Ateliers 3R - Réparation de la motorisation des pantographes sur une E44 (37444)

Bonjour à Tous,

J’ai récemment acquis d’occasion une motrice électrique DB E 44 dont les pantographes disposent d’une motorisation.

Malheureusement les deux pantographes ne fonctionnent pas :frowning:

On entend le micro moteur qui fonctionne ainsi que les effets sonores mais les pantographes ne bougent pas d’un yota …

Donc le soucis est probablement mécanique. Donc on regarde (de près …)

La cause est assez rapidement identifiée … le fil Nylon (type fil de pêche) est brisé sur les deux pantographes (ce qui suggère une manipulation type “barbare” des pantographes …):

On distingue le fil qui pend … (mais c’est peut être normal …)

Sur la toiture, le fil est en revanche clairement brisé sur les deux pantographes. On le distingue qui passe dans son trou de sortie:

A titre de comparaison, voici une autre BR 144 doté elle aussi des mêmes pantographes motorisés. On distingue bien le fil qui fait une boucle sur un bras du pantographe:

(c’est en regardant les photos que je réalise qu’il faudrait que je passe un coup de pinceau pour dépoussiérer un tantinet mes machines … :roll_eyes: )

Donc commande passée pour du fil de pêche en 0,1 mm (500 m. … ca devrait aller :grinning_face_with_smiling_eyes:).

Je vous dirais une fois reçu si je m’en sors car cela promet des manipulations type “doigts de fée” …

Amicalement

Bernard

2 « J'aime »

Bon courage,

Moi j’ai renoncé à brider les pantos de mes électriques…
Pas la patience

Merci Philippe

Avant d’envisager un bridage, il faut déjà que j’arrive à réparer leur motorisation …

Amicalement

Bernard

Oui, je parlais de bridage sur mon réseau
Ça m’a tellement gonflé que j’ai démonté la caténaire et commencé à revendre mes électriques…

Bonsoir

Dans l’attente de la réception du fil de pêche, j’ai démonté le toit pour avoir accès plus facilement à la motorisation des pantographes et me faire une idée de la réparation.

On voit donc que pour chaque pantographe, le fil est “juste” emmanché dans un bras rotatif sortant du bloc de motorisation… et … c’est tout !

Le fil est maintenu dans le bras grâce à un téton (au premier plan) que l’on peut extraire assez facilement:

La réparation se présente donc plutôt bien : il s’agit de passer le nouveau fil en lui faisant faire une boucle au niveau du bras du pantographe proche du trou présent dans le toit et le réemmancher dans le bras.

Il faudra être soigneux et calme mais à priori, je dirais qu’il n’y a pas de grosse difficulté.

Nous verrons demain … stay tuned !

Amicalement

Bernard

Bonjour Bernard,

Tu te lances effectivement dans un travail très minutieux. Moi je n’y verrais pas suffisamment avec un oeil pour remplacer le fil de nylon, mais ma chère épouse heuresement, a des yeux comme une loupe et des doigts très fins. Ce serait un travail pour elle.
Je vois que Maerklin n’utilise plus le système piezo comme moteur pour les pantographes.
Philippe

Bonjour

Bon y’a plus qu’a …

Amicalement

Bernard

1 « J'aime »

Ça va tu vas pouvoir faire plusieurs essais :grinning: :wink:

Bonsoir

Bon vu l’heure tardive, vous devez vous douter que cela n’a pas été de la tarte …

Tout d’abord, on positionne le bras motorisé dans la position “pantographe replié”. Il est alors quasiment vertical:

Voici le fil d’origine démonté dont on voit bien qu’il est brisé à droite au niveau de sa fixation sur le pantographe:

Toute la difficulté de l’exercice est justement la fixation du fil sur le pantographe. Voici le fil sur l’autre BR 144 équipée elle aussi de pantographes motorisés:

J’essaie donc de former une boucle pour la faire passer sur le téton présent sur le bras du pantographe qui maintient aussi le ressort de rappel:

Echec total :frowning:

Aprés à peu près 2 heures de tâtonnement (oui je sais, ma chère et tendre me dit souvent que je suis patient … et légèrement têtu …) , je pense avoir trouver la manip. Ce n’est probablement pas le montage d’origine de Märklin car la boucle n’est pas exactement placée de la même manière mais cela devrait aller …

Le plus dur étant fait, le fil est inséré par le trou dans le toit:

Puis passé dans le bras de la motorisation:

Et enfin, le téton de maintien est remis en place en s’assurant de bien maintenir le pantographe en position replié:

Bon … l’instant de vérité …

Vu l’heure avancée, je n’ai pas le courage de me lancer dans la réparation de l’autre pantographe, ce sera pour demain :wink:

Au dodo !!

Amicalement

Bernard

4 « J'aime »

Bravo! Tu as mérité une bonne nuit!
Je n’ai pas ce genre de problème car aucune machine à panto motorisée mais j’apprécie beaucoup tes reportages toujours très didactique.
Merci!

Bravo, belle persévérance :+1::+1: