L'héritière d'Obourg

Bonsoir Julie,

Tu es très douée dans le montage de vidéos. C’est super, et félicitations à Mr Georges pour son travail d’expert.
Sincèrement.
Philippe

1 J'aime

Bonjour Julie

Superbe montage vidéo qui fait honneur à mes modestes travaux :pray:

Amicalement

Bernard

1 J'aime

Bonjour Julie,

Sympa cette vidéo, ça en jette cette passerelle à coté de cette imposante locomotive !

A+

Manu

1 J'aime

Bonjour Julie, bonjour tout le monde,

De la bien belle ouvrage que cette numérisation de la jolie “bête verte”. Bravo à Mr Georges !!

Bravo aussi à toi Julie pour la présentation de la machine digne d’une video d’un Renaud Yver !!!
Bon, j’ai des progrés à faire au moins dans le domaine de la photo (et aussi surement dans celui de la technique !!!)

Bonne journée à vous.

Cdlt,
Claude papaciela

1 J'aime

J’ai une Nohab sonore d’origine, je ferai une vidéo pour comparer
Sur la tienne le son est très chouette

1 J'aime

Whouah cette vidéo a fait réagir ! <3

Bonjour à tous,

Merci pour vos commentaires un peu trop flatteurs, il faut remercier iMovie qui propose des templates pour démarrer tout de suite avec quelque chose d’un peu structuré.

Je crois que Mlle Pélerin s’est donnée comme objectif de faire vivre quelques machines belges assez typées comme cette Nohab. Et surtout de leur donner une seconde vie en digitalisant. Comme la CC 5001 aussi qui a rejoint la future cimenterie.

Tu peux aller voir le fil de Bernard sur cette transformation. C’est ici : Ateliers 3R - Digitalisation d'un diesel Nohab belge 3066

Tout mon plaisir, elle fonctionne à merveille et passe partout sur mon réseau en construction. Je n’en dirais pas autant de certaines productions plus modernes :slight_smile:

Oui et en même temps je vois tous les défauts de ce montage en laiton ! va me falloir être plus soigneuse, plus patiente sur ce type de maquettes. Une autre passerelle se prépare, pour l’atelier moteur, ça sera l’occasion de faire mieux !

J’avais mis de côté une petite vidéo qui met en valeur le ronronnement du diesel :D. Spécialement pour toi alors :slight_smile:

Bonne journée à tous,

6 J'aime

Bravo pour la digitalisation et pour la vidéo !
Jean-Luc

1 J'aime

Mr Georges alias Bernard est un champion de la digitalisation. Félicitations Mr Georges.
Le son rend superbement bien.
Sincèrement.
Philippe

1 J'aime

Vous remarquerez d’ailleurs ce son avec un déplacement au ralenti vraiment exceptionnel pour une machine de cet age et de ce poids. Pas de vibrations, pas d’a-coups, un très beau diesel. Il ne manque que la fumée :slight_smile: !

Julie,
Ces vieilles machines Maerklin sont increvables.
Pas de plastoque chinois.
Philippe

2 J'aime

J’ai la même sur mon réseau. Elle m’a été offerte par un ami qui l’avait depuis le début des années 60. Quelques nouveaux bandages sur les roues et c’est reparti sans problème, bien qu’un peu bruyante en comparaison des nouvelles productions.

Marc

1 J'aime

Bonjour Fred, tous,

J’ai vu que plusieurs modèles de postes d’aiguillage sont sur deux étages. A quoi sert le rez de chaussé ?

J’envisage aussi un poste d’aiguillage mais je n’ai pas spécialement envie de l’avoir aussi haut. Je ne vois pas trop l’intérêt.

Si quelqu’un a un avis sur ce sujet ?

Pour rappel je suis en fin d’époque III en Belgique, je cherche quelque chose de moins typé Allemand. Probablement à base de béton.

C’est pour le dépôt avec 5 aiguillages au total.

Bonjour Julie

J’aurais tendance à dire que l’étage sert “juste” à permettre aux aiguilleurs de bénéficier d’une vue dégagée et surélevée sur les installations. Pas sûr qu’il y ait beaucoup de choses au rez de chaussé hormis toutes les tringleries ou équipements électriques nécessaires aux moteurs d’aiguilles.

Amicalement

Bernard

Merci Bernard,

C’est effectivement intéressant pour l’opérateur d’avoir une vue sur les installations meme si j’imagine qu’il ne pilote pas du tout son aiguillage à vue.

Il faudra que je vérifie mais à l’emplacement choisi sur le dépôt les 5 aiguillages sont visibles même avec un bâtiment à raz le sol.

Je vais peut être partir sur quelque chose d’intermédiaire avec un demi rez-de-chaussée, mais plus pour que le spectateur comprenne qu’il s’agit d’un poste d’aiguillage. Avec de grandes baies vitrées et des équipements bien visibles.

Sur mon train, j’ai celui-ci, très belge mais pas nécessairement de la bonne époque. A voir. C’est un kit résine mais je ne mes souviens plus du fabricant.

Sur ce réseau, je l’avais placé à l’envers, les fenêtres donnent normalement sur la voie, pour une raison purement esthétique, l’arrière est un bête mur de brique. Sur mon réseau en construction, il sera placé plus correctement.

Marc

Bonjour Marc,

Ah oui j’aime bien son aspect !

Je vais voir si je trouve la référence. Et puis il y a toujours moyen de faire un kit bashing pour remplacer ce mur plein par une autre verrière.

Ou même une construction from scratch

Bonjour Julie,

En époque III pour la Belgique, tu as le magnifique poste d’aiguillage de type Saxby (typiquement Belge) de chez Kibri :

image

Il sera peut-être mieux dimensionné.

Amicalement,

Fred

1 J'aime

Bonjour Julie,

Un poste d’aiguillages pour 5 aiguilles, ça me paraît un peu surdimensionné ! Est ce qu’un simple abri avec les leviers ne serait pas suffisant d’autant que certaines de tes aiguilles sont un peu éloignées donc vont nécessiter de longues tringles.

Bonne réflexion
Thomas

Bonjour Thomas, Fred,

C’est ce que j’avais prévu initialement, j’ai même déjà le kit.

Il est superbe ! je me verrais bien en faire une version un peu moins haute. Il me faut vérifier la place disponible à l’emplacement prévu. Et comme le dit Thomas, n’est-ce pas sur dimensionné ?

je vais réfléchir effectivement à tout ça.

@+

Bien sûr que c’est surdimensionné ! Comme pour le mien :grin:

Mais la vrai question à se poser est celle-ci : est-ce beau ? Si c’est esthétique et que le kit apporte un plus, alors pas d’hésitation !

J’essaie de faire en sorte que mon diorama soit un écrin pour ma collection et donc de pouvoir multiplier les scènes (tout en restant raisonnable sur la densité des équipements).

Bon, je comprends qu’un modéliste puriste vomisse ma démarche. J’ai une démarche plus esthétique que réaliste …

Amicalement,

Fred

1 J'aime