CROCO45 - BR 175 Brawa

Bonjour

Je vous présente ce matin une nouvelle venue dans ma collection: une brave “boite à ozone” qui qui plus est, est équipée de bielles: une BR 175.

Il s’agit de la référence 43223 en époque IV. Brawa commercialise de nombreuses variantes de ce modèle des époques II à VI (locomotive musée). Ce modèle est équipé d’origine d’un décodeur digital sound DCC (non Mfx).

La machine est bien protégée dans sa boite:

Les notices:

On notera la présence d’une carte mémoire pour faciliter l’enregistrement de la machine (on en reparlera …)

Première surprise: Brawa n’a pas lésiné sur le graissage de la transmission: la machine présente des traces d’huile sur les bas de caisse …

Le ski est monté en position centrale:

Je trouve qu’il est bien marqué pour une machine neuve …

Le petit sachet d’accessoires qui comprend les classiques accouplements de frein mais surtout le boitier NEM d’attelage pour le coté équipé par défaut d’une traverse complète ainsi qu’un outil permettant de démonter les bielles pour changer les bandages:

Poids: 472 gr. ça devrait bien tracter :slight_smile:

Contrôle de l’écartement des essieux: RAS

La liste des fonctions digitales:

Puisque que Brawa a inclus une carte à mémoire pour enregistrer la machine, allons y :slight_smile:

Ou pas :frowning:

Impossible d’utiliser la carte que ce soit sur le lecteur droit ou gauche ! Bon on fera ca à l’ancienne, à la mimine.

Une fois enregistrée, la machine est vraiment très belle avec un fonctionnement souple et relativement silencieux (rien à voir avec la BR 191 Piko …)

Attention les pantographes certes très fins sont très difficiles à déverrouiller pour les libérer: il faut vraiment procéder avec prudence sous peine de les dégrader (je regarderais plus tard si on peut assouplir le verrouillage en position basse).

On dispose bien sur des feux rouges pour les marches HLP.

Les contrariétés vont apparaitre lorsque la machine va commencer à bouger …

Autant aucun soucis d’un coté, de l’autre, impossible de franchir une aiguillage en position déviée sans déraillement. Le bissel saute systématiquement :frowning:

On observera néanmoins que le bruit de fonctionnement moteur-transmission-décodeur reste modeste :+1:

Apres examen, il s’avère qu’un ressort qui plaque le bissel sur la voie est présent d’un coté …

Mais pas de l’autre …

Le coupable …

Conclusion : machine inutilisable en l’état :rage:

Pour couronner le tout, elle a beaucoup de mal à passer ma TJD en voie C: elle ralentit voire s’arrête :frowning: :frowning:

Bref … ça commence à faire beaucoup pour une machine “neuve” …

En conclusion:
:+1:

  • belle reproduction
  • fonctionnement souple et relativement silencieux
  • sons de bonne qualité (mais pas au niveau d’une BR 152 Fleischmann)

:-1:

  • ressort manquant (cela ne remet pas en cause la qualité du modèle)
  • problème de captage du ski sur les TJD: est-ce un défaut propre à ce modèle ou général ??
  • pantographes très délicats à déplier
  • carte mémoire fournie inutilisable

Ca sent le renvoi à l’envoyeur :frowning:

Si vous possédez ce modèle (ou une de ces variantes), n’hésitez pas à ajouter vos avis et expériences !

Amicalement

Bernard

Bonjour Bernard,

Désolée pour cette mauvaise expérience mais je ne suis pas étonnée. J’ai moi aussi des déboires avec une Brawa (cf Problème Brawa VT62.9 / VT137 référence 44365) et je n’en achèterais plus jamais.

Mon avis, ce matériel récent n’est pas compatible avec la voie C.

@+

Yep … mais c’est bien dommage car ils font du matériel vraiment superbe …

A croire qu’il ne faut pas s’écarter de notre marque fétiche ! (et un article en cours va de nouveau le confirmer …)

Amicalement

Bernard

C’est difficilement compréhensible qu’un fabricant comme Brawa qui fait de beaux modèles, ne soit pas fichu lorsqu’ils font du 3 rails de les tester.
Faire un ovale de voie avec quelques aiguillages et une tjd en voie c ce n’est quand même pas la lune !

1 J'aime

Bonjour.
Je suis surpris ,j’ai pas mal de matériel BRAWA et je n 'ai pas de problème ! En même temps je trouve dommage personnellement de descendre en dessous de 50 centimètres de rayon que ce soit pour l esthétique et le fonctionnement . Question : pourquoi avoir pris cette locomotive chez Brawa alors que machine existe chez Marklin ? J’ai le modèle en 2 rails (Trix)
Salut Daniel
PS: Je pense que les fabricants ont de plus en plus abandonné les petits rayons pour les aiguillages pour leurs machines l 'époque n est plus au train "jouet "

Bonjour Daniel

Oui je suis aussi surpris car j’avais plutôt une bonne opinion de Brawa.

J’ai préféré le modèle Brawa car j’estime que sa reproduction est plus fine que celle de Trix/Märklin qui n’ont pas bénéficié de la caisse “Ganz Metal” propre aux modèles depuis les années 2000.

Le ressort manquant est un coup du sort et ne doit pas être généralisé. Je suis plus soucieux des difficultés de passage sur la TJD …

Amicalement

Bernard

Bonjour Daniel,

Mes problèmes avec la BRAWA, c’est sur des aiguillages élancés … aucun problème sur le petit rayon … comme quoi :slight_smile:

Je pense surtout que certains fabricants ont abandonné le jeu tout court, et qu’ils sont plus soucieux de la reproduction à outrance qui peut être incompatible avec le “roulage”. Dans le cas présent, les marques sur le patin attestent d’un essai avant commercialisation mais celui-ci n’a du servir qu’à constater le fonctionnement en ligne droite. :face_with_monocle:

Je suis assez d’accord; C’est l’attrait à mon sens de Märklin qui joue le compromis entre ludisme, qualité de fonctionnement et finesse de reproduction. Mais je continue à regretter les innovations comme les motorisations C-Sinus qui apportaient une souplesse de fonctionnement sans pareil (mais au prix d’une fiabilité perfectible).

Amicalement

Bernard