Rétrospective des décodeurs

ni l’un ni l’autre !

Petite rétrospective sur les décodeurs de locomotive

Au cours des 25 ans d’histoire de la technique Märklin Digital, il a été utilisé des décodeurs de locomotives très différents, ici une petite liste des différents types connus:

Décodeur c80/ c81

Ce décodeur est le plus ancien de la gamme Märklin Digital. L’adresse digitale (01 - 80) est définie pour ce décodeur (à quelques exceptions près) par un commutateur de codage à 8 interrupteurs selon le tableau 1 fournit.

Ce décodeur dispose également d’un fonction supplémentaire commutable, qui est principalement utilisée pour les phares. Le fonctionnement analogique est reconnu automatiquement.
La fonction supplémentaire est désactivée en mode analogique

Le décodeur c80 est la version pour le moteur tout courant Märklin.
Le décodeur c81 convient aux moteurs à courant continu.

Décodeur Delta

Märklin a présenté au début des années 90 un système d’entrée de gamme appelé DELTA.
Les décodeurs de ce système utilisent un commutateur de codage à 4 interrupteurs.
qui peut être réglé sur 15 adresses digitales différentes (Tableau 2), dont 5 adresses étaient utilisées pour le système delta. Ces 4 adresses 78, 72, 24 et 60 sont encore utilisés aujourd’hui dans les systèmes d’exploitation d’entrée de gamme dans divers coffrets de démarrage.

Les décodeurs Delta peuvent également être utilisés sur des systèmes analogiques. Pour ça, les 4 interrupteurs de codage doivent être en position “off”. Si une autre combinaison est définie, le décodeur fonctionne avec l’adresse digitale définie correspondante, mais ne répond pas à la tension dans la voie en analogique.

Les modèles Delta n’en ont généralement pas fonctions commutables. Les phares optionnels fonctionnent en parallèle avec le moteur. Les générateurs de fumée sont permanents et connecté à la tension d’alimentation !

Mais il y a aussi quelques exceptions. Les premiers modèles DELTA avaient une adresse codée par soudure. Un changement était donc possible seulement en ressoudant les contacts d’adresse.
Le fonctionnement analogique avec ces décodeurs est reconnu automatiquement.

Le décodeur delta 66032 diffère du module delta classique 6603 à plusieurs égards.

  1. Il dispose d’un commutateur de codage à 8 interrupteurs, 80 adresses différentes peuvent être définies.

  2. Le mode analogique est reconnu automatiquement.

  3. Le décodeur a des fonctions digitales commutables. En plus des phares, on peut également utiliser un attelage Télex à la fois en digitale et qui peut être commuté en analogique (!)

Jusqu’à récemment, ce décodeur était le décodeur standard lorsque l’on voulait digitaliser les anciens modèles de locomotive Märklin qui utilisent un moteur tout courant sans conversion du moteur

Décodeur c90

Le décodeur c90 était le premier décodeur à gérer les moteurs haute performance sur les modèles miniatures Märklin. Il dispose donc en plus du commutateur de codage à 8 interrupteurs, deux potentiomètres réglables, dont un pour la vitesse maximale et un second qui détermine le délai de démarrage et de freinage de la locomotive.

La première version du décodeur c90 possède une fonction commutable, qui, comme le décodeur c80 est (presque toujours) désactivé en mode analogique qui est détecté automatiquement.

La dernière version de ce décodeur a jusqu’à 5 fonctions commutables (fonction lumière et fonction supplémentaire f1 - f4)
La fonction d’éclairage (f0) et la première fonction supplémentaire (f1) sont généralement activées en mode analogique.

Tous les décodeurs c90 doivent être réglés sur l’une des 80 adresses possibles conformément au tableau 1

fx-Decoder

Chez Märklin, sont compris comme décodeur fx, les décodeurs numériques, qui fonctionnent selon le format Motorola étendu (comme le dernier type de décodeur présenté précédemment), mais dont l’adresse peut être est programmée électroniquement.
Cette adresse peut être utilisée et modifiée avec les appareils suivant :

  1. télécommande IR des ensembles de démarrage
  2. Control Unit 6021 ou Central Unit 6020 + Control 80 f
  3. Mobile Station
  4. Central Station

Les adresses 78, 72, 24 ou 60 peuvent être réglées pour ce décodeur avec le contrôleur IR du kit de démarrage (par exemple 29182).

Avec la Mobile Station 60653 ou la Central Station 60213 - 60215

Avec ces décodeurs, les adresses de 01 à 255 peuvent être utilisés.
L’adresse définie va de 01 à 80 pour tous les autres appareils utilisables.

Sinon ce décodeur correspond aux moteurs haute performance (aimant permanent).
Le mode de conduite analogique est reconnu automatiquement. (mais déconseillé)
Le décodeur a jusqu’à 9 fonctions commutables.
Les fonctions f5 - f8 sont utilisées dans ces quelques décodeurs multifonctions via l’adresse suivante de l’adresse de commande (exemple: Adresse de commande = 40 => adresse suivante = 41)

Les modèles typiques avec décodeurs fx sont:

  • Modèles avec les références 36xxx

  • de la famille Traxx et Herkules.

  • Locomotives de départ de la gamme débutant

  • Locomotives de la gamme My World

  • Kit d’adaptation décodeur 60760

Décodeur Mfx

Le décodeur le plus utilisé aujourd’hui dans la gamme Märklin est le décodeur Mfx.
Il peut comprendre à la fois le format Märklin Motorola (MM2) et le format Mfx.
Sur un système Mfx (Mobile Station ou Central Station), il bascule automatiquement en interne sur ce format de transmission de données et se signale automatiquement au niveau de l’unité centrale.

Pour un fonctionnement uniquement avec la Central Unit 6020, la Control Unit 6021, le système delta ou la télécommande IR des kits de démarrage, ce modèle de décodeur réagit à une adresse digitale de 01 à 80 prédéfinie soit en usine, soit reprogrammée.

Cette adresse peut être programmée par presque tous les appareils de commande qui peuvent être utilisés pour programmer les décodeurs fx.
NB : Seule la Mobile Station 60652 n’offre pas cette option de réglage pour ce type de décodeur.

En théorie, par ex. Avec la Central Station 60215, 255 adresses MM2 différentes peuvent être définies. Dans la pratique, cependant, cela n’a aucun sens car les commandes sur lesquels ce décodeur propose ce protocole normalement, ne connaissent que les adresses de 01 à 80.

Ces décodeurs ont jusqu’à 16 fonctions commutables.
Le mode de fonctionnement analogique est reconnu automatiquement. (Mais déconseillé)

Ce décodeur existe en version « sonore ». Ces versions avec option de sonorisation sont un équipement très répandu.

3 J'aime


1 J'aime

Un grand merci pour toutes ces explications très précises sur les décodeurs.
Sur mon ancien réseau, commandé par control unit 6021 + control 80F, j’avais des locomotives analogiques, des Delta et des 36 - - - et 37 - - -
Les analogiques étaient quasiment inutilisables, elles étaient statiques dans le dépôt vapeur.
Les Delta avaient un fonctionnement hésitant et faisaient pas mal de bruit. Je les utilisais très peu.
Les autres locomotives, des séries 36 et 37, fonctionnaient à merveille.
En recherchant sur le site Marklin les locomotives que j’avais à l’époque (2002-2005) j’en ai retrouvé 4
Il s’agit des références 36320, 37184, 37885 et 37961
Ces 4 locos vapeur sont toutes estampillées “FX” sur le catalogue Marklin.
J’étais hyper content de ces motrices, excellents ralentis, roulements parfaits, silence de fonctionnement, capacité de traction etc… tout était absolument parfait.
J’en déduis que, mes moyens financiers actuels n’étant plus du tout ce qu’ils étaient à l’époque, c’est ce type de matériel que je dois rechercher en priorité.

En ce qui concerne l’autorail Lilliput, après quelques recherches j’ai appris qu’il est équipé d’un décodeur Plux 21 Esu V4.0 M4
A priori ce décodeur est parfaitement compatible avec une MS2, il semble qu’il soit reconnu automatiquement par la centrale et qu’il peut être facilement programmé, les informations s’affichant sur l’écran de la MS2.
Si c’est bien le cas, je fonce car j’adore ce petit autorail !

Rien à voir avec le modélisme ferroviaire mais je n’avais pas fait attention au pseudo et à la petite photo.

RC 30, évidemment ça me dit quelque chose.
Merveilleuse machine, j’ai eu l’occasion d’en essayer une sur l’île de Man il y a quelques années, quel pied ! (sur le circuit, mais ouvert à la circulation, donc “moderato”)
Personnellement j’ai eu une NS400R que j’ai adorée et une VF1000R (SC16) que j’ai détestée à cause de son poids excessif et de sa p… de roue de 16 à l’avant.
J’ai toujours rêvé de m’offrir un jour une RC30 ou une RC45, hélas je n’en ai jamais eu l’occasion et maintenant je n’en ai plus les moyens !!!
Je me suis quand même bien consolé avec une Seeley Norton !!!

Tu veux dire Plux 22 et non 21.
Le 21 est le 21 broches MTC.

Chez Zimo apparait le Plux 26 ! Pour avoir le son du hp en stéréo.

Dans le Insider de Février 2021, page 9, un dossier sur le cerveau des locomotives

1 J'aime

Bonjour
Oui, un bon rappel ! Quelqu’un sait il s’il existe une liste de tous les articles marklin magazine et insider avec indexation par mot clé ? Ce serait super top !

Bonjour
Il semble que sur l’édition Allemande du Märklin Magazin 2 /2021 il y ait un récapitulatif cartonné pour 2020.
Probablement que les années précédentes c’était la même chose ainsi que sur les éditions Françaises, Anglaise et autres
Jean

Bonjour
Je n’ai hélas rien vu de tel dans l’édition française.

Voici une copie des miens si cela peut vous aider au moins pour savoir dans quel cahier chercher





Amicalement
Jean

1 J'aime