CROCO45 - Présentation de la 150 BR 52 Märklin (39530)

Bonsoir

Voici la première arrivée 2023 dans ma collection :slight_smile:

Il s’agit de la dernière BR 52 toute récemment sortie par Märklin

Présentation dans le week-end :slight_smile:

Amicalement

Bernard

4 « J'aime »

Bonjour Bernard et Bonne Année.

Très belle machine en effet, une vapeur comme j’aime. Les pare-fumées de forme différente aux précédentes productions lui donne un certain charme.
Je reviens du site Marklin où il est indiqué qu’elle est déjà temporairement hors stock.

A part ça, je vais me préparer pour aller à la Poste, car tout comme toi, je dois récupérer mes premières arrivées de 2023. :smile:

Laurent

Bienheureux amis, je vous envie!
PS. Quel rayon minimum pour cette 150 ?
Alain

1 « J'aime »

R1 voie C sans le moindre doute comme toutes celles qui l’ont précédées.
J’aurais du mal à comprendre que Marklin sorte ce modèle incompatible R1 et par ricochet se ferme une grande partie de ses clients, cela n’aurait pas de sens.

Bonsoir Bernard,

C’est vraiment ballot de m’avoir mis le nez sur cette nouvelle référence. Moi qui suit un passionné de ces superbes machines à vapeur, je n’ai pas eu d’autre solution que de la commander à l’instant chez Jura car elle était disponible et un peu moins cher que chez Marklin.
Enfin bon, comme je dis toujours, on ne vie qu’une fois …
J’aurais au moins le privilège de profiter de la présentation que tu vas nous faire avant sa livraison.

:smile:

Bonjour à Tous

Voici donc cette nouvelle BR 52 de notre marque favorite :slight_smile:

La boite reste classique:

L’étiquette nous confirme que nous sommes bien face à un modèle digital sonore compatible Mfx et DCC:

Une fois le couvercle glissé, on a accès à la machine soigneusement emballée dans un berceau en plastique rigide:

On accède aussi à la documentation elle aussi classique:

  • un manuel d’utilisation général et d’entretien comprenant des chapitres en français :+1:
  • un manuel d’utilisation du mode “Speilwelt” (univers du jeu)
  • le certificat de garantie

Je n’avais jamais remarqué (peut être est-ce récent ?) les consignes de recyclage propres à la France … qui emmène ses anciennes locomotives à la déchèterie ?? :roll_eyes:

Les fonctions digitale sont (trop ?) nombreuses:

Le sachet de détaillage est minimaliste (mais a-t-on besoin de plus ?):

  • une tête d’attelage pour l’avant
  • les boyaux de frein pour les traverses AV et AR
  • les tiges de contre piston (pour la vitrine ou les grands rayons de courbure)

La machine déballée, on en profite pour regarder ses dessous … ohhhhh …

Le poids reste dans la norme : 400 grs soit un peu plus légère qu’une BR 50 Märklin qui pèse autour des 430 grs:

Bien évidemment, la pose de la machine sur les rails déclenche sa détection automatique par la centrale (merci le Mfx). Pour ceux qui ne dispose pas d’une centrale Mfx, le décodeur est aussi compatible DCC et MM:

Après une vingtaine de secondes, on obtient la machine disponible pour commencer à jouer avec l’ensemble de ses fonctions digitales :slight_smile: A noter la bonne icône (pour une fois) :+1:

Place maintenant aux photos de la bête :slight_smile:

Le timon de liaison entre la machine peut se régler:

Il est par défaut en position longue:

Les vues macro ne pardonnent rien … on dirait que le dessus du tender est mal clipsé ?.. A voir …

La chaudière est caractéristique des machines de guerre, à savoir très dépouillée:

A comparer avec une BR 44 :slight_smile:

Les pares fumées me semblent bien “collés” à la boite à fumées … mais peut être est-ce le montage en réel ?.. :thinking:

Les écrans pares fumées caractéristiques des machines de guerre, certainement plus faciles à fabriquer que des pièces galbées; A noter aussi la finesse des feux :+1:

La cabine peut s’éclairer:

J’apprécie toujours autant le train de roues métalliques :+1:

Voici qui clôt la séance photo ; Une vidéo arrive d’ici ce soir.

Au plaisir d’échanger sur ce modèle :slight_smile:

Amicalement

Bernard

4 « J'aime »

Bonjour Bernard et merci pour la séance photo. J’ai bien fait de la commander.
Je conserverais le réglage de base du timon d’attelage pour qu’elle puisse passer sans encombre sur du R1. J’imagine également qu’une fois le timon réglé au plus court, la remise dans sa boite doit poser problème car le moulage plastique ne doit pas le permettre ?
A tout à pour la vidéo en mode fonctionnement …

:saluting_face:

Laurent

1 « J'aime »

Merci pour cette réponse claire. Effectivement, tu nous fait envie!
Je vois bien cette machine tractant de longs trains en continu. Maintenant
… faut avoir les wagons qui vont avec!
Ca fait vraiment envie quand mème
Pourtant, pour ma part, je ne suis pas fan des pare fumée, je trouve que ca nuit à l’esthétique…
Alain

Bonjour

Voici la petite vidéo habituelle :slight_smile:

Même si le fonctionnement est sans faille, je dois avouer que je suis un peu resté sur ma faim sur le niveau des ralentis que je trouve un peu rapide … J’adore contempler les machines à vapeur avec leur embiellage à de très faible vitesse.

Amicalement

Bernard

1 « J'aime »

Bonjour Bernard,

Je prends note de ta remarque concernant le ralenti de cette machine que la Poste vient de me déposer à l’instant.
dès que j’ai un moment, je regarde.

Laurent

Bonjour,
Merci pour cette vidéo très chouette, tu as dû t’habituer ces derniers temps aux ralentis des Roco, du coup tu trouves ce dernier trop rapide ! :sweat_smile:
La vitesse minimum est effectivement un peu haute, tu peux la baisser dans la valeur du CV, très facile en mfx. La mise en route ne se fait pas avec à-coup, donc tu ne devrais pas à avoir à régler d’autres CV.

1 « J'aime »

Oui c’est clair que je me délecte devant les ralentis Roco :wink: mais je ne boude pas mon plaisir, cette BR 52 est très belle :slight_smile:

Si je change la vitesse minimale, n’y-a-t-il pas avoir une désynchronisation des coups d’échappement avec la vitesse de la machine ?

Amicalement

Bernard

Non je n’ai pas remarqué cela, tu ne changes pas la courbe de vitesse. Tu pourras revenir sur la valeur initiale si besoin.

1 « J'aime »

Bonsoir Bernard et tous les autres,

C’est une très belle machine cette nouvelle Br52, un très bel achat Bernard. Le sifflet est bien meilleur au mien. Maerklin a fait de gros progrès.

Maerklin ne règle jamais les décodeurs comme il le faut, enfin c’est mon impression. C’est souvent le cas de la vitesse de ralenti, et du démarrage. Souvent la locomotive fait un petit accoup au démarrage.

Voici ce que donne le ralenti de mon ancienne Br 52 Maerklin après la GRG. Moteur 5 pôles sur roulement à billes, décodeur msD3 sons Maerklin.
Philippe

1 « J'aime »

Dont voici l’historique, elle a été radiée en 1956 à Rottweil et n’a donc pas connu le logo Keks DB:

Merci Christian

Que 13 ans d’exploitation … J’ai le sentiment que ces machines de guerre qui ont été fabriquées à l’économie pendant le conflit n’ont pas eu une longue vie …

Amicalement

Bernard

La fée électrique est passée par là…

Bonjour.
J’ai posé cette question par ce que
Il arrive que le site web d’un détaillant affiche un rayon possible de 360mm (24130) alors que la notice de la locomotive jointe dans la boite, affirme un diamètre minimum de 500mm.
Mais pas grave, à l’essai, elle passe bien en 360mmm
Voilà, mais avec une telle qualité, on va pas en faire un défaut.
Alain

Bonsoir Alain,

Voici une clarification (qui est pourtant bien illustrée dans le mode d’emploi de la locomotive).

La différenciation entre le R1 et ces « fameux » 500mm de rayon de courbure se fait au niveau du timon reliant la locomotive à son tender.

Timon raccourci au minimum : 500mm de rayon de courbure minimum conseillé

Timon rallongé au maximum : R1 admissible

C’est aussi simple que ça :grinning:

Pour rouler confortablement en R1, il est préférable que la distance locomotive-tender soit ajustée au maximum. Pour éviter que le tender et la cabine de conduite ne s’entrechoquent dans les courbes serrées.

Bon train !

A.