Problème Brawa VT62.9 / VT137 référence 44365

Bonsoir,

Je fais enfin des tests de roulage avec différentes acquisitions et j’ai un problème avec un autorail Brawa VT62.9 / VT137 référence 44365 (cf lien constructeur).

ll me fait un drôle de truc en passante sur un aiguillage 24711 ou 24712 à petite vitesse ou à vitesse modérée : il se soulève et fait comme un court-circuit au niveau du coeur de l’aiguille.

Je dois préciser que que les aiguillages sont neufs, pas trafiqués, avec moteur mais sans décodeur (ils sont branchés à un M83), avec lanterne.

J’ai fait une vidéo : le problème semble ne se poser que dans un sens.

Edit : Petite précision qui a son importance : au retour elle n’a pas emprunté la bonne voie : elle continue tout droit -> petit saut et court circuit, alors qu’elle aurait du prendre la courbe.

Si quelqu’un a une idée ?

Le problème est donc du côté du frotteur si je ne me trompe pas, est-il assez souple ?

Il me semble oui.

Petite précision qui a son importance : au retour elle n’a pas emprunté la bonne voie : elle continue tout droit -> petit saut et court circuit, alors qu’elle aurait du prendre la courbe.

Calibrage de l’écartement des roues.
==> Comparer ce dernier avec une machine Märklin.
C’est au mm près.
On voit très bien que les roues montent sur le cœur d’aiguille.

Bonsoir Pierre

Bien vu !

C’est ça elle monte sur le cœur de l’aiguille.

Il y a une différence de 0,8 mm dans l’écartement avec ma diesel 212 Marklin Colas. L’écartement est plus faible sur la brawa !

Comment est ce possible vu le prix. Elle est vendue pour du 3rails Marklin !

C’est souvent le cas. J’ai eu ce problème avec une Roco “3 rails” ( référence 79259 ).
Elle était pourtant à 350 € !
Tout était à corriger. :upside_down_face:

Au passage, je signale que sur les aiguilles “standard”, ça passe tout seul.

Et voilà, j’ai voulu faire du plus beau et j’ai du moins fonctionnel :laughing:

Ca se corrige comment ce problème ? Elle est sous garantie je peux demander à brawa de m’envoyer les bonnes roues ?

Il faut légèrement forcer, avec un tournevis, sur la roue non sertie en s’appuyant et faisant levier sur le bloc porteur des roues.
Trèsssssssssss délicatement et sans rien voiler ni casser et en mesurant constamment.

A noter que les aiguilles élancées, aussi bien en voie C qu’en voie K sont génératrices de problèmes de court-circuits et autres.
J’en sais quelque chose, la majorité de mes aiguilles sont de type élancé en K.

Bonsoir,
J’ai pas mal de vapeurs Brawa et Fleichmann qui ont posé pb sur les aiguillages élancé voie K. Déraillements et court circuits. Le pb vient de la différence d’écartement entre Märklin et le monde DCC. Réajuster l’entr’axe c’est une solution mais délicate. Sur les bissels ou bogie vapeur c’est assez simple mais sur des roues motrices c’est des plus risqué. Sur un autorail ça doit se faire quand même, le diamètre des roues est petit donc peu de risque de voiler une roue.
En ce qui concerne les aiguilles K élancées, le pb de court circuit se règle soit avec une isolation des plots proches du coeur d’aiguille, soit en tordant les dits plots. Je vais joindre une photo demain. C’est comme cela que j’ai réglé le pb de coirculation d’une splendide Rivarossi BR58 dont le train moteur articulé touchait de temps à autre les plots centraux en fonction de l’alignement du train moteur articulé, comme c’est le cas sur les types 150 Märklin.
Si on veut du matériel moteur autre Märklin, il faut s’en tenir aux aiguilles standard au moins en ce qui concerne la voie K. Les TJD et aiguilles triples c’est de temps à autre la galère selon les modèles. D’après mon expérience seul Roco fonctionne bien du point de vue compatibilité Märklin.
Cet autorail semble récent du point de vue construction et c’est étonnant qu’il ne passe pas bien sur de la voie C.
Il faut savoir que Brawa ne monte pas des essieux aux normes Märklin mais se contente de poser un frotteur, sachant que ça roule sur de la voie std avec aiguilles std donc…
Le futur réseau en gestation ne comportera de ce fait que qq aiguilles élancés voie K avec pointe de coeur mobile, des aiguilles std et rien d’autre. C’est un frein notamment en ce qui concerne les tjd, mais c’est un choix fait sur la base d’un circuit de test.
Cordialement,

On va dire qu’ils ont perdu une cliente …

Au prix de ces machines, la moindre des choses est de sortir un produit fonctionnel.

bonjour Julie , bonjour à tous
J’ai un problème similaire avec une Marklin BB9200 (30380) si le frotteur est devant elle déraille au passage de l’aiguillage , par contre dans l’autre sens elle passe bien.
Du coup est ce que quelqu’un peut me dire si c’est aussi un problème d’écartement des roues ?

Si la pression du frotteur est trop élevée et la machine légère, l’ensemble se soulève légèrement au moment ou le frotteur passe au dessus du rail, c’est à dire le point le plus haut de l’aiguille. Le boudin de roue peut alors chevaucher le coeur de l’aiguille et provoquer déraillement et court circuit. A ne pas confondre avec un contact roue plots au niveau des deux premier plots situés près du coeur de l’aiguille ce qui peut se passer avec l’écartement des roues du matériel deux rails, sans pour autant dérailler. Ajuster la pression d’un frotteur c’est facile et réversible avec un peu de doigté et de patience, en conservant un alignement horizontal du frotteur après manipulation. Ces bricolages sont souvent nécessaires avec des machines autres que Märklin qui normalement doit passer sur tous les appareils de voie à minima C et K pour le matériel moteur récent.
Photo aiguille élancée modifiée. Certains ont enrobé les plots critiques avec un petit morceau de gaine thermo-rétractable, plutôt que de les tordre. Le fait de tordre légèrement ces plots donne un peu de jeu entre roue et plot. L’affaire se joue à qq dixièmes de mm près. Aucun souci de prise de courant qq soit les machines Märklin ou autres, même les plus petites type 030 ou Glaskasten par ex.
Cordialement,

Bonjour,

Cela veut aussi (malheureusement) dire qu’il vaut mieux rester chez Märklin, et ne pas s’aventurer chez certains autres fabricants.

Bonjour,

Disons qu’il est prudent avant un achat conséquent de se renseigner pour savoir si quelqu’un a déjà testé le modèle.

Philippe

1 J'aime

Bien noté !

Bon dans mon cas c’est bien l’écartement des roues. Elle ne prend pas la bonne direction au niveau des roues côté sans frotteur aussi.

Elle se soulève après, ce qui me paraît normale puisqu’elle n’est pas sur la bonne voie … le soulèvement et parfois le court circuit n’est que la conséquence de la mauvaise voie.

Bonjour Philippe,

C’est noté aussi ! Grrr :rage:

Bon un moindre mal, elle peut entrer sur le dépôt et aller jusqu’à l’une des remises en prenant les aiguillages toujours pareil qu’ils soient déviés de droite ou de gauche :smiley:

Bonjour Christian,

Ça limite beaucoup le choix. Je vais suivre la recommendation de Philippe et poser la question que les forums :slight_smile:

Je suis quand même énervée, mon seul autorail est en vrac.

Bonjour Julie, bonjour à tous

Non, j’ai quelques locomotives Brawa de même que des voitures et wagons équipés d’essieux 3 rails et ceux-ci roulent bien même en voie M (qui est la plus difficile pour les roues à la norme 2 rails).
Sur les 5 locos (Re 482, Ae 477, ET 65, ET 89 et Köf) le profil des roues est bien celui de la norme 3 rails, il roule sur les tires-fond des voies 2 rails en code 75 et 80.

Là tu es tombée sur un exemplaire dont les roues ont été mal montées. Elles sont trop sérées car elles arrivent à passer du mauvais côté de l’aiguille. Mème avec des essieux aux normes 2 rails ce n’est pas cela qui devrait se passer comme cela.

Bonnes fêtes

Sylvain

Je comprends ton énervement, ce n’est pas normal de bidouiller un modèle pour qu’il puisse rouler sans accroc.
Le 3 rails a ses avantages mais aussi pas mal d’inconvénients, tout comme le 2 rails d’ailleurs.