Re10/10 Märklin vs Re10/10 Roco

Bonsoir,

Voici un petit comparatif Re 10/10 Roco vs Re 10/10 Märklin.

Je viens de prendre possession des deux sets de locomotives. Les Re 10/10 sont des machines Re 4/4 II ou III couplées avec des Re 6/6 pour le trafique lourd de marchandise notamment sur la ligne du Gothard mais également sur d’autres lignes avec des rampes (comme par ex. entre Lausanne et Berne). Ensemble, elles peuvent tracter des trains entre 1’260 tonnes et 1’380 tonnes sur des rampes de 26 o/oo. Les Re 4/4 III sont au bénéfice d’une démultiplication plus courte pour le trafique de montagne 120-125 km/h au lieu de 140 km/h, mais du coup peuvent tracter 120 tonnes de plus à 26 o/oo qu’une Re 4/4 II.

Revenons à nos moutons… d’un côté la Re 10/10 Roco avec une Re6/6 et une Re4/4 III 11350 (courte et monopanto) un peu spéciale avec tampons rectangulaires à l’instar de la 6/6 époque V. Roco la correctement reproduite. C’est d’ailleurs la seule Re 4/4 monopanto a être dans la division CARGO. La Re 6/6 possède 4 essieux moteurs, dont deux bandagés et la Re4/4 3 essieux moteurs dont 1 bandagé. L’une pèse 501 grammes et l’autre 320. Ensemble, elles sont une double traction redoutable très puissante qui permet de tracté un convoi équivalent à la réalité sur des rampes identiques 26 o/oo. Leur fonctionnement est d’une incroyable douceur. Elles n’ont cependant pas d’option permettant la mise en conformité de la signalisation (3 feux blancs devant, rien derrière la première motrice, rien en front de la deuxième et 1 phare blanc en bas à gauche sur la dernière à l’instar de la Re 10/10 de Mäklin). Par contre l’éclairage est réglable au niveau de l’intensité. Les caisses sont en synthétique d’une très grande finesse. Les marquages sont en reliefs conformément à la réalité. La reproduction des bogies ou de la toiture est également en synthétique avec une très grande profondeur et finesse. Les freins sont en face des roues contrairement à Märklin. Petit défaut constaté, il manque sur la Re 4/4 III le système de levée du panto à l’instar de la Re 6/6 (le détaillant va me fournir le sachet).



La Re10/10 Märklin…

La Re 10/10 Märklin est une Re 6/6 et une Re 4/4 II de l’époque IV. Il n’y a pas de feux rectangulaire et pas de mains courantes près des tampons ainsi que les marches pieds comme sur la Re 10/10 Roco conformément à l’époque IV. La partie technique est du grand classique Märklin avec un bloc 5 pôles/bogie. Malheureusement, la Re6/6 ne possède qu’un bogie moteur, ce qui est regrettable afin de reproduire une machine réelle de 10’600 CV. Cette dernière possède un module son représentant le sifflet et les ventilateurs. On peut regretter qu’elle ne reproduise pas le magnifique son des moteurs (surtout à froid) des 4/4 et 6/6 de la série Re. L’excellent point est l’éclairage (led blanc/chaud) et surtout le schéma double traction peut-être respecté (voir ci-dessus). Leur fonctionnement est impeccable, mais manque cruellement de douceur comparé au duo Roco. Le bruit est beaucoup plus élevé (un classique des moteurs 5 pôles) mais pas gênant. Les caisses sont en métal avec de nombreux détails reproduits. Tout semble être là mais en moins fin que ses concurrentes. Les bogies sont en synthétiques, mais ils ne semblent pas à la même échelle que les Roco. Au niveau poids, c’est du lourd, respectivement 685 grammes pour la 6/6 et 536 pour la 4/4. Cependant, malgré les apparences, la Re 10/10 Märklin est un peu moins performante d’un point de vu traction que la Re 10/10. Malgré tout un train réaliste pourra être attelé et tracté sur une rampe correspondante. Comme d’hab’, il y a un sens de traction meilleur que l’autre pour le Märklin. Dommage également la distance entre les deux locs Märklin, je vais entreprendre des travaux (délicats) pour les rapprocher.


Les Re 4/4 faces à faces…


Les Re 6/6 faces à faces…


En résumé, ce sont des petites différences qui ne sont pas rédhibitoires et c’est tout de même un grand plaisir d’exploiter ces doubles tractions tellement connues sur le Gothard. Je vous les recommande toutes les deux… j’espère que vous apprécierez ce petit comparatif qui n’engage que moi et mon regard sur ces deux Re10/10.

Bonne soirée
D.

Bonjour Dimitri,

J’ai lu avec grand intérêt ton comparatif Re 10/10 Roco versus Re 10/10 Märklin.

Je suis tout de même surpris par ta conclusion en ce qui concerne la performance du point de vue de traction.

Je m’explique :
Le fait que la Re 6/6 Märklin ne possède qu’un bogie moteur ne prétérite en rien sa force de traction, car ce bogie est équipé de 4 bandages d’adhérence et que le poids de la locomotive est plus lourd de plus de 180g par rapport au modèle Roco, ce qui occasionne un bien meilleur rendement au niveau de la traction passée sur les voies (la charge au cm2 est plus importante, donc la force de traction est améliorée). Je me suis d’ailleurs livré à une petite expérience très intéressante. Un convoi composé de matériel très lourd (3200 grammes pour environ 250 cm de long, poids et longueur de la locomotive non compris) soit une majorité de wagons chargés de chars ou de véhicules en métal (de la gamme 4MFOR). J’ai mis en traction devant ce convoi une BR290 DB, livrée dans le coffret 26290 4MFOR, dont les 4 essieux sont moteurs, propulsée par un moteur C-sinus et qui pèse environ 260g. Malgré ses trois bandages d’adhérence (2 sur un bogie et 1 sur l’autre), elle patine sitôt qu’elle arrive à la montée. Si je l’arrête alors qu’elle est sur une pente montante de 2.5% et qu’elle se trouve dans un virage, il est alors impossible de continuer en avant, car la puissance de traction n’arrive pas à passer des essieux à la voie. J’ai fait la même chose avec le modèle AM 843 de Mehano qui possède également 4 essieux moteurs, mais un seul bandage d’adhérence, et dont le poids est de 313 g. Dans ce cas, c’est pire, lorsque j’arrive à la montée en ligne droite, elle patine immédiatement alors qu’une partie du convoi se trouve encore à plat (aucune pente). Comme tu dois t’en douter, j’ai également effectué cette expérience avec la Re 6/6 (en fait la Re620 Cargo, mais c’est exactement la même configuration que la Re 6/6 du coffret Re 10/10, je n’avais pas envie de séparer cette dernière). Dans ce cas de figure, aucun problème, les 4 bandages d’adhérence et le poids, ce malgré un seul bogie moteur, me permette de stopper le convoi en virage avec une pente de 2.5% et de repartir au cran 1 (sur 126) sans aucun patinage. Idem si j’effectue un démarrage brutal au cran 64. Aucun patinage, ni à-coup, toute la puissance de traction disponible est passée sans encombre sur la voie. Il est en bien évidemment de même avec la Re 10/10 en tête de ce convoi, avec cependant une force de traction amélioré par l’ajout de la Re 4/4 II.

Bien évidemment, on ne verra jamais une BR290 ou ou AM 843 tirer un tel convoi sur des pentes de 26 pour mille. Cependant, la BR 290 999-2 a été livré à la Deutsche Bundeswehr et sert de locomotive de manœuvre, entre autre, pour les convois de chars.

En résumé, je ne pense pas que le fait que la Re 6/6 de Märklin ne possède que deux essieux moteurs soit un handicap. Il serait par ailleurs très intéressant de voir le comportement de la très belle Re 10/10 Roco en tête de ce lourd convoi.

A+

Salut Roland,

Je comprends très bien ta remarque. J’ai bien indiqué malgré le poids supérieur la Re 10/10 est légèrement moins performante. Je pense qu’il y a une question de qualité de bandages d’adhérence qui doit être pris en compte en plus de l’aspect poids (non négligeable). Et donc étonnament, sur un convoit de 32 wagons à bogies dans mon hélicoïdale, l’une fait légèrement mieux que l’autre. D’ailleurs étonnament mon Re II Märklin tracte mieux que la Re 6/6 Märklin ?!?.. (je pense que les bandages sont peut-être plus sec sur la 6 simplement). Surement que les choses sont discutables… mais j’ai été très surpris, j’aurais pensé que la 10 Märklin serait largement en dessus.

Cependant, je serai très intéressé d’autres feed-back… et le tiens est très intéressant… les facteurs concernant l’adhérence et/ou la force de traction sont nombreux :

  • le poids
  • la suspension des essieux moteurs
  • la qualité et la répartition des bandages d’adhérence
  • la puissance du moteur, la démultiplication et la qualité de l’électronique (du déco)
  • la largeur de la bande de traction de la roue (ni trop large ni trop étroite)
  • etc…

et tout cela à situation équivalente, endroit, pente, charge etc…

Sujet très intéressant, merci d’avoir partager ton avis.

Amicalement
Dimitri

Bonjour,

Un grand merci à Dimitri et Roland pour le comparatif fort bien détaillé des modèles Re10/10 Märklin et Re10/10 Roco. Est-ce que quelqu’un aurait effectuer la même démarche avec le modèle Re 10/10 HAG ? (comparaison des 3 modèles)

Bonne journée

P-A

Bonjour Dimitri et Roland

Merci as vos deux pour ce “essaie comparatif” entre les deux double-traction.
Me parait que la Roco est plus detaillé (comme d’habitude), mais le mecanique des Märklin (moteur 5 poles) est plus resitant…
Naturelement que je “tombe” pour Märklin… :laughing:

Bonjour a tous

Hier, dans mon magasin à Lisbonne, j’ai vu “at live” le coffret Re 10/10 de Roco… les locos sont parfaites (pas en metal, mais…) et avec beaucoup de details… j’aime particulierement la Re 4/4 avec un seul pantografe… sans doute une bonne aquisition! :cheers:
Mais je prefere le metal… :cheers: :bounce: :bounce: :bounce:

Salut João,

Je t’ai un peu abimé ton nom sur une autre réponse, je te prie de m’excuser.

Et bien tu vois, t’a réaction me fait plaisir. C’est vraiment ça le truc génial dans notre loisir : on peut choisir !?! et choisir selon différents critères. Et nous n’avons pas tous les mêmes. Chacun à son regard. C’est aussi ce qui fait la diversité de ce site. Il n’y a probablement pas de juste ou faux, mais des envies, des émotions et des tas d’autres petites choses qui nous font vibrer au vu d’un modèle, d’un réseau ou d’une scène.

C’est génial !

aller bonne fin de dimanche, je vais rouler et mettre le nez dehors.

D.

Bonjour Dimitri,

J’ai lu ce reportage tout à fait intéréssant , et j’aurais, une petite remarque pertinente à émettre, car l’ayant fait sur une vapeur Roco (( modéle 152 ))…

Sur la Re 4/4 il est trés possible d’aprés la nomenclature de commander deux voir trois essieux bandagés identique à l’unique, et de l’y mettre en remplacement, sur la machine, ce qui donnerait une meilleur accroche, d’ailleurs j’ai constaté que les essieux unitaires étaient de meilleurs factures sur des bangages plus moelleux .
Cela nous donnerait une franche bête de somme !!!

J’avais réalisé ceci sur le tender qui est passé de 2 à 4 essieux de traction, ce qui donne une poussée, X2 , sur le poid .

A partir de là, les histoires de patinage, sont de l’histoire ancienne …

Quand à la remarque d’un test en HAG, je ne voudrais pas trop enfoncé le clou, mais quand on prend une seule Re 6/6, (la mienne en l’occurence mon articulée )) , :unamused: :smiling_imp: , il ne reste plus qu’à prendre Roco Märklin, et de les mettre dans une vitrine, avec une pancarte éditée :

– Belle, forte, puissante en exposition !!! :wink: :wink:

Alors d’en prendre deux accouplés, s’est sans commentaire …

bon dimanche ,
Christian… :drunken:

Salut João,

Je t’ai un peu abimé ton nom sur une autre réponse, je te prie de m’excuser.

Et bien tu vois, t’a réaction me fait plaisir. C’est vraiment ça le truc génial dans notre loisir : on peut choisir !?! et choisir selon différents critères.
Bonjour Dimitri

En relation au nom, pas de probléme… c’est aussi une question d’economie des paroles… :laughing: :wink:

En relation au pouvoir de choiser, c’est bien vraie… pourquoi pas un reseau avec plusieurs marques? Tout est compatible et le “mix” final très agreable… :bounce: :bounce: :bounce: :bounce:

Quand à la remarque d’un test en HAG, je ne voudrais pas trop enfoncé le clou, mais quand on prend une seule Re 6/6, (la mienne en l’occurence mon articulée )) , :unamused: :smiling_imp: , il ne reste plus qu’à prendre Roco Märklin, et de les mettre dans une vitrine, avec une pancarte éditée :
– Belle, forte, puissante en exposition !!! :wink: :wink:

Bonjour Christian

Eh bien, quand se mettre une HAG dans le cas, eh bien… rien à faire… completement d’accord! Je possede une Re 460 (serie Northlander) et une Re 4/4 I (aux couleurs TEE) et… eh bien… pas de paroles… maqgnifiques! Mais aussi un peu cher… :no:

Message supprimé par le membre.