L'Atelier du Docteur Thias

J’ai fait une première expérience positive pour enlever la rouille des pièces en tôle via électrolyse, en l’occurence la caisse d’un wagon Märklin 4040 très rouillé.

Le processus est assez simple, j’ai utilisé un transformateur 24 Volts continu. Le pole positif a été connecté à un morceau de tôle sacrificiel (un couvercle de boîte de conserve), le pôle négatif à l’élément qui doit être nettoyé, et plongé le tout dans un mélange d’eau et de bicarbonate de soude (Tonton, pourquoi tu tousses?) J’ai laissé goger le tout quelques heures et ensuite poli avec le dremel.

Point de départ, une pièce méchamment rouillée.

L’installation

Après électrolyse

Après nettoyage et polish

5 « J'aime »

Thias
Ton résultat est vraiment bien. J’ai des doutes quant au principe de l’anode fondante qui transfère du metal de l’anode vers la cathode. En effet si on ne nettoie pas les zones rouillées D’ABORD alors le transfert est moindre dans ces zones or c’est justement là qu’on aurait souhaité un transfert plus grand.
En conclusion ton résultat est surtout - je crois - lié au nettoyage / polissage.
Je crois que les professionnels utilisent de l’acide phosphorique pour protéger la tôle contre la rouille mais aucun traitement ne vient boucher les trous causés par celle-ci
Juste mon avis
Amicalement
Jean

2 « J'aime »

Bonjour,
Je ne sais pas ce qui a été le plus efficace entre l’electrolyse et le ponçage polissage mais le résultat est probant.
J’espère que nous verrons la suite de la restauration.
Bonne suite,
Philippe

Je me suis posé la question, mais j’ai eu l’impression (subjective) que le nettoyage était beaucoup plus facile, et qu’il y avait moins de marques, i.e. de zones ou la rouille a rongé la surface.

Je vais faire plus d’expériences, notamment avec des attelages, qui sont réellement difficiles à polir.

2 « J'aime »

Bonjour,
Je suis comme Jean , j’utilise, pour dérouiller mes pièces en fer ou acier, les produits du marché “Ex: Julien” qui sont de l’acide phosphorique. Je les applique après avoir poncé les pièces.
Une fois rincée, pour colmater les trous il est possible d’utiliser du Syntofer ou toutes les résines synthétiques de la gamme métal.
Personnellement je préfère le Syntofer, il se ponce à merveille. Tous ces produits se trouvent dans le magasins de bricolage, ou les “autos”.
Le meilleur de tous ces produits est avant tout: l’huile de coude!
ROZ

Comme j’ai tendance à avoir X projets en parallèle, j’ai renommé de fil de conversation. Hier soir j’ai nettoyé une vieille BR 89 que j’ai acquis récemment – elle venait avec un wagon qui m’intéressait. Après nettoyage et remplacement de l’ampoule, elle marche plutôt bien.

En arrière plan, le boîtier en impression 3D pour le rangement.

1 « J'aime »

Expérience de ce soir, construire une voie courbe de 45° R2 à partir de voies R1 endommagées. Les traverses viennent d’un lot de voies flex endommagées

Je pense faire de cela une sorte de pont, peut-être un passage sur une zone en béton.

Petit bricolage du dimanche soir. Je devrais peindre un de mes X projets en cours, mais là, j’ai envie de bricoler de la voie.

Le morceau de pont est en impression 3D, les planchettes des pièces d’un éventail en bois. J’ai coupé le rail central et limé pour qu’il y a ait une pente sur les approches.

3 « J'aime »

Phase suivante de mon petit pont: la câblage. J’utilise du ruban adhésif cuivré sur la face inférieure du tablier du pont pour conduire la masse et le courant. Cela évite les problèmes liés au câbles: épaisseur, fixation. Cela permet aussi de souder des câbles à des positions arbitraires et d’ajouter des connexions après coup. L’important c’est de souder rapidement, car le ruban (et le PLA dessous) fondent vite.

Les câbles sont soudés aux éclisses des rails, et fixés en place avec des points de colle chaude, qui ont l’avantage d’absorber le bruit.

1 « J'aime »

Étape suivante: boucher les trous à l’epoxy.

1 « J'aime »

Peinturlure en ce dimanche pluvieux.
Une couche généreuse sur le pont, même avec un apprêt, le PLA n’accepte pas volontiers la peinture, j’en ai profité pour ajouter des couches à mes divers autre projets en cours.

Seconde couche de peinture pour la structure du pont et une couche de gris sur l’epoxy.

1 « J'aime »

Ce soir, peinture!
Une couche de peinture rouille diluée pour le tablier de pont, une teinte moins vive pour atténué. Un jus noir pour le ballast, éclairci par des traces d’epoxy. Puisque j’avais sorti le noir, j’en ai profité pour continuer la couche de base sur mon stock de pièces de wagon en tôle.

1 « J'aime »

Ce soir, j’ai ajouté un peu de ballast et d’herbe sur mon petit pont.

Remise en état d’un bricolage intéressant que j’avais récupéré dans un lot pour bricoleur. Il s’agit d’un chassis en tôle de Märklin, qui avait été équipé d’axes courant continues (complètement défoncées), avec par dessus une structure en allumettes.
Le chargement est de la vraie ferraille.

J’ai changé les axes remis un ressort entre les attelages et recollé un des containers.

1 « J'aime »

Un autre wagon de la caisse à bricolage, cette fois-ci, un wagon Lilliput à gravier «Weiacher Kies», une entreprise du coin. Il était dans un état assez lamentable, la majorité des tampons manquait, la caisse avait visiblement été réparée, avec des traces de colles très visible, et on avait monté de vieux bogies en métal, bien trop gros.

J’ai nettoyé la caisse, démonté les bogies, et les ai remplacé avec une paire que j’avais acheté sur AliExpress. Un des tampons s’est brisé dans son logement, je l’ai foré à nouveau. Comme les nouveaux bogies n’ont pas d’accouplement, j’en ai monté un de chez Symoba après avoir creusé un peu le chassis histoire que le niveau joue.

La bonne nouvelle c’est que j’ai trouvé une bonne image de référence:

Ce soir j’ai progressé sur le wagon Lilliput à gravier «Weiacher Kies»: j’ai monté les deux attelages courts et ajusté la hauteur. En fin de compte j’ai du forer profond pour que la hauteur joue, j’ai reconstruit le plateau avec une plaque métallique récupérée d’un circuit électronique, enlevé plus de résidus de colle et monté de nouveaux tampons.

Étape suivante, peinture, je pense surtout faire des retouches. Je ne sais pas si la peinture tiendra sur les plaques de cuivre…