projet "Eisenloh"

Bonsoir Patrice,

les voies que j’ai prévues sont bel et bien selon le principe de harpe - mais elle est tordue. J’ai utilisé exactement les mêmes constructions d’aiguillages des deux côtés, et la voie la plus au nord a la même longueur que celle la plus au sud. Celle au milieu est légèrement plus courte.
Enfin, c’était avant que je vienne sur l’idée d’ajouter deux voies sans sortie… et comme elles sont attachées à la même voie continue, celle-là en a un peu souffert. J’aurais bien voulu attacher celle du nord à la voie la plus au nord, mais j’avais le choix entre deux maux :

  1. passer la voie de garage sous la rampe nord, ce qui m’aurait forcé soit à la déplacer soit à en accentuer encore plus la montée (contrairement à la montée sud qui se limite à 3,9%, celle du nord a 4,1%) ou
  2. perdre une longueur précieuse en mettant l’aiguillage là où la voie se courbe vers le sud.
    J’ai donc préféré grignoter sur l’autre voie, quitte à avoir une voie très longue, une bien longue et une assez-longue-mais-pas-pour-les-trains-les-plus-longs.

Et puis, la gare cachée n’est pas pour faire beau, elle est pour bien remplir son rôle. Il est vrai que j’aurais pu mettre plus de voies, mais au prix de leur longueur, aucune d’elles n’aurait dépassé les 140cm…

@all (s’il y a d’autres lecteurs que Patrice) : N’y a-t-il point de commentaires sur la partie visible ? Serait-elle tellement réussie du premier jet ? (Moi je vois une faute grave sur la représentation 3D…)

bonsoir Wolfram

heu : pour la faute de la représentation 3D, la route qui cisaille le tunnel en haut de l’image, la voie en première place serait sur piliers ? en tous les cas : merci Wolfram pour les énigmes ! :pirat:

encore une remarque au sujet de l’oblique que font les gares avec le bord de la table : placer les gares avec l’angle voulu et rattraper les alignements à l’aide de voies flexibles via les rails de transition ; évidement ça fait deux adaptations + un flexible par pente ; qu’il faut savoir assembler bien sûre ; mais on peut toujours faire une boucle de plus ! :confused: On peut toujours ajouter un demi élément de plaque à chaque niveau, sur un sens ou l’autre. :mrgreen:

merci, Patrice

Re-bonsoir,

effectivement c’est la route qui cisaille le tunnel. Les “piliers” sont l’effet du logiciel qui semble ne pas apprécier quand on pose les voies assez près des bords du réseau. D’ailleurs, vu les mains des filles, il faudra penser à y mettre du plexiglass.

Pour ce qui est du flexible, j’attendrai sa sortie en voie C avant de le prévoir. En K j’aurais tenté le coup (d’autant plus que je n’en ai pas entièrement compris la géométrie), mais la voie K ne me plait plus guère. J’en ai sur ma table actuellement, je n’en veux plus !
Les dimensions du réseau ne se négocient pas… (enfin, pas en longueur ; en profondeur j’ai une marge de 10cm mais je préfère ne pas la grignoter.
Je suis déjà assez fier du peu de R1 que j’ai utilisé. En parties visibles, il y en a dans les aiguillages enroulés à gauche et à droite, à gauche sur la voie 2 le coupon entre les deux aiguillages, et un coupon entre l’aiguillage et le tunnel à droite. Ce dernier et le premier dans le tunnel (d’ailleurs, l’emplacement des bouches de tunnel peut encore varier) sont les deux seuls coupons en pente, j’aurais bien aimé les éviter, mais alors j’aurais dépassé les limites données. Il y en a dans les entrées de la gare cachée, mais là c’est invisible. Des coupons visibles, on n’a que peu de chances de voir la face extérieure, ce qui atténue le mauvais effet optique de ces rails. Les autres courbes de la gare sont en R2, celle de la grande montée en R3 jusqu’au milieu du réseau.

Bonjour cher Wolfram
Oui vous avez fabriqué une harpe :mrgreen: , mais ce que je voulais dire c’était avec des voies de même longueur (aiguillages droits pour la gare visible et aiguillages gauches pour la gare cachée et non pas des aiguillages courbes).
Avec une gare à la conception avec des longueurs de voies aussi différentes et bien c’est reporter un problème. Il viendra bien un moment où la seule voie libre sera prise par une rame courte. Je trouve que ce serait bon de gratter pour un meilleur équilibre car, comme vous le savez, on est vite tenté par une belle loco ce qui augmente le trafic avec le spectre du blocage.
Cela est un semblant de théorie et il faut bien faire avec l’espace qu’on a su obtenir. Maintenant, si ça ne va pas : pffff faire autre chose.
J’espère ne pas vous avoir découragé ou bien « plombé le sujet » comme il me semble que ça se passe parfois alors que ce n’est pas mon intension. :pale:
Bref j’essaie de m’expliquer ! :rabbit:
Merci, Patrice

Bonjour Patrice,

vos réflexions sont fondées et bien valables sur le principe. J’aurais probablement fait la même remarque à votre place.
Mais ce réseau peut accueillir 5 trains plus 2 reversibles au maximum. Or mon matériel roulant compte déjà bien plus que ça. Je devrai donc de toute façon choisir les locos qui y circuleront, et laisser les autres - et en changer au bout d’un moment. Si effectivement le train le plus long ne trouve plus où se garer dans la cave, il faudra libérer la voie en sortant ce train qui la bloque. D’ailleurs, il n’y a que la 3e voie cachée en comptant du haut qui est moins longue que la voie visible la plus longue, il y aura donc peu de risque de bouchon. D’autant plus que je prévois la gestion informatique, qui tentera d’éviter de telles situations.
Si je pouvais caler une ou deux voies de gare cachée en plus, j’en serais content, mais je devrais sacrifier l’une des voies en cul de sac, et j’y tiens.
L’idée est de faire circuler une ou deux rames reversibles (“Schienenbus”, ou loco plus voiture-pilote) pour le service voyageurs, et quelques rames marchandises (en fait une dans chaque sens) plus le local qui desservira cette petite gare, y laissant des wagons et prenant d’autres. Et qui sera mené par la 86 173 équipée d’attelages telex.
Des variations seront possibles, bien sûr, mais je m’en limiterai à ça. [size=85]Peut-être que je décide un jour de folie que cette ligne sera une ligne “bis” assez importante pour être électrifiée… [/size]
Oui, les possibilités sont limitées. L’espace l’est aussi. Mais le rêve d’une gare à 6 voies à quai, plus marchandises, devra attendre. Et je pense que ce petit réseau me servira aussi à me faire la main pour la déco autant que pour l’automatisation informatisée.

Et si je faisais passer une voie sans sortie non décorée devant le décor, permettant de regrouper les wagons ? Le fameux “fiddle yard” si cher aux américains, à une seule voie ? A voir. Il sera toujours possible d’échanger un 24230 contre un aiguillage et un 24206.

Bonjour Wolfram,

Bravo !! :cheers:
Il y a longtemps que beaucoup d’entre nous se demandaient quand tu allais réaliser “ton” réseau.
Bon courage pour la suite (ça a l’air bien parti !)

Cordialement,

hello Wolfram
comme vous dite : impossible d’avoir une voie en gare cachée supplémentaire sans sacrifier une voie à buttoirs !
heu , je sabote mais ajouter des boucles pour avoir les voies , de la gare cachée , parallèles à la longueur ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: j’ai honte :blush: :pale:

soit, comme vous dite aussi :** dans la partie cachée **, faut pas que ce soie aussi beau ; ainsi , qui peut le plus peut le moins et je sacrifierai toutes les voies à buttoirs carrément qui deviendraient des voies normales de gare ! Rien n’empêche une rame réversible de se poser n’importe où et de repartir quand ça lui chante et en plus dans le sens quel veux. :scratch: Il faut aussi prendre en considération le nombre de rame réversible par rapport aux autres, ainsi plus il y en a peu moins de peine pour le sacrifice ! :sunglasses:

merci, Patrice :thks: :sleep:

Bonjour,

eh oui, toute bonne chose prend son temps, doit murir et fermenter comme le bon vin… :wink:

Patrice, je vais y réfléchir. A première vue, sans avoir bricolé dans le logiciel, les conséquences semblent graves :
la voie 1 (compté du nord) resterait sans changements, la voie 2 serait réduite à ~1,45m et les voies suivantes également. Reste aussi à voir comment implanter les aiguillages dans la longueur restante (les 313mm de ligne droite ne laissent pas la place pour deux aiguillages consécutifs). Et les créations de Weichen-Walter dépassent mon budget… :frowning:
Je vous ajouterai en p.j. le plan scarm “nu”, prenez plaisir à en faire le possible - mais je ne vois pas.

(L’ajout d’un fichier .scarm n’est pas autorisé, j’ai dû l’enfermer dans un zip)
Erste Anlage nur Gleise.zip (3.67 KB)

Bonjour Wolfram
Je viens de capter votre plan Scarm, je ne suis pas du tout habile avec cet excellent programme et n’ose montrer qu’une image. C’est à vue et pas garanti que ce soit faisable, c’est donc un humble essai !

Pour la partie visible : la voie 1 qui est la plus longue, elle ne sert pas de départ pour les voies buttoirs, et je trouve que faire partir les voie buttoirs très tôt avec un aiguillage courbe (qui tourne à droite) permettrait, certes de perdre un peu de longueur en voie 1 mais surtout de récupérer plus dans la voie 3 pour laquelle la bifurcation n’est pas immédiate et où il y a un 24230 qui y est fort handicapant ; ainsi l’orientation des buttoirs ne changent pas, c’est les placer de l’autre coté de la gare. A voir si ça vous plaira. En jaune ce qui est retiré et en vert ce qui est ajouté.

Pour la gare cachée, je pense que c’est possible d’avoir 5 voies et une voie à buttoirs. C’est-à-dire d’utiliser les aiguillages non pas en série comme dans une seule harpe mais scinder en deux d’abord puis faire deux harpes. Alors on divise le nombre d’aiguillages à traverser pour arriver à la voie souhaitée en équilibrant la longueur des voies. En jaune ce qui est retiré et en rouge la tentative annoncée.

Merci, Patrice :thks:
PS. : je suis plus à l’aise avec la voie M

voila pour quelques jours :

A+

Bonjour Patrice,

je vais poursuivre vos idées pour la gare cachée, peut-être que ce sera faisable… et si oui, j’en serai très content.

pour ce qui est de la partie visible, deux objections techniques :
1° l’actuelle voie 3 est une voie de manoeuvres, qui ne sert pas forcément au passage de trains - mais pour y garer le train dont seront découplés les wagons pour le férailleur et la halle. Il est donc nécessaire de la poser du même côté de la ligne que les voies à butoir : sinon, tous les mouvements de manoeuvre croiseront la ligne !
2° les virages nécessaires pour poser les voies à butoir, seraient très serrés - ce qui posera un problème pour manoeuvrer, parce que les attelages modernes n’aiment pas s’accrocher en courbe. De plus, ce n’est pas beau.

Il y a possibilité de remédier à cela : en posant la voie de manoeuvre de l’autre côté de la voie, avec des aiguillages enroulés, et en tournant les voies à butoir de 180°. Mais ça ne répond pas à une 3e objection : je veux avoir le ferailleur sur le devant de la scène, ne serait-ce que pour pouvoir dételer manuellement…
je pense d’ailleurs de plus en plus utile de poser quand même la voie de tiroir.

La géométrie utilisée ne diffère pas tellement de la voie M, sauf pour les grands rayons, les aiguillages correspondent à ceux que j’avais en M (22,5°).

Sur ce, je retourne bricoler dans la gare cachée…

Bonjour Wolfram
Content de voir que la réalisation de ton réseau n’est plus du domaine des chimères et qu’un projet est enfin sorti des tiroirs.
Bonne continuation.
Cordialement
Christophe

P.S.: Si ça peut t’aider ou te donner des idées, j’ai chez moi sous forme de PDF les cahiers de plans Märklin 0330, 0350 et 0390 pour la voie M. Il y a plusieurs plans pour des réseaux de 2m40 X 1m20 (8 X 4 pieds)… Intéressé ?

Si dans ta grande bonté tu pourrais me les communiquer aussi…! :cheers:

Didier.

Bonsoir à tous,

oui, Christophe, ça m’intéresse. Je crois avoir créé quelque chose de réalisable, mais comme on dit chez nous, le meilleur est l’ennemi du bon…
tu as mon adresse mail. :wink:

Patrice, j’ai essayé de mettre sur Scarm ce que vous avez proposé pour la gare cachée.
C’est faisable, mais pas beau. (voir pièce jointe) Donc, je n’en publie pas le scan - si ça intéresse les lecteurs, la p.j. contient le fichier .scarm pour le logiciel gratuit du même nom.
J’ai essayé aussi ce que donne la gare visible avec le tiroir - mais je m’en abstiendrai, ça alourdit inutilement la conception.

bonjour Wolfram
j’ai eu la possibilité de participer à votre projet et vous en remercie
bonne continuation, Patrice

J’avais oublié la pièce jointe… la voici : Erste Anlage nur Gleise mehr Abstellgleise.zip (4.29 KB)

bonjour Wolfram, ha bon je n’avais pas trouvé la pièce jointe et je me disais que j’avais pas bien cherché ! :scratch:
effectivement les aiguillages modifiés en gare cachée sont une picolo anguleux . . . mais en les substituant à des aiguillages courbes . . . bon bhen ça vous plaira quand même pas :no: et ce qui compte c’est vous. :mrgreen:
bonne continuation, Patrice

Bonjour Patrice,

ben… mon problème est le budget. 4 enfants, un seul revenu pas trop élevé, ça impose de bien faire ses prévisions.
J’aimerais bien, comme ce type dont je suis l’avancement du réseau sur un forum allemand qui par mégarde a acheté un train en double…, avoir des rails par cartons pour pouvoir essayer simplement si ça s’assemble ou pas.
Bien sûr, les 5 voies de stockage dans la “cave” du réseau, ça me tente. Mais si ça ne s’emboîte pas ? :scratch: :scratch: :scratch:

Amitiés !

bonjour Wolfram, merci pour votre réponse
effectivement le plus important est d’utiliser ce que l’on possède en matériel train et de récupérer un max de max pour en faire du nouveau au niveau table.
Bien à vous et votre famille, les enfants ainsi qu’a votre Dame.
Merci, Patrice

Maintenant que le plan semble avoir trouvé son stade (semi) définitif (j’hésite encore entre la gare cachée initiale et celle à la proposition de Patrice, plus grande mais plus bricolée et où je ne suis pas 100% certain que toutes les voies s’assemblent vraiment - je ne veux pas créer des sujets à déraillement dans le sous-sol !), j’en arrive au niveau 2 des réflexions.
D’ailleurs : merci, Christophe, pour les plans MM - c’est intéressant, mais leurs plans ne prévoient pas des trains plus longs que 90 ou 100cm. J’en voudrais un peu plus, quand même.

Donc, niveau 2 des réflexions : C’est la question de la structure.
Le réseau doit être déménageable. (Le mot existe-t-il ?) C’est un impératif du fait que j’habite un logement de fonction et que cette fonction entraîne des déménagements de temps en temps.
Donc, il doit être séparable en deux ou trois éléments. (Ou quatre ? six ? 6080 c’est plus facile à porter que 120120 Non, ça ferait découper des aiguillages.)
Que me conseillent les pros ?

J’ai jeté sur un plan (la g.c. de Patrice, pour qui veut la voir) des coupures, la coupe horizontale doit être passée juste entre les deux aiguillages d’entrée en gare cachée.
Et dans deux quadrants j’ai imaginé une possibilité de disposer la structure. Faut-il des éléments porteurs tous les 30cm (en bas), ou 40cm suffiraient-ils (en haut) ? C’est une question de poids et de coût, et inversément de rigidité.
Les supports des voies sont prévus en contreplaqué de 8 ou 10mm selon ce que je trouverai.

Bonsoir Patrice,

je n’avais pas encore réagi à ce message.

En fait, en voie C je ne possède rien. Mon fils oui, mais c’est patouch. Et je ne veux pas faire d’achats inutiles…

Amitiés !