Problème d'alim?

Bon ; première petite question plus « pointue » comme annoncé dans le texte de présentation. Depuis la mise sur rail d’une rame TGV, les choses se sont gâtées. Dans un premier temps, il a tourné normalement. Ce n’est qu’en tournant plus longtemps que, toutes les 12 minutes 30, les wagons se détachaient ; j’en ai déduit avec un copain informaticien qu’en fait les 2 locos perdaient leur synchro. Cela ne dit pas pourquoi mais bon. Puis ce sont les autres motrices, les mfx étant les plus problématiques, qui se sont mises à avoir des « ratés », comme des pertes de contact. J’ai nettoyé les rails, à la lecture du forum. Cela n’a rien changé du tout. Tout au plus, le TGV a changé de comportement : au lieu de se disloquer, il déraille : la motrice arrière pousse trop fort.
D’après la mobile station, la tension de service et de 18,1 V et l’ampérage de 0.1A, sauf évidemment, quand la motrice crachotte et s’arrête, où l’intensité revient à 0. Au multimètre, tension semble constante sur tout le circuit, +/- 5 à 6V. Ce qui me semble peu. Est-ce normal ? Tests de continuité, ok sur tout le circuit. Quant à l’intensité, n’étant pas vraiment formé en électricité, en digital, désolé, j’ose pas tant que quelqu’un ne m’a pas expliqué comment faire !
Symptômes persistent que le TGV soit ou non sur les rails.
Quelqu’un aurait-il une idée ? Pas très gai, les pannes intermittentes. Ceci dit, j’ai acheté le multimètre récemment mais les mesures sont les mêmes qu’il y ait des symptômes ou pas encore dans la séance de jeu.
Une deuxième question, moins urgente. J’ai lu –après avoir nettoyé mes rails à la gomme, évidemment, un post sur le forum où quelqu’un –je ne sais plus qui- disait de faire attention à ne pas faire de micro-rayures sur les rails. Or, je viens de recevoir un jeu de rails d’occasion qui brillent vraiment très fort ; je veux dire plus que des neufs ou que ceux que j’ai nettoyé, tout en étant de vrais Märklin. Comment voir s’ils sont abîmés ? S’ils le sont, est-ce réparable selon vous et comment ?
Je vous laisse. Bonne nuit. Le travail m’attend tôt demain. Je ne peux pas promettre d’être souvent connecté ; c’est la vie. On verra dans ma prochaine si je peux m’arranger pour faire plus de place pour le train.

Bonjour Steph

Pour le TGV tu es le deuxième sur le forum a avoir ce problème. Sur le miens, les deux moteurs sont juste montés en série pour en assurer la synchro. C’est rudimentaire mais aucun risque de perdre la synchro. J’avais déjà poster une réponse mais impossible de la retrouver.
Cela vient du fait que les deux moteurs n’ont pas la même caractéristique. Si c’est acheter neuf c’est retour SAV, d’occase ou seconde main c’est plus délicat. (dans le même cas, et en étant électronicien je vais probablement juste mettre un shut sur l’un des moteurs, mais je ne peux pas le recommander).
Le TGV qui maintenant déraille, c’est pas simplement le fait que tu as changé le sens. Le moteur le plus rapide qui était à l’avant se retrouve à l’arrière.

Pour la mesure de tension à 5-6V c’est que tu mesures en DC. La mesure en AC sera meilleure mais pas parfaite. Il faudra prendre la mesure en sortie de la centrale comme référence puis faire des mesure sur le réseau pour voir si il y a beacoup de diminution.

Pour la mesure du currant, c’est en série. Mais la mesure de la MS2 semble être OK.

Delias

Merci Delias pour cette réponse rapide. Suite à celle-ci, j’ai vérifié et repris les mesures; en fait, à la sortie, quand je viens de brancher le courant, pas de problème, pour l’ensemble du circuit, je tourne autour des 16, 17 V, ce qui semble tout-à-fait correct. J’ai laissé le circuit en tension pendant un certain temps et, surprise :affraid: je ne retrouvais plus, aux mêmes endroits, que 5 ou 6 v. Quelques petites minutes plus tard, presque plus rien, puis, encore quelques minutes plus tard, 13.6V puis à nouveau 5 puis retour à la normal.
J’avoue, un peu panique à bord. Parce que, si je me doute que les décodeurs n’aiment pas trop les surtensions, je me demande si même dans les limites de la tension prescrites, ils apprécient beaucoup,beaucoup les pics de tension…
Puis,une chose est d’identifier un problème, autre chose est d’en trouver la cause et, probablement encore davantage d’y remédier!
Si l’un de vous a une piste… Merci d’avance!

Nouvelles mesures, hier soir et ce matin… La tension ne retombe plus que très rarement très bas, mais elle semble suivre des cycles: 16 ou 17, 14, 18, 18.5, 16, se stabilise puis reprend le cycle. Cela semble confirmer que l’alimentation soit malade, non? Est-ce que cela pourrait être la mobile station? Ou quelque chose qui fait problème en amont (mais j’ai un bloc multi-prises avec protection en tension et intensité) ou en aval? Remède possible par moi-même, selon vos avis? Bonne journée à tous.

Mon fils a une MS1, et tous trains au repos la tension oscille de quelques dixièmes de Volt, mais si une de mes machines (type Delta, donc de vrais moteurs Märklin, qui consomment beaucoup) est lancée, l’amplitude est de plusieurs V. Entre 15,5 et 18,1 environ. Je ne vous dis pas, avec deux locos de ce type…

Pour le TGV tu es le deuxième sur le forum a avoir ce problème.
Delias
Bonsoir à tous,

Je ne sais pas si je suis le “premier” mais j’ai moi-même évoqué ce problème de wagon qui se détachent dans un de mes posts.


Par contre, le phénomène se produit dans les deux sens me semble-t-il (mais j’ai un petit doute, il faudra que je réessaye ce week end :scratch: )

Je pensais à un problème d’attelage trop “souple” mais l’idée de la motorisation pas synchro parait plus réaliste.
Je ferai donc de nouveaux tests ce week end et si cela se confirme, je contacterai le SAV comme justement suggéré :cry:

Pour la tension des voies, je me suis amusé à la mesurer avec un multimètre. J’utilise une CS2 qui indique 18,1V. Ma mesure elle n’est que de 13-14V aux bornes de la CS2 (sur le connecteur de sortie) et homogène à cette valeur sur l’ensemble de mon réseau. Je suis surpris par cet écart :question: mais j’ai lu à divers endroits que la mesure avec un multimètre n’est pas idéale pour une tension digitale. Enfin quelque chose comme ça… Les spécialistes apporteront surement des précisions à ce que je viens d’écrire parce que moi et l’électricité :affraid:
Bonne soirée

Bonjour Xavier, bonjour à tous,

Je vais essayer de donner quelques explications sur les fluctuations des mesures de tension sur nos voies digitales.
Comme cela m’intriguait j’ai fait quelques mesures avec 3 multimètres différents en mode AC.
Le signal digital n’est pas périodique contrairement à notre bon vieux signal analogique qui est sinusoïdal à 50 Hz. Là est toute la différence. Ces multimètres sont conçus pour mesurer essentiellement du sinusoïdal !!
1 / J’ai utilisé un multimètre numérique assez sophistiqué à calibration automatique : là ce n’est pas la peine, les mesures sont incohérentes car l’appareil doit, en fait, suivre les fluctuations du signal digital et il n’arrête pas de changer de calibre : mesures inexploitables.
2 / J’ai utilisé un second multimètre à calibration manuelle. Je trouve en fait deux mesures selon le sens de branchement des touches :
12 Volts dans un sens et 35 volts dans l’autre. Les 12 Volts ne sont pas si loin des 13-14 Volts trouvé par Xavier.
3 / j’ai utilisé un multimètre analogique bas de gamme. Je sais qu’il est faux d’environ 20% et j’ai trouvé 10 volts dans un sens et 30 volts dans l’autre. Les mesures sont donc cohérentes avec celle du second multimètre.

Je n’en suis pas resté là. J’avais un pont de 4 diodes pour faire un redressement double alternance.
J’ai fait des mesures avec ce pont en me mettant en voltmètre DC et là, j’avais des mesures parfaitement stables et indépendantes du sens de branchement bien sûr avec un niveau de 23 volts sur la MS2 et de 21 volts sur la TAMS associée avec une centrale DELTA en mode booster.

Les détecteurs sur les voltmètres sont certainement simples alternances et sont donc sensibles à la dissymétrie du signal digital.
D’ailleurs si on fait la moyenne entre les deux valeurs trouvées en AC on retrouve pratiquement la valeur que l’on trouve en DC avec le pont de diodes.

J’espère que ce petit exposé aura été suffisamment pédagogique :exclamation: :exclamation:

Amitiés bretonnes sous le :sunny: :sunny: