S88 Contacts

Avant tout je vous souhaite une bonne fin d’année et j’espère que le père Noël a été généreux.

Je suis en train de mettre en place un rétro signalisation dans ma gare de montagne qui fonctionne en Flip-Flop. deux train A et B

Pour détecter l’arrivée d’un train qui s’arrête au feu et déclenche le départ de l’autre javais jusqu’ici utiliser des rails 5146. Ce qui fonctionne très bien tant que l’on n’a pas un deuxième frotteur dans le convoi.
Je suis passé à l’utilisation de mes équivalents de 5105 fabriqués avec de la bande alu .

Problème chaque essieu déclenche le contact S88. Donc le premier essieu de la loco A fait bien son boulot. Le train A s’arrête et le train B démarre et s’arrête dès que le deuxième essieu de sa loco B passe sur le contact und so weiter

N’ayant pas mis encore service Rocrail ou Itrain existe-t-il une solution au niveau de la programmation de la CS2?
Après moults essais je n’ai rien trouvé.

J’ai consulté le forum et trouvé une solution où la zone de contact fait 30 cm de long, solution difficile à mettre en oeuvre.

Merci de vos lumières
ROZ

Gare demontagne

Programmation d’un itinéraire

Et voilà
ROZ

Pour éviter la répétition de signaux à cause des essieux, on peut imaginer de coupler un relai coupe circuit sur le circuit fermé par les essieux.
Quand le premier essieu passe, il commute le S88 ET il commute un relai qui coupe le circuit que les essieux ferment.
Ce circuit se rouvre plus loin sur le réseau, en commutant dans l’autre sens ce fameux relai lorsque le train passe plus loin.

Bonsoir Roz
Avec une CS3, une des astuces est de commuter le départ de l’autre train SEULEMENT si l’aiguillage X est droit) puis mettre l’ aiguillage sur déviation. Ainsi le 2eme frotteur ne déclenchera plus rien (aiguillage X dévié)
Bien sûr à l’autre extrémité répéter le processus avec un aiguillage Y et mettre l’aiguillage X droit au départ du train)
Avec une CS2 c’est différent car on ne peut pas mettre comme condition la position d’un aiguillage (seuls les capteurs sont possibles, mais une pédale de voie (occupation du train qui vient d’arriver inhibe le départ du 2ème train et donc empêche son 2ème déclenchement)
Jean

Merci Jean et Vincent.

Si j’ai bien compris la solution de Vincent. Le contact active un relai (Vieismann 5552) qui se trouve en amont du S88. donc il n’y a qu’une seule impulsion continue quelque soit le nombre d’essieux. Cette dernière va durer tout le temps que met le convoi à faire le tour de piste, le S88 va-t-il le supporter ainsi que la CS2?

Bon je vais faire des essais, et je vous donnerai mon verdict.

Jean dès que j’aurai mis en service Rocrail cet inconvénient aura-t-il disparu?

Bonne journée à vous.

Bonjour,
Tu peux essayer avec une temporisation après le démarrage du train B. Après l’action de démarrage, il est possible de mettre une tempo dans le même icone et normalement, si le train a dépassé le contact avant la fin de la tempo, ce contact ne sera pas pris en compte.
Autre solution peut être, définir une zone d’arrêt pour A (longueur de la loco) et en tenir compte pour conditionner la prise d’information sur le S88.
A+ Rémy

Bonjour Rémy,
J’ai essayé les tempo, peau de boudin! Je suis en train de fignoler la solution évoquée par Vincent.
Je vous tiens au courant des retours d’expériences.
ROZ

Bonsoir,
Après beaucoup d’essais j’ai le regret de vous annoncez que la solution préconisée par Vincent n’est pas récursive.
Les essieux font un contact permanent qui perturbe le fonctionnement des relais.
Une fois le contact établi sur la voie A le relais ne prend pas en compte l’impulsion venant de la voie B. Donc la première fois le train A s’arrête bien au passage du détecteur A et libère le train B, Mais le l’impulsion B au passage du train B n’est pas pris en compte. Donc le train B tourne sans arrêt.
Pour l’instant je suis revenu au bonne veilles pédales en attendant de trouver une solution.

Bonne soirée à tous
ROZ

Bonsoir Roz
Tu as un circuit en ovale avec une voie d’évitement comme ceci
OvaleROZ
Si tu installes 2 rails de contact Contact1 et Contact2 et 2 itinéraires (Memory)

  • IT1 déclenché par Contact1 à sa libération (symbole loco quitte la section) et que celui-ci déclenche
    Signal1 Rouge: Aig 1 rouge (dévié): Signal 2 Vert après tempo de 5 secondes.
  • IT2 déclenché par Contact2 à sa libération (symbole loco quitte la section) et que celui-ci déclenche
    Signal2 Rouge: Aig 1 vert (droit): Signal 1 Vert après tempo de 5 secondes.

Tu as alors un fonctionnement automatique.

Notes: les rails de contacts doivent être un peu plus long que la voiture la plus longue et il doit y avoir au moins une longueur de train entre la fin du contact et la section isolée de chaque signal.
Les roues et les rails doivent être propres pour éviter les rebonds
Tu peux pimenter les itinéraires avec des coups de sifflet ou autre
Jean

Merci jean,

Dans le cas de ma gare en flip-flop je n’ai pas assez de longueur, 75 cm seulement pour des trains de 60 cm. La plus longue des voitures fait 15 cm, ainsi que la loco (Loco + 3 voitures).
Pour que cela fonctionne, j’ai simplement adapté la solution analogique en digital. Au passage de la loco le frotteur appuie sur la pédale qui émet une impulsion pour le S88 déclenchant l’exécution d’un itinéraire, quatre aiguillages et un feu rouge coupant le courant traction et un feu vert l’ouvrant sur l’autre voie. Le train s’arrête en 15 cm, juste après le rail de contact.
La décélération et l’arrêt de la loco via l’itinéraire ne me semblent pas possibles compte tenu des longueurs.

Donc pour cette gare de montagne je crois que de la pédale actionnant les itinéraires semble la seule solution viable.

Quand sera-t-il avec Rocrail , cette même section de 75 cm est mon bloc avec ses deux contacts?

Néanmoins je retiens ta solution pour d’autres endroits de mon réseau.

Roland

Bonjour Roland

Il est clair que Rocrail offre beaucoup plus de possibilité qu’une CS2, CS3 ou équivalent.
L’une des nombreuses possibilités est de déclencher un programme spécifique à une loco, à un type de traction, à une longueur de train. Une autre est celle de déclencher des dételages, de former des trains



Une autre possibilité est que n’importe quel train peut être poussé (loco derrière - trafic navette) sans aucune modification du réseau ni inversion de frotteur.
Jean

jean, ton triage me fait rêver…

1 « J'aime »

Bonjour,
Pour que la solution de Vincent fonctionne, il faut remplacer le relais par un relais avec tempo en entrée, afin de ne prendre en compte que le premier essieu.
Je pense que cela est réalisable avec le relais 5207 de Veissman ou tout équivalant. En réglant à zero l’entrée j’ai cru comprendre qu’une seule impulsion est prise en compte. Ai-je bien compris le fonctionnement de ce relais?

ROZ