Réseau imaginaire de Montsalvat

trés trés sympa bravo

bonjour :slight_smile: sympathique, les dimensions sont à un poil près celles du tout premier réseau que j’avais démarré il y a trois ans, et même sur un relativement petite surface, cela permet de se familiariser avec tous les “corps de métier” du modélisme, et Dieu sait s’il y en a, surtout avec le numérique en bout de chaîne. de toutes manière, c’est le décor qui fait selon moi toute la différence, la taille du réseau étant surtout une invitation à le développer et à l’enrichir.
pour le matériel roulant, une seule remarque : il est préférable de privilégier du “court” sur ce type de réseau, surtout lorsqu’on est contraint de travailler essentiellement avec des courbes R2, voire R1 mais je suppose que tu a déjà anticipé cet aspect des choses. en époque I et II, sans caténaire, il y a un choix assez large en vapeur.
dernière chose sans rapport avec la technique : Montsalvat évoquerait pour moi le temple du Graal : parfait pour faire rouler la composition sortie il y a quelque temps avec le train de Louis II de Bavière :bulb:
Bonjour,

Oui, pour le matériel, je vais en effet m’orienter vers des trains assez courts. Le plus long que je compte faire tourner est le Rheingold (en lien avec le sujet, bien sûr !). Et les essais montrent qu’il est déjà presque trop long… Il circulera sans s’arrêter en gare ! :slight_smile:

Montsalvat , oui, c’est bien cela !! C’est un hommage à Parsifal et un clin d’oeil à mon métier… Un clin d’oeil dans lequel le Rheingold a aussi sa place, évidemment. Il y aura aussi d’autres références musicales dans mon réseau… Mais par rapport à Montsalvat, elles seront plus directes, comme les ruines du château de Klingsor…

Je ne possède pas encore le train de Louis II de Bavière, mais c’est une excellente idée !!

Cordialement,

pourriez vous faire le même plan de votre réseau mais avec les réfenrences des rails. Ou alors la liste des rails que vous utilisez et leurs réfenrences ?
Bonjour Robin,

Oui, je posterai le plan lorsque je serai rentré à la maison, avec la référence des rails.

Cordialement,

J’avais lu dans un magazine NOCH un “truc” pour tracer les bandes de roulement facilement.
Truc que j’ai repris en transformant momentanément un petit wagon :

C’est simple et très efficace ! :slight_smile:
Bonsoir,
Je prends ce fil en cours et là je tombe sur LE truc que je cherche depuis des semaines !
Après coup ça semble évident, mais mille fois merci d’avoir mis cette photo très pédagogique.

Bonjour,

Encore une fois, tout le mérite en revient à la société NOCH !! (“Rendons à César…”)
Je n’ai aucune “action” chez eux, mais il faut reconnaître que leurs catalogues ou leurs DVD sont très pédagogiques et présentent des astuces très faciles à mettre en oeuvre. Avant de me lancer dans mon projet, j’ai acheté deux de leurs catalogues et un DVD et je ne le regrette vraiment pas !
Cordialement,

petite question:

Les belles courbes qui sont dessinée au crayon gris, vous les faites a la scie electrique ?
Oui, elles ont été découpées à la scie sauteuse. J’en profite pour préciser que j’ai découvert à cette occasion qu’il existait des lames spéciales avec une denture très fine pour éviter les éclats de bois lors de la découpe. Cela transfigure vraiment l’usage de la scie sauteuse, qui devient beaucoup plus précise à manier. Sans doute que les pros du bricolage rigoleront bien en lisant cela, mais peut être que pour les gars comme moi, pas spécialistes, l’info sera utile ?

Cordialement,

trés trés sympa bravo
Merci Pascal !

Bonjour à tous,

Me voilà de retour !

Et tout d’abord, une vue du plan des voies pour Robin qui me l’avait demandé :

Cordialement,

Je continue la présentation du réseau.

Premiers essais de roulement après la fixation des principales chandelles. Le but est de voir si je n’ai pas commis de bourdes dans les calculs des pourcentages des rampes, si toutes les locomotives passent (dans les deux sens) et si mon plus “grand” train peut se promener partout à son aise (le Rheingold en l’occurrence).
Lors de cette étape, les bandes de roulement sont simplement posées (et non pas fixées) sur les chandelles. Je scotche le raccordement de certaines d’entre elles afin de diminuer l’effet de “marches” entre certaines bandes de roulement, tant qu’elles ne sont pas fixées. Cela me permet également de vérifier la géométrie et la manière dont se raccordent toutes les bandes de roulement.

Quelques images pour illustrer :

Cordialement,

Une fois les bandes de roulement fixées, le viaduc mis en place et collé, les emplacements des ponts métalliques préparés, je procède à l’électrification des aiguillages.

Sur cette photo, seuls les aiguillages sont présents et les voies qui amènent le courant en différents points. Elles sont maintenues temporairement avec du scotch double-face, car l’électrification va se faire “verticalement” :

Cordialement,

Quelques vues du “dessous” :

J’ai utilisé les décodeurs Viessmann 5211 et le module de puissance 5215, puisque ces décodeurs ont la particularité de pouvoir être alimenté séparément du courant traction. L’électricité arrive au module 5215 via un transfo séparé Viessmann.

Quelques vues générales du réseau posé verticalement :

Question à la communauté : existe-t-il des petites attaches permettant de fixer le parcours des cables sous le réseau et de remplacer ainsi avantageusement les petits morceaux de scotch que j’ai mis (temporairement) ? Et si oui, pouvez-vous m’indiquer les références du matériel dont vous vous servez ?

En vous remerciant de votre aide !!

Cordialement,

Bonjour,

Bravo pour ce beau réseau. Votre travail est fort bien réalisé.

Bon amusement :trainregard: :appl:

André (Belgique) :bball:

Bonjour,

Bravo pour ce beau réseau. Votre travail est fort bien réalisé.

Bon amusement :trainregard: :appl:

André (Belgique) :bball:

Merci André !!

Je suis toujours avec grand intérêt la progression de vos travaux (les tiens et ceux de ton Papa !)

Cordialement,

Bravo pour ce début de réseau qui est très bien commencé, je trouve :thks:

Les ponts sont installés. Une petite rivière serpentera sous les ponts et le viaduc.
Je procède à de nouveaux essais de roulement et aux tests de fonctionnement des aiguillages. Tout fonctionne (ouf) !!
Tout est commandé avec la MS2 et le restera sans doute pendant un moment. J’étais très tenté par les fonctions de la CS2 mais compte tenu de la taille modeste de mon réseau, je me demande si c’est bien utile… J’ajouterai ultérieurement des signaux à palettes et de l’éclairage (lanternes d’aiguillage et bâtiments).

Quelques images :

Vous constaterez que c’est vraiment “limite” pour faire évoluer le Rheingold, mais j’aime tellement ce train… En revanche le SVT 137 est très à l’aise, lui.

La prochaine étape consistera à mettre en place les différents tunnels, puis viendra la fixation des voies. A ce propos, j’ai de nouveau une question à vous poser :
Quelle solution retenir pour la fixation de la voie ?
J’hésite entre la visser (solution la plus simple mais sans doute pas la plus silencieuse) et celle qui consiste à la coller sur un matériau isolant, du type Woodland Scenics :


Connaîtriez-vous d’autres matériaux isolants, peu épais ?

En vous remerciant par avance de votre aide,

Cordialement,

Question à la communauté : existe-t-il des petites attaches permettant de fixer le parcours des cables sous le réseau et de remplacer ainsi avantageusement les petits morceaux de scotch que j’ai mis (temporairement) ? Et si oui, pouvez-vous m’indiquer les références du matériel dont vous vous servez ?Personnellement j’utilise ce genre de fixations que l’on trouve dans tous les magasins de bricolage :

Merci Seb !

Arrives-tu à en trouver des très petits ? Personnellement ceux que je possède sont un peu grands.

Cordialement,

bonjour Bertrand,
pour un matériel isolant peu épais,moi je dirais le liège épaisseur 4 m/m tout simplement,et pour les voies aucune idée, les visser me semble pas mal comme système de fixation,sinon pour atténuer le bruit,hors mi la colle je ne vois pas d autre moyen,il reste peut être le silicone :question: :question: :question: :question:
cordialement.
Daniel :byebye:

Question à la communauté : existe-t-il des petites attaches permettant de fixer le parcours des cables sous le réseau et de remplacer ainsi avantageusement les petits morceaux de scotch que j’ai mis (temporairement) ? Et si oui, pouvez-vous m’indiquer les références du matériel dont vous vous servez ? et moi j’utilise une agrafeuse de chez MR Brico ou l’on met des agrafes rondes (pour câble téléphonique) et glisse les fils dedans cela fait des pontets

Question à la communauté : existe-t-il des petites attaches permettant de fixer le parcours des cables sous le réseau et de remplacer ainsi avantageusement les petits morceaux de scotch que j’ai mis (temporairement) ? Et si oui, pouvez-vous m’indiquer les références du matériel dont vous vous servez ? et moi j’utilise une agrafeuse de chez MR Brico ou l’on met des agrafes rondes (pour câble téléphonique) et glisse les fils dedans cela fait des pontets
Moi j’utilise la même méthode qu’Alain …sauf que mon agrafeuse vient de chez Home Dépôt à Montréal :smiley:

Amical bonjour du Québec

Serge

Question à la communauté : existe-t-il des petites attaches permettant de fixer le parcours des cables sous le réseau et de remplacer ainsi avantageusement les petits morceaux de scotch que j’ai mis (temporairement) ? Et si oui, pouvez-vous m’indiquer les références du matériel dont vous vous servez ?Personnellement j’utilise ce genre de fixations que l’on trouve dans tous les magasins de bricolage :

bonsoir :slight_smile: j’ai opté pour un système d’attache proposé par Viessmann : des socles en plastique que l’on visse sur le chassis + des attaches plastiques qui permettent de bien ranger les câbles.
voilà ce que ça donne sur mon réseau :

référence 6846 pour les socles et 6845 pour les attaches (par 100). avantage des attaches : elles s’adaptent au diamètre des câbles à fixer avec un système de crantage. inconvénient : il faut couper l’attache à la pince et la remplacer si on veut rajouter des câbles