687 et une CS voire plus une digitalisation digitalbahn…

Bref ce pont est plus aujourd’hui un élément de décor. Maintenant que j’ai une CS3, je pourrai me lancer dans un démontage partiel et une digitalisation, mais à voir si j’aurai le courage…

D’une manière générale une chose importante a changé avec le digital. Auparavant avec mes réseaux analogiques, je n’ai jamais eu à me soucier de nettoyage des voies.

Aujourd’hui soit il faut faire circuler ses trains régulièrement soit il faudra très régulièrement faire passer un wagon nettoyeur ou user un peu d’huile de coude et d’essence F pour maintenir la voie en bonne condition.

Sur les voies principales, pas de souci, mais sur le grill du dépôt, c’est un peu la punition, en plus je ne parle même pas de la fosse qui ne répond plus depuis longtemps…

Finalement peut être qu’un de ces jours ce dépôt va sauter, et à la place je ferai naitre un village ou une ville. :wink:

Un des points que j’ai découvert et dont je suis ravi, ce sont les vitrine SAFE TRAIN, mes rames sont parfaitement protégées de la poussière et des UV, très visibles en exposition (transparence parfaite) et disponibles sur le réseau en un clin d’oeil.

En plus pas de manipulation donc pas de casse (CF modèles vapeurs Gutzold ou roco) trés fragiles )

Je précise que je n’ai pas d’action dans cette société… :grinning:

Je préfère limiter mes achats de matériel roulant et investir dans ces vitrines.

Donc une belle expérience tout de même, je précise que je n’y passe que 4 ou 5 h par semaine, ayant d’autres hobbies plus chronophages.

Il me reste à terminer la programmation de Itrain, je dois dire que ce n’est pas ce qui me passionne le plus donc je procastine souvent sur le sujet… :grinning:

Puisque j’en suis aussi à citer des marques de matériel, je dois dire que j’ai pris beaucoup de plaisir aussi avec les maquettes Régions et compagnies qui permettent un bon rendu sans être un champion de la patine et de la peinture.

Enfin au niveau du plan général du réseau, si c’était à refaire je ferai l’impasse sur la gare cachée, je n’ai que 14 cm de passage et franchement il faut envisager 25 pour être confortable. C’est souvent là que ça coince et l’accès doit être aisé.

[un réseau sous contrainte](Un réseau "sous contrainte"

Philippe

2 J'aime

Bonsoir Philippe et bonne année 2021

Merci pour cet excellent bilan d’étape parfaitement résumé. En partageant vos expériences sur votre chantier, vous allez permettre à de nombreuses personnes désireuses de se lancer dans l’aventure d’éviter les erreurs à ne pas commettre.

Laurent :+1:t2:

Bonsoir Philippe

Les versions récentes du pont 7286 fonctionnent très bien et sont silencieuses
Le voici à l’état neuf en 2014 dans son emballage. On entend RIEN sauf le verrouillage et les boutons

et le voici après 5 ans d’usage intensif

Il n’a pas bougé d’un poil.
Pour les ponts plus anciens, il faut peut-être changer la motorisation.
Merci pour ton compte rendu d’étape
Jean

Bonsoir jean,

Mon pont est très silencieux car la motorisation a été changée, le souci c’est qu’au départ j’étais avec une cs1 qui ne permettait pas la digitalisation.
Donc je l’utilise avec son clavier standard. Et c’est le pont qui distribue le courant dans les voies en face desquelles il s’arrête, et la les contacts, malgré la planéité, les renforts sous le pont, fonctionnent de façon aléatoire,
J’ai un module 7287 qui maintenant doit être exploitable avec ma cs3, mais il faut que je mette une alimentation sur chaque voie de la rotonde.
Vu le ballastage, il y a un peu de travail.