Module de présentation

Bonjour à tous,

Vous avez pu voir au travers de mes photos de locomotives que juke les présentais sur une petit module assez simple. Aujourd’hui c’est démontage afin de le refaire une peu mieux niveau déco.

Tout d’abord la base, une planche en épicéa de 120x40x18 peinte ne gris. Le fond, ou l’arrière plan quant à lui sera de 120x30x18. La photo du ciel est un poster cartonné acheté dans un marché de noël (Schilliger pour les mais de Suisse) de la gamme Lemax.

Les quais de l’ancien module ont été démontés. J’ai racheté les mêmes (Faller bref. 120204). Premier travail, y installer l’éclairage.

Fabrication supports d’éclairage avec plasticage Evergreen

Bonjour à tous,

Pose de la voie. Les 2 lattes de bois apparentes serviront à fixer les quais avec des vis Märklin. J’ai gardé la même gare que sur le module précédent.

J’ai supprimé les 2 réverbères qu’il y avait sur le quai et mis le même style d’éclaire que sur les quais adjacents à savoir des les Brawa. J’ai de même profité de masquer 2 fenêtres avec du chatterton noir pour donner un petit peu plus de réalisme. Un des réverbères a été remplacé par une horloge éclairée aussi de chez Brawa.

Bravo, ça rend très bien, belle réussite
Cordialement
Serge

Bonjour à tous,

Merci Pascal :wink: . Je vais essayer à l’avenir de coller du ballast entre les rail afin d’accroître un peu le réalisme.

Je viens d’ajouter ce petit poste d’aiguillages, mais j’ai oublié de rendre opaque l’intérieur des façades :frowning:

Bonjour Manu,

C’est peut-être moins grave… Mais tu devrais fortement baisser la puissance lumineuse de l’éclairage. Dans les postes d’aiguillage on opérait avec très peu de lumière, tout juste ce qui est indispensable pour lire les numéros sur les leviers. Car il fallait pouvoir observer ce qui se passe dehors, et c’est impossible quand on est ébloui par la lumière à l’intérieur.

Et alors, on ne verra plus de transparence des murs… :sunglasses:

Bonjour,
Je trouve très réussi ce petit diorama. Juste un bémol: l’aiguillage triple est-il vraiment nécessaire ? Ce type de branchement triple symétrique est très rare dans la réalité; personnellement j’aurais opté pour deux diagonales en chevron à grand rayon (R9). En plus, l’entraxe serait plus réaliste, mais ça n’est qu’un suggestion.


Cordiales salutations de Montreux.
Jean

Bonjour,

Je n’ai rien dit, mais cet aiguillage triple sort tout droit de l’imagination de Märklin, car il y a bien longtemps qu’il ne s’en pose plus sur les grands réseaux.

Mais quand j’ai vu qu’il convergeait vers une voie en impasse, je me suis dit “après tout, cela permet de gagner de la place”.

Ce que je n’ai pas compris en revanche dans cette petite gare terminus d’antan en cul de sac, c’est comment on “tournait” la locomotive avec une telle disposition des voies. :unamused:

Bonjour à tous,

Merci pour vos commentaires. Il est vrai que j’ai opté pour un aiguillage triple afin de gagner de la place entre les voies, et j’avais peur de même qu’avec une configuration comme celle suggérée par Jean fasse trop chargée devant la gare. Les 3 voies qui composent ce petit module sont toutes en cul-de-sac étant donné qu’il me sert à tester et photographier mes locs.

@ Wolfram : je ne sais pas comment je pourrais baisser l’intensité de mon éclairage. Avec une résistance ? De plus, tous mes éclairage sont montés en parallèle, j’ai peu qu’une résistance fasse baisser tous mes éclairages. Je n’y connais rien en électricité.

A + :cheers:

Manu

Bonsoir Manu,

oui, avec une résistance - mais elle doit être juste dans le fil qui alimente l’ampoule dans le poste d’aiguillage. Ainsi, elle n’aura pas d’effet sur les autres.
Tu peux aussi utiliser une ampoule 24V ou 30V à condition d’en trouver une qui rentre dans la douille, ou mettre plusieurs ampoules dans le poste - à condition de les brancher entre elles en série. Ça paraît aberrant, mais tu auras beaucoup moins de luminosité avec deux ampoules 16V en série qu’avec une seule. Parce que la luminosité n’augmente pas en fonction linéaire de la tension.

Sur cette image tu peux voir qu’à moitié de la tension nominale (6V au lieu de 12V), l’ampoule a encore environ 18-20% de sa luminosité nominale.
commons.wikimedia.org/wiki/File … uselang=fr

Bonjour à tous,

@ Wolfram : voici le type d’ampoule qui éclaire la plupart de mes bâtiments. Ampoule led de chez Brawa.

s-l640.jpg

Ah oui - là il faut une résistance pour baisser la luminosité, un branchement en série ne va pas le faire.

Bonjour à tous,

@Wolfram : étant donné que je n’y connais rien en électronique, quel type de résistance me recommandes-tu ? Merci :wink:

Bonjour,

J’en vois encore qui ont séché les cours de physique. Pourtant, ce que l’on apprend à l’école est surtout destiné à servir dans la vie, quel que soit le domaine. :unamused:

On en revient toujours à la bonne vieille loi d’Ohm : U = RI ou R = U/I

Tout dépend de la tension d’alimentation

Ainsi pour une tension redressée de 12V= et une tension inverse de DEL de 2V*, la résistance à choisir pour une intensité de 10mA (suffisante pour un éclairement normal) sera de :

R = U/I = (12 - 2) / 10 x 10^-3 = 12 - 2/ 10^-2 = 10 x 10^2 = 10 x 100 = 1000 Ohm ou 1 kOhm

Si l’intensité doit être réduite à 5mA, la résistance sera de 2 kOhm.

Si la tension d’alimentation n’est que de 6V= et pour 10mA, la résistance sera de 500 Ohm (ou 470 Ohm puisque 500 Ohm n’existe pas comme valeur courante)

  • Cette tension inverse varie selon le type de diode et la couleur d’émission, consulter la fiche caractéristique de la DEL

In der Hoffnung gedient zu haben… :smiley: :smiley: :smiley:

Waouh… Heureusement qu’il y a des docteurs ès physique sur le forum, bien que pour ce genre de réponse, du moins le début, l’humilité et surtout le respect de « l’ignorance » des autres, dans le cas présent, moi n’est pas au menu… C’est comme si je sortais ma science en matière de vin, mon métier depuis plus de 25 ans en prenant les gens de haut… D’avance, toutes mes excuses à la modération, mais à 50 ans, ma patience à des limites…

Bonsoir,

j’ai certainement dû apprendre la loi d’Ohm à l’école (enfin, peut-être pas, si c’était en classe de lycée je n’avais plus physique mais chimie) et j’en ai lu aussi par-ci et par-là dans des livres. Mais de là à savoir l’appliquer…

Au pif (il peut être gros, il peut être long, ou pas… :lol!: ) on peut dire, pour une DEL on commence avec 1000 Ohm, 1kOhm donc, on regarde si l’intensité de la lumière convient ou pas. Pour l’augmenter on diminue la résistance, et pour baisser la luminosité on augmente la résistance.

Des applications existent pour Android, permettant de calculer précisément et facilement quelle résistance à quelle tension produit quel courant, et par extension combien d’énergie la résistance doit pouvoir supporter.
Le facteur inconnu reste la DEL car en trouver deux identiques est difficile. Donc il faut de toute façon y aller en tâtonnant…

Bonjour à tous,

@ Wolfram : Super ! Merci pour ta réponse, je vais voir chez Conrad s’ils en ont :wink:

Bonjour à tous,

@Philou75 : Petite correction tout de même : Les diodes LEDs fonctionnent en mode direct c’est à dire le + sur l’anode et le - sur la cathode, et pas en “mode inverse” :blush:
Pour les LEDS jaune ou blanche la tension de seuil est plutôt de l’ordre de 3 à 3,5 volts.

Les dispositifs à LED BRAWA doivent déjà disposer d’une résistance série. Je n’ai pas trouvé le dispositif sur le net !!
La mesure du courant dans un seul dispositif permettrait d’en connaitre la consommation et de pouvoir calculer, et ainsi approvisionner la bonne valeur de résistance à mettre en série. Une autre solution est de baisser la tension qui alimente ces dispositifs.
Quel est le type d’alimentation et quelle est cette tension aujourd’hui ?

A bientôt

Amitiés du Morbihan sous le :sunny:

Bonjour Jean-Paul,

Merci pour ton aide. Alors l’alimentation se fait avec la sortie ~ du transfo Märlin 6647, la tension est de 16 V.

Bonjour Manu, bonjour à tous,

Je suppose que tu utilises la sortie “noire jaune” de ton transformateur 6647 pour alimenter tes dispositifs lumineux. Tu alimentes donc ces LEDs en alternatif.
Il y a peut-être une diode intégrée ou un redresseur ou ce sont des diodes montées tête-bêche.
As-tu une notice de ces éclairages ??

Si ce transformateur ne sert qu’a ça, tu peux utiliser la sortie “rouge noire”, et dans ces conditions, tu pourras baisser la tension de sortie et la faire varier avec la commande du rhéostat jusqu’à obtenir une luminosité raisonnable.
La puissance sur ces accès est capable d’alimenter beaucoup de dispositifs à LEDS en parallèle sur cette même sortie. De plus, le fait de baisser la tension ne fera qu’augmenter la durée de vie de ces dispositifs.

N’hésites pas à me poser des questions supplémentaires en cas de doute.

A bientôt

Amitiés du Morbihan