Ralentir automatiquement en analogique

Bonjour de Londres,

J’ai reçu quelques questions à propos des zones de décélération que j’utilise sur mon réseau en voie M analogique automatisé (on peut le voir ici).

Les chauffeurs analogiques ont tous été confrontés au problème qu’ont certaines locomotives à s’arrêter. L’inertie peut les faire “bruler le rouge”, ce qui n’est pas désirable normalement, et encore moins en mode automatisé.

On peut rallonger les zones d’arrêt, mais cela peut prendre énormément de place. Pour remédier à cela, j’utilise une “vielle” technique que la plupart des “anciens” parmi nous devraient connaître, mais qui n’est pas nécessairement familière à ceux qui (re)découvrent le hobby si je me base sur les questions que l’on m’a posées.

J’utilise des circuits de diodes montées de façon anti-parallèle pour réduire le voltage d’une section de voie isolée placée just avant une zone d’arrêt. Les trains ralentissent sur cette section, ce qui leur permet de s’arrêter dans une zone d’arrêt standard (2 sections de voie M). Cela rend la circulation plus sûre tout en produisant un effet de freinage quelque peu réaliste. Cela permet aussi de faire rouler plus de materiel dans un espace limité. Les 3047, 3021 et autres 3048 par exemple n’ignorent plus les signaux… En plus, c’est une solution simple et très bon marché :slight_smile:

J’ai transformé des instructions que j’avais écrites pour quelqu’un en vidéo que j’ai postée sur YouTube (suivre le lien, en anglais, fonction de sous-titrage disponible). Comme ils disent en anglais, parfois “une image vaut plus que mille mots”…

Bon weekend

2 J'aime

salut
voici ce qui me viens
les diodes ne coûtent pas cher
en cas de court-circuit sur le rail, les diodes sont fragiles
à moins que de mettre des diodes de puissance
un transistor peut éventuellement épauler une diode
sauf erreur ou omission voici un dessin

bonne continuation amicale
P

les modélistes utilisent des diodes pouvant supporter 3 A nominal c’est à dire 3 A efficace, étant donné la puissance fournie par l’alimentation ça tiendrait ;
si il faut utiliser beaucoup de diodes pour abaisser fortement la tension c’est un cout à calculer pour utiliser des diodes Zeners avec les transistors 2N3055 qui peuvent être des récupérations
la tension abaissée doit toujours permettre aux locomotives de rouler en traction et pas ronronner sur place :scream_cat:

il y a encore un possibilité très simple qui permet de réduire la tension (ALTERNATIVE) de 50 % UNE SEULE ET UNIQUE FOIS : c 'est de mettre UNE SEULE DIODE, à ce moment sur le second dessin IL N’Y A PAS DE “REDUCTEUR 2” !