Le nouveau réseau de la CIC

Première usine sur le nouveau réseau modulaire

Épisode 323 • La Société de Travaux Publics et de Maintenance (STPM) vient de déménager à proximité de la gare de « Sainte-Gisèle ».

De mon ancien réseau, j’ai réussi à récupérer presque tous mes éléments de décor. Ils vont donc pouvoir être recyclés sur le nouveau réseau modulaire, ce qui représente une économie budgétaire non négligeable.

La STPM déménage

Dans ZI Nord, cette société de travaux publics disposait d’une belle surface avec deux bâtiments et deux voies embranchées.

Photo 2663 : L’entreprise STPM dans la ZI Nord de l’ancien réseau. Source : letraindemanu.fr

Sur le nouveau réseau modulaire, la place étant plus contrainte, j’ai du amputer largement l’espace qui lui est destinée. L’entreprise n’est plus raccordée au rail et ne dispose plus que d’un seul entrepôt. Les livraisons par rail seront expédiées à la future gare marchandise.

Photo 2664 : Emplacement de l’entreprise STPM sur le nouveau réseau modulaire. Source : letraindemanu.fr

Recyclage

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Pour la voirie et la cour pavés, j’ai recyclé l’ancienne cour pavée de la société laure Noirt. En bon état, je n’ai eu besoin que de la redécouper aux nouvelles dimensions.

Photos 2665 à 2668 : la cour pavée de l’entreprise STPM sur le nouveau réseau modulaire. Source : letraindemanu.fr

Pour le bâtiment, j’ai réutilisé la jolie usine en bas-relief de l’artisan « Cités miniatures » qui convient très bien à ce type d’activité.

Pour la végétation, j’ai recyclé des arbres de chez Laure Noirt et du fond de décor de l’ancien dépôt. Les herbes sont issues de tapis MBR et MiniNatur.

La clôture et le portail en bois sont les anciennes clôtures de la société Laure Noirt. La barrière métallique est une construction du père à Olivier, l’un de mes mécènes. Le chargeur routier m’a été offert par Alain Sénès.

Le mur pentu au fond est un recyclage d’un ancien mur de tunnel en pâte à modeler qui durcit à l’air. Il a été retaillé, peint en ocre claire avec une peinture en bombe puis patiné avec un lavis de « jus crasse ».

J’ai profité des travaux sur cet emplacement pour installer le carrée de sortie Est. Il est désormais branché. Sa cible a été légèrement pivotée vers la façade pour que ses feux soient mieux visibles du spectateur.

Il me reste à brancher les éclairages, à installer quelques ouvriers et terminer le ballastage de la voie d’évitement.

Photos 2669 à 2672 : la cour pavée de l’entreprise STPM et son entrepôt de chez Cités miniatures sur le nouveau réseau modulaire. Source : letraindemanu.fr

Cet îlot de verdure est le bienvenu en cette période de fortes chaleurs.

Emmanuel

11 « J'aime »

Belles avancées. Tu dois être heureux de remettre la main dans le décor.
Les contraintes d’espace doivent amener à bien cogiter avant toute décision d’implantation.

1 « J'aime »

C’est vraiment sympa comme intégration !

1 « J'aime »

J’aime, J’aime, J’aime !

1 « J'aime »

Électricité du réseau Ho : éclairage de l’usine

Épisode 324 • Travaux d’électricité pour les éclairages intérieurs et extérieurs de l’usine sur le nouveau réseau modulaire.

L’entreprise STPM est désormais implantée à proximité de la nouvelle gare de «Sainte-Gisèle», dans la rue du Martyr du chat. EDF vient de la raccorder au réseau électrique.

Photo 2673 : Electricité du réseau Ho, câblage des lampadaires et des éclairages intérieurs . Source : letraindemanu.fr

Enduit de rebouchage pour grosse boulette

Avant d’attaquer les travaux d’électricité, il me faut récupérer une grosse boulette sur le bâtiment. Sur l’ancien réseau, je n’avais pas fixé le toit. Sur le nouveau, j’ai souhaité le coller pour ne pas risquer de le perdre, le fond de décor étant amovible. Mais, le montage de l’usine remontant déjà à plusieurs mois, j’ai complètement zappé le bon positionnement de la toiture. Pire, le toit a été collé à la cyano… Mais pas correctement. Sur le modèle original de Cités miniatures, le toit repose sur le mur arrière et sur le murs latéraux. Mais le toit se retrouve derrière la façade avant qui dépasse donc en hauteur. Comme j’ai oublié ce détail, je me retrouve avec deux fuites de lumière en haut des murs latéraux. Et pas des petites !

Comme il m’est impossible de décoller le toit sans le détruire, j’ai donc décidé de combler ces trous avec de l’enduit de rebouchage injecté à la seringue. Forcément, si cet enduit permet d’éliminer la fuite de lumière, il est totalement disgracieux, d’autant qu’avec les arbres déjà implantés, il n’est pas possible de travailler avec une spatule, aussi petite soit-elle.

Un lierre envahissant, à base de filet floqué, va donc me permettre de masquer cet enduit et de rattraper visuellement mon erreur. Le résultat de cette correction est très satisfaisant car le spectateur ne remarque rien de ce subterfuge.

Photo 2674 : rebouchage de la fuite de lumière . Source : letraindemanu.fr

Attention à la puissance

Puisque nous abordons l’éclairage, il est sans doute utile de rappeler en préambule que nos éclairages sont souvent trop puissants sur nos réseaux. Cette observation est encore plus pertinente pour des périodes 1950 à 1970. Les halos des lampadaires sont souvent disproportionnés par rapport à l’échelle. Il vaut donc mieux diminuer l’intensité de chaque unité tout en augmentant leur nombre. J’ai personnellement opté pour une alimentation en courant continu à partir de la sortie «traction» d’un transformateur Fleischmann pour 2 rails. Le variateur est placé aux 2/3 de sa course, soit environ 9 volts.

Cette tension ne dispense pas d’insérer des résistances, de toute façon obligatoires pour les leds. En 12V, la résistance minimale est de 560 Ohms. Mais on peut facilement grimper jusqu’à 10 KOhms. L’idéal est de toujours avoir sous la main une réserve de résistances de différentes valeurs.

Pour mes produits électroniques, je m’approvisionne chez notre détaillant Lapierre-modélisme, un commerçant sérieux et réactif que je recommande bien volontiers*.

Intervention d’EDF

La STPM dispose de deux éclairages intérieurs et de deux lampadaires dans sa cour.

Les deux lumières intérieures sont deux soquets à leds. Autocollants, leur fixation a été renforcée avec une goutte de colle cyanoacrylate. Ces dispositifs sont vendus avec leur résistance déjà montée. Il suffit donc de les brancher sur du courant continu. Il peut cependant être intéressant d’ajouter une résistance supplémentaire sur le circuit de branchement pour atténuer leur luminosité. J’ai choisi une résistance de 1 KOhms.

Les lampadaires sont toujours vendus sans résistance ou avec une résistance non câblée, selon le fournisseur. Personnellement, j’ai opté pour une résistances de 3,9 KOhms sur le lampadaire à l’entrée et de 4,7 KOhms pour le second. La 4,7 est plus pertinente sur ce type de réverbère un peu moderne. Les essais doivent être réalisés dans le noir complet pour une bonne appréciation de la luminosité.

Commande de l’éclairage

Pour ces travaux, on a besoin d’un fer à souder, des résistances, une diode (1N4007), gaine thermorétractable 0,6 et 1,6 mm².

Le plus simple, c’est bien-sûr un interrupteur par circuit. J’ai fait un choix différent en utilisant un inverseur à point milieu : on/off/on. La position 1 éclaire seulement l’intérieur de l’usine, le point 2 allume tous les éclairages. Cela nécessite d’insérer une diode dans le câblage de l’inverseur.

Les leds de rappel au TCO sont des leds 5 mm blanches à diffuseur (moins agressives visuellement). Chaque led est équipée d’une résistance de 4,7 KOhms.

Photo 2675 : Plan de câblage électrique de l’usine . Source : letraindemanu.fr

J’ai profité de ces travaux pour ajouter de la végétation, une finition béton sur le mur du fond de la cour, une armoire électrique dans la cour, quelques personnages et le véhicule EDF.

Photos 2676 à2679 : Vues de l’usine à différentes heures de la journée . Source : letraindemanu.fr

Le résultat est plutôt plaisant.

Il est temps de retourner récolter des branchages pour les futurs arbres de la gare.

Emmanuel

  • Cet article est rédigé en toute indépendance éditoriale. Les montages indiqués dans cet article sont réalisés sur la base de produits achetés dans le commerce.
11 « J'aime »

Un train de secours incendie sur le Chemin de fer de Vendée

Épisode 326 • En ces périodes de fortes chaleurs, le risque incendie est important pour les trains touristiques qui exploitent des locomotives à vapeur. Le Chemin de fer de Vendée a donc décidé de se doter d’un train de lutte contre les incendies.

2 « J'aime »

Bonjour Manu,
Voilà exactement l’information que je recherchais …
Amitiés
Thierry

Oui Thierry,

C’est un détaillant serieux : stock annoncé réel, expédition rapide (généralement en enveloppe suivie car petits composants), prix raisonnables, et rèactif par mail si besoin. En plus, réglo en SAV. Donc je lui suis fidèle pour mes composants electriques/électroniques.

Inventaire des locomotives

Dernière mise à jour : le 14 juillet 2022

050 TA 23 SNCF

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur pour trains marchandises série 050 TA (ex série 94.5 de la DB) de la SNCF. Livrée de base verte avec boîte à fumée noire. Sans réchauffeur ni chapeau de cheminée. Numéro d’immatriculation 050 TA 23. Epoque III.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 37167
Commande : Numérique Mfx
Adresse : 01
Son : oui
Fonctions : Fanaux, fumigène
Date d’acquisition : Avril 2017 – Achetée chez Au Pullman
Statut : neuf
Packaging d’origine : complet (Boite et notices)

Articles relatifs à cette locomotive : 050TA

130 TB 721 SNCF

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur pour trains mixtes et voyageurs série 130 TB (ex série 74 de la DB) de la SNCF. Livrée de base noire avec boîte à fumée noire. Numéro d’immatriculation 050 TA 721. Époque III.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 36371
Commande : Numérique Mfx
Adresse : 130
Son : oui
Fonctions : Fanaux
Date d’acquisition : Juillet 2021 – Achetée chez Au Pullman
Statut : neuf
Packaging d’origine : complet (Boite et notices)

Articles relatifs à cette locomotive :

BR 01 142 DB

Modèle réel : Locomotive à vapeur à tender séparé pour trains de voyageurs rapides série 01 de la Deutsche Bundesbahn (DB). Locomotive telle qu’elle était vers 1966 avec l’ancienne chaudière et les déflecteurs de fumée Witte. Tender type 2´2´T34.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 39010
Commande : Numérique Mfx
Adresse : 02
Son : oui
Fonctions : Fanaux, fumigène, lueurs du foyer.
Date d’acquisition : Décembre 2020 – Achetée à Antoine P. du Forum 3 Rails.
Statut : Occasion niveau collection
Packaging d’origine : complet (Boite et notices)

Articles relatifs à cette locomotive : BR 01

BR 50 2683 DB

Modèle réel : Locomotive à vapeur série 50 pour trains marchandises lourds de la Deutsche Bundesbahn (DB). Version avec tender-cabine et déflecteurs de fumée Witte. La cabine du tender servait à recevoir, de manière spartiate, le chef de train à une époque où l’Allemagne manquait de fourgons d’accompagnement pour trains de marchandises. La disposition d’essieux permettait par ailleurs une vitesse identique en marche avant qu’en marche arrière, ce qui rendait cette machine idéale sur les lignes dépourvues de moyens de retournement aux extrémités. Ce type de machine a également tracté des trains voyageurs sur lignes secondaires. La 2683 a été utilisée pour tirer des trains pétroliers dans la région de l’Allgäu entre Memmingen et Augsbourg. État de service de la locomotive vers 1968.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 37843
Commande : Changé avec ESU 54410 (22 fonctions)
Adresse : 50
Son : oui
Fonctions : Fanaux, feux arrières de stationnement, fumigène, Télex arrière.
Date d’acquisition : Mars 2021 – Achetée à Ceyliacharlyne du forum 3 rails
Statut : Occasion niveau collection
Packaging d’origine : complet (Boite et notices)

Modifications : Ajout mécanicien et chauffeur, légère patine (non terminée)

Articles relatifs à cette locomotive : BR 50

T 12 8361 KPEV

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur pour trains mixtes et voyageurs type 130 (future série 74 de la DB) des KPEV (Chemins de fer prussiens). Livrée de base verte. Numéro d’immatriculation T12 8361. Époque I.

Epoque : I
Marque : Märklin
Référence : 36741
Commande : Numérique Mfx
Adresse : 78
Son : non
Fonctions : Fanaux
Date d’acquisition : Mars 2020 – Offert par Pascal H. du Forum 3 Rails
Statut : Occasion niveau collection
Packaging d’origine : complet (Boite, notice et personnages d’origine)

Modifications : Patine

Articles relatifs à cette locomotive : T12

BR 80 030 DB

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur pour les services de manœuvres de la Deutsche Bundesbahn (DB). Livrée de base noire. Numéro d’immatriculation BR 80 030. Etat de service des années 60. Époque III.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 3604
Commande : Numérique Delta
Adresse : 79
Son : non
Fonctions : Fanaux
Date d’acquisition : Novembre 2017 – Offert par Pierre (PLR) du Forum 3 Rails
Statut : Occasion état d’usage
Packaging d’origine : complet (Boite et notice d’origine)

Modifications : Patine

Articles relatifs à cette locomotive : BR 80

230 F 31 SNCF ( EX BR 38 1807 DB)

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur pour les services mixtes de la Deutsche Bundesbahn (DB). Livrée de base noire. Numéro d’immatriculation BR 38 1807. Etat de service des années 60. Époque III.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 3098
Commande : Numérique Delta
Adresse : 26
Son : non
Fonctions : Fanaux
Date d’acquisition : Janvier 2018 – Offert par Christian du Forum 3 Rails
Statut : Occasion état d’usage – Ré immatriculée 230 F 31 par ancien propriétaire.
Packaging d’origine : Non

Modifications : Patine

Articles relatifs à cette locomotive :

BR 323 129-7 DB

Modèle réel : Locomotive diésel pour manœuvres de la Deutsche Bundesbahn (DB) série 323 dite Köf. Livrée de base rouge pourpre avec cabine fermée. Numéro d’immatriculation BR 323 129-7. Époque IV.

Epoque : IV
Marque : Märklin
Référence : 36827
Commande : Numérique Mfx
Adresse : 23
Son : non
Fonctions : Fanaux, Télex avant et arrière
Date d’acquisition : Décembre 2020 – Offerte par Antoine P. du Forum 3 Rails.
Statut : Occasion niveau collection
Packaging d’origine : oui (Boite et notice)

Modifications : Patine

Articles relatifs à cette locomotive : BR 323

BR 216 090-1 DB

Modèle réel : Locomotive diesel-électrique polyvalente de la Deutsche Bundesbahn (DB) série 216 (ex V 160). Livrée bleu océan / crème vers 1975. Numéro d’immatriculation BR 216 090-1. Époque IV.

Epoque : IV
Marque : Märklin
Référence : 3674
Commande : Numérique (décodeur 75200 Ulembrock)
Adresse : 65
Son : non
Fonctions : Fanaux. F3 = Mode manœuvre F4 = Supp. accél. / freinage
Date d’acquisition : Avril 2022 – Achetée à Ceyliacharlyne du forum 3 rails
Statut : Occasion état d’usage
Packaging d’origine : Non (Boite d’une 3074, pas de notice)

Modifications : décodeur Ulembrock par ancien propriétaire

Articles relatifs à cette locomotive :

BR 515 023 + BR 815 616 DB

Modèle réel : Autorail électrique à accumulateurs de l Deutsche Bundesbahn (DB) série 515 (ex ETA 150). Livrée bleu océan / crème vers 1975. Numéro d’immatriculation BR 515 023-0. Époque IV. Remorque BR 815.

Epoque : IV
Marque : Märklin
Référence : 3028 (élément moteur) + 4028 (remorque)
Commande : Numérique (décodeur C80)
Adresse : 12
Son : non
Fonctions : Fanaux.
Date d’acquisition : Octobre 2021 – Achetée à Olivier du forum 3 rails
Statut : Occasion état d’usage
Packaging d’origine : oui (Une pour chaque élément)

Modifications : Eclairage par leds, passagers, patine.

Articles relatifs à cette locomotive :

Liste des locomotives radiées

BR 38 1807 DB

Modèle réel : Locomotive tender à vapeur pour les services mixtes de la Deutsche Bundesbahn (DB). Livrée de base noire. Numéro d’immatriculation BR 38 1807. Etat de service des années 60. Époque III.

Epoque : III
Marque : Märklin
Référence : 3098
Commande : Numérique Delta
Adresse : radiée
Son : non
Fonctions : Fanaux
Date d’acquisition : Janvier 2018 – Offert par Christian du Forum 3 Rails
Statut : Occasion état d’usage – Ré immatriculée 230 F 31 par ancien propriétaire.
Packaging d’origine : Non

Modifications : Patine

Radiation : Vendue en mars 2021 pour financer l’acquisition de la BR 50 2683.

Articles relatifs à cette locomotive : BR 38

4 « J'aime »

Fameuse cavalerie

Marc

Joli parc. Tout bien étiqueté, ordonné, comme d’hab… :grinning:
Il fut un temps, tu avais annoncé une vidéo avec bande son. J’attends pour entendre chuchoter les tchoutchous…

2 « J'aime »

Il faut ici de nouveau remercier tous les copains du forum qui m’ont aidé soit par leurs dons, soit par leurs ventes à prix d’amis.

1 « J'aime »

Pour les videos, je me lance actuellement dans le tournage d’un premier tuto sur le montage d’un batiment. Grand premiere pour moi. Vous decouvrirez ainsi ma nouvelle gare.

5 « J'aime »

Le montage de la gare a bien avancé. C’est un joli bâtiment. Ca fait une trentaine de séquences vidéos. Va falloir faire de la coupe au montage si je veux une vidéo dynamique et pas trop longue. A moins que je fasse deux versions : une courte et une plus détaillée.

J’ai deja pris un contact pour mes plaques de gare personnalisées. J’y reviendrai.

Me reste a faire la patine et la pose des vitres en dernier.

2 « J'aime »

Inventaire voitures voyageurs

Inventaire Au 14 Juillet 2022

VOITURE BRUHAT SNCF

Voiture SNCF dite Bruhat en livrée bleu/crème.
2ème classe (les voitures Bruhat n’ont existé qu’en 2ème classe)
Marque : Roco (1 exemplaire)
Statut : occasion (achetée à l’exposition Chelles 2018)
Modifications : Ajout de 29 passagers

VOITURE BRUHAT SNCF

Voiture SNCF dite Bruhat en livrée d’origine verte à toit noir
2ème classe
Marque : Roco (1 exemplaire)
Statut : occasion (achetée à l’exposition Ferrovi’art 2017)
Modifications : Ajout de 29 passagers

VOITURE BRUHAT SNCF

Voiture SNCF dite Bruhat en livrée d’origine verte à toit noir
2ème classe
Marque : Roco (1 exemplaire)
Statut : occasion (Offerte par Olivier du Forum 3 rails en 2021)
Modifications :

VOITURE MODERNISÉE À TROIS ESSIEUX SNCF

Voiture modernisée à trois essieux de la SNCF en livrée d’origine verte à toit gris. 2ème classe
Marque : Roco (1 exemplaire)
Statut : occasion (Offerte par Olivier du Forum 3 rails en 2021)
Modifications :

VOITURE MODERNISÉE À TROIS ESSIEUX DB

Voiture modernisée à trois essieux de la DB en livrée d’origine verte à toit gris. 2ème classe
Marque : Roco (1 exemplaire)
Statut : occasion (Offerte par Olivier du Forum 3 rails en 2021)
Modifications : Ajout de 11 passagers, patinée

VOITURE À PORTIÈRES LATÉRALES À TROIS ESSIEUX SNCF

Voiture à portières latérales à trois essieux de la SNCF en livrée d’origine verte à toit noir. Guérite de serre-freins. 2ème / 3ème classe
Marque : Märklin 4205 (1 exemplaire)
Statut : occasion (Offerte par Antoine P. du Forum 3 rails en 2019)
Modifications : Ajout de 9 passagers, patinée

VOITURE À PORTIÈRES LATÉRALES À TROIS ESSIEUX SNCF

Voiture à portières latérales à trois essieux de la SNCF en livrée d’origine verte à toit noir. Sans guérite de serre-freins. 1ème / 2ème classe
Marque : Märklin 4204 (1 exemplaire)
Statut : occasion (Offerte par Antoine P. du Forum 3 rails en 2019)
Modifications : Ajout de 18 passagers, patinée

AMBULANT POSTAL SNCF

Voiture bureau ambulant postal SNCF en livrée d’origine bordeaux PTT et châssis noir.
Marque : Jouef 5651 (1 exemplaire)
Statut : occasion (Offerte par Olivier du Forum 3 rails en 2018)
Modifications :

Tous les articles relatif au parc voyageurs : ICI

5 « J'aime »

Y a t il eu besoin de changer des essieux ?

Pour l’instant, seul le fourgon Jouef n’a pas encore été testé, mais les autres passaient sans probleme sur la voie K de ZI nord et sur le tout petit troncon en voie C du nouveau reseau. On verra plus tard si le besoin s’en fait sentir sur le plan roulement (mais les essieux isolés m’importent peu, je n’ai aucun automatisme).

Gare PLM 3 portes de Bois-Modélisme [Tuto vidéo]

Episode 327 • Pour ma nouvelle gare, j’ai opté pour un BV PLM 3 portes en fond de décor proposé par Bois-Modélisme. En vidéo, retour d’expérience sur cette référence accessible à tous avec un outillage basique.

La profondeur des Modulinos laisse peu de place aux bâtiments. Pour ma nouvelle gare, il me fallait donc un bâtiment de fond de décor. J’ai opté pour le demi-BV PLM 3 portes de Bois modélisme. J’ai profité de ce montage pour en faire quelques séquences vidéos et vous proposer un tutoriel.

Photo 2716 : Tutoriel vidéo montage BV PLM 3 portes de Bois Modélisme. Source : letraindemanu.fr

Une maquette accessible à tous

En soit, cette maquette ne pose pas de difficulté particulière. Les produits et outils nécessaires sont basiques : Colle vinylique (colle à bois), colle cyanoacrylate Colle21, un couteau X-Acto avec lames neuves, peintures acryliques, peinture en bombe (gamme modélisme), pinceaux…

Vitrages

Les vitrages n’ont pas été posés à cette étape. Ils le seront après la patine du bâtiment qui nécessitera un voile de vernis en bombe.

Finitions

Il me restera à réaliser un aménagement intérieur, l’éclairage, la pose de plaques gare et d’affiches touristiques.

En conclusion

Le demi-BV PLM 3 portes de Bois-Modélisme est une maquette Ho qui conviendra à tout ceux qui ont besoin d’une gare peu encombrante en fond de décor pour privilégier l’espace disponible pour les voies. A l’échelle N, seules des versions bâtiments complets sont disponibles.

D’un excellent rapport qualité/prix, c’est de surcroit une référence accessible à tous, y compris aux débutants, avec un outillage et des produits basiques.

Le tutoriel conviendra également pour ceux qui seraient tentés par les gares PLM 2, 3 et 5 portes en bâtiments complets proposés par le même fournisseur.

Emmanuel
Cet article et cette vidéo ont été rédigés en toute indépendance éditoriale sur la base d’une maquette achetée auprès du fournisseur. Les informations techniques et tarifaires sont communiquées à titre indicatif car susceptibles d’évolution.

3 « J'aime »

Cet apres midi, petite patine sur le BV. Une video en preparation.

Puis 1ere couche de blanc pour le fond de décor.

Prochainement, visite du réseau et de la collection d’un copain du forum. Un petit reportage en vue.

1 « J'aime »

En vidéo : Patine de la gare PLM Bois Modélisme

Épisode 328 • Le BV PLM 3 portes proposé par Bois-Modélisme est construit. A cette étape, je vous propose en vidéo une légère patine avec des produits basiques et une technique accessible à tous.


Pour ces travaux de patine, je vais utiliser des produits faciles à trouver, peu onéreux et des techniques très simples accessibles même aux débutants. Même si l’aérographe est l’outil le plus adapté à ces pratiques, il nécessite un investissement et des conditions d’utilisation qui peuvent inquiéter, voire rebuter, plus d’un modéliste. Plus encore s’il vit en appartement. Je vais donc travailler avec des peintures acryliques et des pinceaux.


Photo 2717 : Tutoriel vidéo sur la patine du BV PLM 3 portes de Bois-Modélisme. Source : letraindemanu.fr

La patine est un art qui consiste à reproduire les affres du temps sur un élément, bâtiment ou véhicule. Plus l’objet est ancien et plus la patine sera prononcée : traces de rouille, ruissellement des intempéries, dépôts de pollution,… Tout dépend donc de l’ancienneté, de l’utilisation, de l’entretien, de l’exposition à la météo, de l’environnement,…

Des produits simples

Je travaille les patines avec des peintures acryliques et des terres à décor. Les mélanges se font avec de l’alcool à 70°. Les teintes doivent être très diluées, quitte à passer plusieurs couches. Ces lavis sont plus faciles à travailler surtout pour ceux qui débutent.

Il est plus facile de passer une seconde couche pour accentuer que d’enlever une peinture trop prononcée. D’ailleurs, il sera toujours possible d’apporter ultérieurement une petite retouche en fonction des avis que vous recueillerez auprès de vos observateurs. Tant que le bâtiment n’est pas définitivement fixé.

Il ne faut pas hésiter à observer les nombreux bâtiments qui vous entourent pour vous inspirer du réel. Aucune bâtisse ne se ressemble et la nature est variée. Les images couleurs glanées sur internet sont aussi une source précieuse d’informations.

Enfin, ceux qui souhaitent progresser dans ce domaine pourront se tourner vers des gammes de peintures à effet plus spécifiques disponibles chez nos détaillants spécialisés.


Photo 2718 : Le BV de la gare « Sainte-Gisèle » sur le nouveau réseau modulaire. Source : letraindemanu.fr

Il me reste à réaliser l’aménagement intérieur avec une question : comment habiller le fond de la salle d’attente que le spectateur verra forcément par les portes vitrées ? Fond noir ou tenter de trouver un trompe l’œil pour figurer l’intérieur des portes coté rue ? Il me faudra aussi brancher les éclairages et poser les plaques qui manquent.

Emmanuel
Cet article et cette vidéo ont été rédigés en toute indépendance éditoriale sur la base d’une maquette et de produits achetés dans le commerce.

8 « J'aime »