Un nouveau projet : Gare de La Chapelle-Sandon et alentours

Bonjour à tous,
J’avais présenté dans un autre sujet il y a quelques mois mon réseau actuel, dont voici le lien : Gare de Saulon-Ste-Irène et alentours en H0 - #21 par FanDeNezCasses
Cependant, ce réseau, en voie M, comporte divers inconvénients notamment depuis que je l’exploite en digital avec une MS2.
Premièrement, la voie M. Elle était déjà loin d’être neuve à la construction du réseau et comporte son lot de défauts (rails et lames d’aiguille tordus, éclisses qui ne tiennent plus rien, défauts de nivellement d’un rail à l’autre…), cela rend les déraillements fréquents surtout au delà de 3 ou 4 voitures. De plus le contact électrique est parfois hasardeux et j’ai des machines qui ont du mal à rouler de manière fluide sur le réseau (bien que certaines n’aient pas le moindre problème).
Deuxièmement, il est établi sur une planche de 205 x 110 cm, et par conséquent est intransportable et indémontable. De plus il est à même le sol dans un coin de la pièce, ce qui implique de se casser le dos à faire des acrobaties pour aller pousser une machine sur une coupure ou remettre un wagon qui aurait déraillé ailleurs qu’en gare.
Troisièmement, l’alimentation électrique c’est du bricolage franchement peu esthétique et pas tellement dans les règles de l’art.
Pour s’affranchir du mieux possible de ces problèmes assez contraignants pour certains, je projette de construire un nouveau réseau, en voie C cette fois, et divisé en plusieurs petits “modules” (5 dans un premier temps). La voie sera située à environ 40 cm de hauteur en raison de contraintes propres à la pièce dans laquelle le réseau sera monté. N’ayant pas la place suffisante pour garder l’ancien réseau en plus du nouveau, celui-ci sera démonté et un maximum d’éléments seront récupérés, soit pour être réutilisés sur le réseau, soit dans d’éventuels futurs modules d’extension (mais on verra ça dans un second temps).
Ce réseau représentera la gare de la Chapelle-Sandon, petite bourgade située en Lovénie. La Lovénie, c’est un pays que j’ai inventé étant plus jeune, qui possède un réseau ferré avec un certain nombre de gares, et dont j’ai encore le plan. Je n’avais alors pas de réseau fixe et je m’amusais donc a faire et défaire des gares et des lieux de ce pays imaginaire bordé au Nord et à l’Est par l’Allemagne, à l’Ouest par la France et au Sud par la Suisse. Maintenant que je fais du modélisme ferroviaire, je continue à reproduire des gares et des lieux de ce pays.
Donc, la gare de La Chapelle-Sandon est située sur la ligne de Londrieu-Ste-Agathe à Marlange, une voie unique de montagne, électrifiée et longue de 224 km, remontant la vallée sauvage de l’Alarine…
Revenons sur le réseau. Dans un premier temps, il s’agira d’un très classique ovale comprenant la gare de la Chapelle-Sandon, à trois voies, divisée en deux modules, Est et Ouest, totalement symétriques au niveau du plan de voie. L’un d’eux comportera le BV, à l’intérieur du ovale, qui ne pourra donc pas être centré. Leurs dimensions seront de 125 x 60 cm. Les trois autres modules composeront le reste du réseau, deux d’entre eux seront les courbes (dimensions 55 x 60 cm) et le dernier sera la ligne droite qui bouclera l’ovale, dont les dimensions seront de 140 x 30 cm. Cela laissera donc un espace au milieu (140 x 30 cm) pas forcément utile pour un réseau de cette dimension, mais qui pourra le devenir en cas d’extensions futures du réseau. Voici donc ci-dessous le plan de tout ça :


Les découpes des modules sur l’image sont très approximatives, c’est juste pour montrer quelles portions de voies iront dans quel module.
Cordialement
Galien

Bonjour Gallien,

Sympa comme projet ! De la voie C ! Très bon choix !

Je m’installe :slight_smile:

Bonne suite,

Bonjour Galien,

Bon, ben comme Julie, je prends un siège et je je regarde.

Cdlt,

Claude papaciela

Pinaillage sémantique, mais il me semble que si les pièces ne sont pas standardisées, ce sont des segments.

Bonjour Gallien
La voie M peut être une très bonne solution à condition d’être en bon état. Je l’ai utilisée de 1961 à 2000 exclusivement avec des rails neufs. Dans les années 60, les rails était d’une précision relative alors que ceux de la fin des années 80 étaient tellement précis qu’il était difficile de voir les raccords entre rails (sauf les éclisses.
Si on veut utiliser des rails M il faut les trier:

  • éliminer ceux dont le ballast ou le rail est tordu
  • vérifier les aiguillages: ressort de lame brulé (suite à un déraillement sur la pointe de l’aiguille), contre-lames de pointe de cœur mal fixés ou déréglés), électroaimants ayant chauffé (l’intérieur de la bobine est incurvé vers l’intérieur empêchant un fonctionnement libre du noyau
  • resserrer les éclisses à l’aide d’un outil facile à faire: pince plate long bec munie d’une cale fixée à l’extrémité du long bec et permettant de resserrer les éclisses à la bonne dimension sans les écraser.

En ayant fait tout ça on obtient un fonctionnement tout à fait acceptable avec du matériel Märklin MAIS il reste l’impossibilité de faire de longues zones de détection par isolation d’un rail.

Les rails C que j’utilise maintenant sont vraiment beaucoup mieux (mais moins Tin-plate), moins sonores, plus fins, à la géométrie simple, au meilleur contact électrique, moteurs cahés dans le ballast et faciles pour la détection de présence sur une zone.
Avant d’installer les rails C, prendre soin de peindre les flancs des rails en “rouille foncée” soit à l’aide d’un feutre soit à l’aide de couleur acrylique.
Ton tracé semble très bien mais un peu trop symétrique et une raquette de retournement permet beaucoup plus de manoeuvres.
Moi aussi je m’installe pour suivre ton projet
Amicalement
Jean

1 « J'aime »

J’avoue qu’en écrivant tout ça je ne savais pas trop si je pouvais dire “module” à cause du fait qu’effectivement ce n’est pas standardisé ^^ Merci pour l’info.

J’en suis convaincu ^^ Et pour être honnête je la préfère presque à la voie C qui a du ballast un peu trop foncé à mon goût. Le problème c’est justement que dans mon cas, comme je l’ai dit, ma voie n’est pas en bon état car loin d’être neuve, et présente de nombreux défauts, je préfère donc utiliser de la voie C pour ce réseau

Effectivement le plan est assez simple et symétrique pour le coup, mais je préfère commencer par quelque chose de simple tout en laissant la possibilité d’insérer des modules supplémentaires dans un second temps (par exemple les segments de la gare et ceux des courbes). Mais il est vrai que la possibilité de manœuvrer est intéressante bien que je ne le faisait pas sur mon ancien réseau à cause du mauvais état de la voie (il y a des voitures et des wagons que je ne peux tout simplement pas refouler sur la voie M sous peine de catastrophe ferroviaire).

Merci à vous pour vos réponses et conseils
Cordialement
Galien (avec un seul L !)

Bonjour, je partage l’avis, beau tracé pour le surplus,
Petite suggestion pour le module pleine ligne, voire la possibilité d’un tracé en S, à l’aide de rails contre courbe aiguillage grand rayon voie C , tout dépend de la longeur disponible.
Cdlt
Thierry

Bonjour Galien,

Comme nos amis sur ce forum te le confirmerons, j’aime dessiner des réseaux avec Anyrail. Je n’ai donc pas pu résister à la tentation de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Les dimensions de tes segments (soyons précis pour Thias) ne me semblaient pas vraiment coller avec le tracé que tu te propose de faire. J’ai donc un peu changé les dimensions de ces segments pour coller aux coupons de voie.

Je me suis néanmoins permis de modifier légèrement le tracé pour rompre la monotonie d’un ovale avec une ligne droite en arrière plan(ou avant plan, je ne sais pas) et j’ai un peu changé la gare pour que tu puisses avoir une halle marchandise (petite). Le diviseur scénique permet de déconnecter la vue de la gare et du fond de l’ovale, mais son utilité (ou son désavantage) dépend de la manière dont le réseau est vu.

Et voici avec les numéros des coupons utilisés.

Je te souhaite beaucoup de plaisir dans ce hobby si prenant et comme les amis, je m’installe pour suivre tes progrès.

Marc

3 « J'aime »

Si je peux me permettre, avoir des jonction de segment avec des voies à 90° par rapport à la rupture, c’est beaucoup plus simple à mettre en œuvre.

Merci beaucoup pour la proposition :slightly_smiling_face:
Ton plan au niveau de la gare est effectivement plus pertinent d’autant plus que j’ai déjà une aiguille triple :slightly_smiling_face:
Pour le reste, le but pour moi est aussi de pouvoir, dans le futur selon mes envies et la place disponible, réutiliser ces segments dans un réseau plus grand par exemple, ou simplement pouvoir l’agrandir en rajoutant des segments, c’est pourquoi je n’ai pas voulu faire de formes trop spécifiques, notamment au niveau des courbes, c’est la raison pour laquelle sur mon plan elles sont à 90° avec simplement trois rails courbes 24330. Pour ce qui est de rompre la ligne droite en arrière-plan, j’avoue que ça me tente bien.
J’ai donc repris mon plan et trouvé un compromis entre tout ça


De cette manière on a toujours des segments de forme assez basique, et non pas des segments spécifiques qui ne peuvent aller qu’à un seul endroit
Cordialement
Galien

Beau projet en perspective :+1:

Galien,

Pour répondre à la remarque de Thias à propos de la séparation des segments, sur mon plan, il suffit de faire les coins en 60X50 et le milieu en 120x30.

Marc

1 « J'aime »

Bonjour à tous
Quelques nouvelles du projet…
Étant étudiant je n’ai pas encore pu attaquer concrètement la fabrication du réseau, puisque je ne suis chez mes parents que pendant les vacances (sauf que j’ai pas de vacances à Pâques :cry:). Et je ne pourrais donc pas commencer avant le mois de juin.
Cependant comme il me manque des rails je commence à les regrouper en demandant à des personnes de mon entourage qui seraient susceptible d’avoir des éléments en surplus qui pourraient m’intéresser. J’ai également adapté un peu le plan du réseau selon ce que j’ai pu trouver, voici donc le plan final. Les modules courbes devaient être munis chacun de trois rails de rayon R3, mais ayant pu récupérer six rails R5, je les ai incorporés au réseau. Je complèterais le tout par une commande de rails neufs si besoin.
Voici donc le nouveau plan :


Ayant une aiguille en rab, j’ai aussi ajouté un tiroir à l’ouest de la gare qui pourra permettre de garer quelques wagons en plus ou bien de faire quelques manœuvres sans engager les voies principales.
Bon dimanche à vous,
Galien

1 « J'aime »

Bonjour à tous !
Ca y est, je suis rentré chez mes parents, je vais donc (enfin) pouvoir bientôt commencer le réseau !
J’ai déjà démonté l’ancien, ce qui n’a pas été de tout repos ! Comme j’avais une fâcheuse tendance à tartiner généreusement de colle tout ce qui devait être fixé quand je l’ai construit, le duo tournevis + marteau m’a été d’une grande aide, sans pour autant y aller comme un sagouin histoire de ne pas atomiser ce qui est récupérable et que je pourrais potentiellement récupérer pour le prochain réseau… Bon j’ai quand même fait quelques dégâts mais c’est récupérable et je m’en suis pas trop mal sorti.
Le projet est de profiter de l’absence de réseau dans ma chambre pour en refaire le sol, ce qui sera fait dans les prochains jours, je pourrais alors enfin commencer ce réseau et ne manquerais pas de vous partager l’avancée des travaux. Les planches sur lesquelles sera établi le réseau sont d’ores et déjà achetées et n’attendent que de recevoir le décor.
Si je n’ai pas modifié le plan, j’ai changé le nom de la gare qui s’appellera finalement Ste-Aline - Montceau-la-Chapelle…
Je suis impatient de pouvoir partager tout ça ^^
Bonne soirée
Galien

Un petit conseil suite au demontage de mon ancien réseau : il est pertinent de coller une plaque de Dépron 3 mm (rayon isolants en GSB) sur la plaque support du reseau. Double encollage a la colle vinylique (sur le support at au dos du Depron).

Le depron est peu onereux (quelques euros la plaque de 100 x 50 cm.

L’avantage enorme de cette astuce est qu’il est facile a decoler ensuite avec une spatule.

Ainsi, il est plus facile de récuperer les eléments de décor tels les batiments y compris ceux en carton laser-cut. Pour ceux equipés d’eclairages interieurs, les gaines thermo ont permis de ne pas arracher les fils.

Lors du demontage de mon ancien réseau, j’ai ainsi pu recuper presque tous les elements de decor. Seuls les lampadaires ont morflé car leurs fins fils n’ont pas résisté.

Je suis donc content de ce choix initial du Dépron. Evidement, j’ai utilisé la même technique sur le nouveau réseau…

2 « J'aime »

Bonjour à tous !
Aujourd’hui c’est le grand jour… J’ai pu commencer la construction de mon réseau !
J’ai receptionné il y a quelques jours les planches que j’ai donc placées de manière a faire le réseau. Je n’ai pas pour l’instant la possibilité de surélever le reseau, je commencerais donc par terre.

J’ai commencé par etudier la façon dont j’allais procéder pour construire la plateforme de la voie etant donnée que celle ci sera établie à 6 cm d’altitude. Selon les endroits la voie sera donc etablie sur les chutes du parquet qui vient d’être posé dans ma chambre, ou bien sur une plaque de polystyrène extrudé de 6 cm d’épaisseur. Il me reste également un peu de sous-couche qui prendra place sous la voie aux endroits ou elle sera établie sur les chutes de parquet (oui la sous couche sur le parquet c’est un concept mais rassurez-vous, j’ai bien fais l’inverse pour le sol de la chambre :sweat_smile: )
J’ai donc commencé aujourd’hui a découper quelques morceaux de polystyrène pour composer la plateforme de la voie…


Le travail du jour avec une bonne partie des éléments de plateforme posés provisoirement avec la voie…

Demain je m’occuperais de decouper les derniers morceaux de polystyrène pour la plateforme et de recouper certaines chutes de parquet. Je ferais ensuite les derniers ajustements avant de fixer tout ça… Peut-être même que demain soir les premiers trains pourront rouler sur une voie posée provisoirement…
Bonne soirée !
Galien

Un conseil peut etre concernant l’ossature : il est pertinent d’envisager des le début une construction en modules afin que le reseau puisse etre soit déménagé soit modifié sans dommage.

Pour le relief, la structure en polystyrène est un bon choix, léger et peu onéreux.

Ne pas oublier non plus du relief négatif qui permet de gagner en esthétisme à moindre frais. Cest un vrai plus qui met en valeur les trains.

C’est un réseau accessible des quatre cotés ? Le trou au centre c’est pour un trou d’homme ?

Bonsoir Manu,
Pour la construction modulaire j’y ai pensé, c’est même une des raisons qui m’ont poussé à detruire mon ancien réseau pour commencer celui-là. Les 5 planches correspondentà 5 segments
Pour le relief, effectivement tout sera en polystyrène. J’avoue que j’ai quelques idées mais je n’ai encore rien prévu de précis, ça se fera selon mon inspiration… Et si j’ai surélevé la voie, c’est justement pour pouvoir faire du relief négatif et pour représenter une voie unique de montagne, car je suis totalement d’accord sur le fait que c’est un vrai plus pour gagner en réalisme et en esthétisme.
Pour l’instant j’ai disposé le reseau comme ça pour pouvoir travailler dessus plus facilement etant donné que ma chambre est sous les toits et donc que le plafond est en pente mais je pense a terme le déplacer dans le coin de la pièce. Pour le trou c’est un trou d’homme en effet, histoire de ne pas se casser le dos si un wagon a décidé de dérailler a l’autre bout du réseau. Je n’y avais pas pensé sur mon ancien réseau… Et j’avais vite compris que c’était pas le choix le plus judicieux que j’ai pu faire… Après je ne m’interdit pas dans le futur d’y faire un segment uniquement composé de décor pour le combler, mais il devra rester facilement amovible… Mais ce n’est pas dans mon programme pour le moment.
Bonne soirée
Galien

1 « J'aime »

Bonsoir à tous !
Aujourd’hui j’ai bien avancé sur mon début de réseau… La plateforme de la voie est terminée et collée. Même si la voie est encore posée provisoirement dessus sans être fixée, j’ai pu faire circuler ce soir le premier train d’essais :slightly_smiling_face:
Après avoir taillé les derniers morceaux de polystyrène de la plateforme, j’ai commencé par coller tous les éléments de plateforme en polystyrène extrudé sur les différentes planches. Une fois ceci fait, je me suis attaqué aux éléments de plateforme faits avec les chutes de parquet, à savoir la plateforme de la gare et d’une partie du module de pleine ligne à l’opposé de la gare.

Ces chutes de parquets sont collées sur des piles de deux kapla positionnés verticalement, ces piles étant disposés en zig-zag. Ces piles et les kapla qui les composent sont bien évidemment également solidement collés entre eux et à la planche.

On encolle ensuite le haut des piles de kapla et on place la planche dessus. Quelques locomotives maintiendront la pression nécessaire le temps que la colle sèche…


Si la fixation peut sembler plutôt frêle à première vue, elle est pourtant stable et largement assez solide pour supporter le passage des trains.

Une fois ceci fait, il reste à coller deux couches de mousse sur le parquet afin d’insonoriser un peu la voie sur ces portions et surtout de la rehausser au niveau du polystyrène pour avoir une voie en pallier sur tout le réseau. La mousse utilisée est de la mousse que l’on met normalement sous le parquet d’une pièce en temps que sous-couche… Il s’agit de chutes que j’ai trouvé dans mon garage donc je n’ai pas la référence mais ça fait très bien l’affaire.

Une fois collé avec quelques trucs pour éviter que le bord ne se relève

Après cela la plateforme est quasiment terminée, on peut donc reposer provisoirement la voie… Avec un futur pont-rail fait avec une travée de pont pour voie M dans lequel j’ai mis un 24188 un peu poncé sur les côtés

Et on peut ensuite faire rouler le premier train d’essais…
Restera à s’occuper des deux futurs ponts-rails et de la plate-forme des voies de service de la gare.
Je compte également rapidement construire le gros du relief en polystyrène, afin d’en finir rapidement avec la découpe de cette matière qui a une très fâcheuse tendance à en mettre partout…

Bonne soirée
Galien

3 « J'aime »

Bonjour à tous !
Je commence à étudier le relief que je vais mettre sur mon réseau et s’il y a une certitude, c’est que je vais avoir besoin de mettre tout plein de murs de soutènement parce que chez moi c’est la montagne…
J’ai pour cela utilisé la fameuse mousse qui sert normalement de sous-couche pour le paquet qui s’est averée être très convenable…
Il suffit de tailler les pierres de tailles dans la mousse avec un stylo bille en appuyant un peu. Suffisamment pour tailler la mousse mais pas trop pour ne pas trop l’endomager.

Ensuite on teste quelques teintes de peintures… J’ai choisi de faire des murs assez foncés (bon la couleur ça doit venir du type de roche donc ça peut différer mais comme je suis une brelle en géologie j’en sais pas plus :rofl:)


Bon celui-là est peut être un peu trop foncé quand même…

Essayons de mettre un peu plus de blanc dans la peinture…

Voila qui est mieux
On peut aussi tailler les pierres de taille après avoir peint, en faisant attention à utiliser un stylo bille avec une mine pas trop pointue sans appuyer trop fort pour ne pas arracher la peinture et surtout, en s’assurant que ledit stylo ne marche plus, ce que j’ai constaté à mes dépends comme vous pouvez le voir si la photo ci-dessous…

Ce procédé pour les murs de soutènement me satisfait et je pense utiliser le même pour mes quais de gare et les quelques ponts qui verront le jour sur mon reseau.

Bonne fin de journée
Galien

1 « J'aime »