Du côté de Ferbach : Jacques LE PLAT et son mythique réseau de Ferbach

Bonjour,
N’hésitez pas à en parler le moment venu, on pourrait voir pour une commande groupée ?
D’autre part, comment se positionner part rapport à Jacques Leplat ? Droits d’auteur ?
@+

1 « J'aime »

Salut Julie,

Tu peux en prévoir deux :blush:

1 « J'aime »

Bonsoir André,

Tant que cela reste à usage personnel, Jacques LE PLAT ne voit pas d’inconvénient à des tirages limités.

Amicalement,

Fred

1 « J'aime »

Attention, toute oeuvre de l’esprit est protégée par differents droits dont le droit patrimonial. Toute reproduction non consentie tombe sous le coup de la loi. Sans doute serait-il plus sage (et courtois aussi) de prendre attache auprès de l’auteur pour solliciter son accord. Même s’il n’y a pas d’enjeu commercial. Cest son oeuvre, et a ce titre dispose seul des droits de reproductions qu’il pourrait concéder.

Dans tous les cas votre attention à son égard lui fera sans doute plaisir. Et dans l’hypothèse dune reponse favorable, il y aura alors lieu de voir quelles conditions techniques seront plus plus adaptées pour cette reproduction de son oeuvre et sa diffusion, meme restreinte a notre communauté.

1 « J'aime »

Bonsoir à tous,

J’ai changé le titre de ce fil afin d’apporter une note plus gaie et plus positive !

En parlant de Ferbach, je resitue le sujet : un grand réseau qui se situe comme son nom l’indique en Moselle entre Metz et Saarbrück (Forbach) à l’été 1959 et qui a donc pour thème la Lorraine sidérurgique et industrielle encore florissante.

Le plan pour vous remettre en condition :

A découvrir ici :

https://www.ferbach.be/frames_fr/dcf/frdcfmain1.htm

Outre ce -très- grand réseau, Jacques LE PLAT avait également réalisé un diorama dans lequel il avait condensé tout son savoir-faire :

https://www.ferbach.be/frames_fr/frlivresmain3.htm

J’avais acheté ce livre en 1997/1998 pile au moment ou je reprenais le train miniature. Mais je devais attendre 23 ans avant de concrétiser ce redémarrage …

Bref, une leçon magistrale de modélisme ferroviaire qui continue de m’inspirer !

Amicalement,

Fred

2 « J'aime »

Salut Vincent,

Chose promise, chose due :

A l’occasion d’un voyage à Amsterdam, j’ai eu l’opportunité de pouvoir rendre visite à Jacques LE PLAT et de visiter Ferbach. Moi qui en rêvait depuis 25 ans, depuis la parution de ce fameux livre !

Je tiens à remercier Jacques pour son accord, son accueil et le temps qu’il m’a aimablement consacré.

Ce qui m’a d’emblé frappé, c’est la taille du réseau : c’est immense, et la pièce qui l’abrite encore plus. Incroyable …

Ensuite c’est la toile du ciel qui rend merveilleusement bien. Un vrai travail d’artiste …

Et enfin c’est ce fameux éclairage qui donne cette impression de véritable lumière naturelle. Je comprends mieux maintenant son importance dans la restitution du réalisme.

Vue générale du côté gauche : c’est tout d’abord le dépôt qui apparaît

Puis la ville avec sa perspective forcée :

La célèbre gare de Ferbach :

Le triage, puis l’ammorce de la courbe vers la courbe centrale et le poste d’aiguillage de Ferbach (le même que celui du diorama de 1979)

Vue générale de face : on devine le haut du château d’eau de la boulonnerie derrière le massif et les ouvrages maçonnés du tunnel double de la Croix-Vautier :

Enfin, la vue générale du côté droit permet de découvrir le site de Mont-les-Mines avec le viaduc qui permet d’accéder au site de la carrière Sainte Odile et le chevalet du puit de mine :

3 « J'aime »

Photos plus détaillées de la partie dépôt / ville :

Vous reconnaîtrez le poste d’aiguillage de Jouef :

Photos plus détaillées de la partie gare voyageurs / gare de triage :

6 « J'aime »

Photos plus détaillées de la courbe du poste d’aiguillage :

à la sortie du triage : le passage à niveau et la station d’essence PURFINA

Le fameux poste d’aiguillage de l’article de 1979 :

On file vers la partie droite en passant sous le pont qui précède le tunnel double de la Croix-Vautier :

6 « J'aime »

Photos détaillées de la Croix-Vautier aux gorges de la Dorne :

la sortie de la courbe du poste de Ferbach ;

On arrive sur les ouvrages de la Croix Vautier :

Puis se profile le pont sur la Dorne et les gorges de celle-ci :

La tranchée qui permet d’arriver à Mont-les-Mines :

Photos détaillées de Mont-les-Mines :

6 « J'aime »

Puis de l’autre côté du réseau c’est la carrière de Sainte-Odile :

Et la petite gare de Rotstein :

En dessous se situe la grande ligne droite de la trouée de Pussange :

5 « J'aime »

Et e la petite gare de type Würtembergoise de Boswiller (héritage du temps de l’occupation entre 1870 et 1918) :

Et enfin le quartier de la boulonnerie dont les maquettes seront issues du diorama :

Le château d’eau qui se devinait tout à l’heure : on aperçoit maintenant la remise de Boswiller

8 « J'aime »

Les photos ont été prises le premier novembre et Jacques m’a aimablement autorisé à les présenter sur le forum trois-rails.

Il manque très certainement des photos et il y aurait tant à dire que vous m’excuserez de ne publier qu’un nombre limité de photos sans tous les commentaires associés. Ce serait l’objet d’un livre !!!

Je suis cependant très heureux de pouvoir vous présenter ce modeste témoignage …

Amicalement,

Fred

5 « J'aime »

C’est un conte de fées !
Bravo et merci de nous le faire partager.
Amicalement,
Eric

2 « J'aime »

Bonjour

Merci à toi pour ces splendides photos et merci à Jacques Le Plat de t’avoir accueilli et accepté que ces photos soient publiées ici.

1979 … j’avais 17 ans et qu’est ce que j’avais bavé devant ces pages de Loco-Revue …

Je pensais que le réseau avait été terminé mais il semble qu’il y a pas mal de parties qui restent à terminer ?

Amicalement

Bernard

1 « J'aime »

Bonjour Bernard,

Tu as tout à fait raison ! La taille de l’oeuvre et le niveau de détail voulu par son concepteur font que la tâche est immense …

Jacques m’a dit qu’en fait, c’était trop pour un seul homme, et je le comprends d’autant plus que ça fait maintenant 3 ans que je trime sur moins de 2 m2 !!!

Jacques a plutôt l’habitude de dévoiler ses créations complètement terminées. Je lui respectueusement suggéré au contraire de “dévoiler les coulisses” et de montrer les parties non finies ou en chantier du réseau. Il a paru sensible à mon argument.

A suivre sur son site.

4 « J'aime »

Fabuleux réseau !
Et super reportage !
Quelle chance tu as eue de le découvrir et rencontrer Jacques.
Merci à lui et à toi pour ce partage.

Amicalement,
Vincent

3 « J'aime »

Bonjour,

Effectivement ce réseau est plus que magnifique, c’est un vrai chef-d’oeuvre, quand on sait qu’il a été construit par une personne. On ne peut qu’admirer et rêver.
Merci pour le partage de ces magnifiques photos.
Philippe

2 « J'aime »