Digitalisation Märklin 3091 - divers soucis rencontrés

Bonjour à tous.

Je voudrais relater ici les divers problèmes rencontrés avec la digitalisation d’une loco vapeur BR18 réf. 3091 de chez Märklin, achetée d’occasion il y a plusieurs mois.

J’avis cru pouvoir utiliser un kit moteur 60944 et un décodeur mLD3 pour transformer cette loco et lui permettre de rouler sur mon réseau, relativement court (3.3m x 1.3m), en remplacement d’un BR01 que je trouvais particulièrement imposante à la tête de 4 ou 5 voitures voyageurs 'tinplate".

Le kit 60944 :

J’utilise le "couvercle " de gauche, l’aimant est parfait et le rotor avec le nombre de dents qui convient.

1er problème : le dispositif porte charbon est au dessus de l’axe et empêche de refermer la loco !

Exit donc le kit 60944 au profit d’un aimant ESU ou Hamo qui nécessite de reposer un grand collecteur LFCM et le couvercle d’origine.

Pose du décodeur mLD3 et… c’et une catastrophe, la loco avance par a-coup à basse vitesse, le mLD3 n’étant pas conçu pour piloter un rotor 3 pôles !

J’aurais bien essayé le nouveau décodeur 60906 “tous courants” mais je sais qu’il ne régule pas la charge et, par expérience, c’est une catastrophe dans les remontées de la gare fantôme…

J’utiliserai donc un Uhlenbrock “tous courants” 76200. Re-démontage du moteur, repose du stator bobiné, du rotor LFCM et du “couvercle” d’origine. A ce stade, le moteur est identique à l’origine en analogique.

Définition de la machine en DCC, adresse 28 et 128 pas à l’aide de la MS2 et du banc d’essai récemment acquis. Tout va bien. Je pose la machine sur le réseau piloté par la CS2 et transfère les données à l’aide d’une carte magnétique de la MS2 vers la CS2. Toujours OK, tout fonctionne parfaitement.

Je décide de prendre le contrôle avec iTrain et de faire une courbe de vitesse…

Que se passe-t-il ? la loco refuse d’avancer, de temps en temps, elle fait un saut de quelques centimètres et le décodeur grogne…

Repose sur le banc : tout est OK… ? ? ? ? ?

Après quelques heures durant lesquelles je suspecte le décodeur, le frotteur, la CS2, … je finis par constater que dans iTrain, à côté de cette BR18 qui possède une adresse DCC n° 28, il ya une autre loco active qui possède une adresse 28 MM2 ! ! !

Je change l’adresse de l’une des deux et… tout rentre dans l’ordre. Ouf !

Je pensais qu’entre protocoles différents, ce problème ne pouvait survenir, et bien je me trompais !

La leçon donc : attention donc de ne pas utiliser les mêmes adresses, même avec des protocoles différents, iTrain ne supporte pas et gère (très) mal le décodeur !

Quant à la loco, en l’absence de solution de motorisation à aimant permanent, elle fonctionne parfaitement avec le décodeur 76200, est progressive avec les 128 pas de vitesse mais reste bruyante à basse vitesse.

Merci de m’avoir lu !
Thierry.

Bonjour Thierry

Il faut rechercher un peu sur le forum, éventuellement avec les autres modèles partageant le même châssis.
C’est l’une des loco où l’adaptation de la flasque est le plus compliqué, voir impossible. On ne peut utiliser qu’un seul trou d’origine et il faut inverser les portes-balais pour les mettre tête en bas.

Pour ce modèle, il faut prendre un Uhlenbrock 76200, ou mettre un aimant HAMO (Märklin E220560) et un décodeur ESU qui donne de très bon résultat.

Bonne suite

Sylvain

Bonjour Sylvain.

Et merci pour cette réponse. Mon message est parti trop vite, je ne l’avais pas terminé. La suite relate… la suite où, effectivement, j’ai retenu une des solutions préconisées… mais ce n’est pas tout ! bonne lecture !

Belle journée.
Thierry.

Bonjour

Un décodeur ESU paramétré selon les recommandations de son manuel pour ce moteur donne un très bon rendu, pratiquement au niveau d’un 5 pôles avec décodeur Märklin. C’est juste qu’il grogne un poil plus.

L’Uhlenbrock 76200 reste un peu en dessous.

Le problème de la double adresse DCC et MM2, je l’ai déjà expliqué. La centrale le permet et le fait sans autre, sauf que le décodeur, recevant les deux trames, ne sait pas à laquelle obéir.

Bonne suite

Sylvain

Exact, Sylvain, on en avait déjà parlé en décembre 2020.

En fait, j’aurais dû désactiver le protocole MM2 sur le 76200…

Correction, la référence est 3091 et non 3084, je corrige…

Bonjour Thierry,
Voici ce que j’avais répondu à Swabich (??) pour transformer les vielles vapeurs équipées d’un LFCM.

Digitalisation des vapeurs 3083/3092/3093

Toutes mes vielles locos sont en 5*.
J’espère que cela aidera, bien que depuis Esu a sorti la version V5 avec 6 ou 7 CVs supplémentaire pour la régulation moteur et que je pense sans avoir essayé, plus efficace maintenant pour un LFCM avec aimant Hamo.
Cela vaut peut-être la peine de faire le test.
Ce sera plus facile de placer un aimant que de repercer avec précision le carter moteur.
Cordialement.
TGA

Pour la 3091 (même châssis), je n’ai pas trouvé de bouclier porte-balais adéquat pour la passer en 5 pôles. Donc, je suis vraiment intéressé de savoir comment y arriver…

J’en suis resté au moteur d’origine avec un décodeur Uhlenbrock 76200.

Une autre solution - que je vais tester la prochaine fois - c’est de poser un aimant Hamo ou ESU et utiliser un décodeur ESU Lokpilot 5. Mais le moteur restera donc LFCM 3 pôles…

Bonjour,
Je pense que je suis mal exprimé dans ma réponse.
Clique sur le titre “digitalisation …” en couleur verte, et tu as de la lecture pour ce WE pluvieux
Cordialement.
TGA;

Merci ! J’ai vu…

Tant que je ne possède pas de mini-perceuse sur colonne, je ne tente pas.

Bonjour Thierry,
Je viens de monter un décodeur Esu V5 dans une loco avec un moteur Faulhaber et une avec un moteur SFCM modifié en 5*.
J’ai remarqué dans la notice que les réglages CV51 à CV 56 pour un LFCM sont fondamentalement différents de la version V4.
Il y a maintenant en plus CV9 qui permet de modifier la fréquence PWM du décodeur et les CVs 116 à 119 qui jouent sur la FEM et autres paramètres.
J’ai pour toutes mes locos toujours du utiliser le réglage automatique et puis un peu peaufiner après avoir rentré les valeurs conseillées par le manuel.
Avec la V5, pour les deux moteurs, j’ai rentré les valeurs conseillées et un fonctionnement parfais du premier coup.
Comme déjà dis, sans aucuns essais, mais au vu des nouvelles performances de la V5 cela vaudrais, je pense, la peine de faire un essai et conserver ton moteur d’origine.
Cordialement.
TGA

Bonjour Alain,

C’était bien moi !

J’ai d’ailleurs bien suivi tes conseils et procédé à l’acquisition des différentes pièces nécessaires à la conversion :grinning:

Je suis monopolisé par ma BR 95 en ce moment, mais j’espère bien passer prochainement à ma S 3/6 …

Quelles nouvelles de ton côté ?

Amicalement,

Fred

Merci pour vos remarques et vos suggestions.

J’en retiens que soit, je garde le rotor 3 pôles et l’idéal est un Lokpilot 5 ESU avec un aimant ESU/HAMO, soit je passe le châssis sur la table d’opération pour lui forer un trou de fixation pour le bouclier adapté, je pose le kit de conversion Märklin en 5 pôles, avec un décodeur mLD3 ou Lokpilot 5.

Pour l’instant, elle ne fonctionne pas trop mal avec le moteur d’origine AC et le décodeur Uhlenbrock 76200…

on verra ! A suivre…

Bonjour Thierry,

Si tu changes pour une motorisation HP Märklin, prends bien soin de changer l’aimant avec une couronne à 8 dents car le kit de base contient un aimant à 7 dents, donc non compatible.

Amicalement,

Fred

Bonjour Fred

Merci pour ces bons conseils.

En pratique, je n’achète plus de kits mais je me suis fait un stock de différents aimants, rotors, boucliers,… donc j’ai sûrement un 8 dents disponible…

Amicalement
Thierry.

Bonjour à tous,
@Fred, je vais bien, merci.
Je termine mon train “Amerika”
Les wagons DCA et radio sont terminés, reste la toiture vitrée du wagon de commandement à finir, les tables et les cartes d’état major sont déjà placée.
Je ne manquerai pas de faire une présentation.
@Thierry, si tu est satisfais du roulement, laisse ta loco comme cela. Le 5* ne se justifie que si comme moi tes locos sont rangées via un pont tournant avec 2cm de jeu en longueur.
BàV.
TGA.

Bonsoir,

je découvre ce fil, et me permets de remarquer que pour le décodeur 76200, existe une procédure de configuration certes chronophage mais qui donne de convenables résultats. L’ayant trouvée dans le Stummiforum il y a fort longtemps j’en avais fait la traduction pour ce forum. Je n’ai pas le lien sous la main mais une petite recherche devrait permettre à le trouver.

Sorti de la boîte il est assez médiocre mais bien réglé sur la machine il donne, comme dit, des résultats tout à fait acceptables au moins pour les locos de ligne. Je n’en équiperais pas un tracteur à manoeuvrer, certes, mais pour une S3/6 ça m’ira bien à moi aussi.

2 J'aime

Hello !

Pour clôturer ce sujet, j’ai terminé la passage en 5 pôles du moteur de cette loco 3091. Comme je l’avais vu dans un post indiqué plus haut, il faut utiliser un bouclier particulier, monté tête en bas et forer un nouveau trou et le tarauder.

Après un premier essai de fermeture de la loco, j’ai constaté que la vis en haut à gauche avait une tête trop grosse qui ne rentrait pas dans le logement prévu au niveau du perçage sur le bouclier. Solution : trouver une vis avec une tête plus étroite ou découper le bord de la gorge, ce que j’ai finalement fait…

Pour le reste, j’ai posé un ancien décodeur 60760.

Et ça fait une différence énorme par rapport à la situation antérieure (moteur 3 pôles et décodeur 76200 Uhlenbrock). Elle est bien plus silencieuse et beaucoup plus souple au démarrage, même si le décodeur ne dipose que de 14 crans de vitesse…