Pantographes fonctionnels nez cassées

Bonjour,
Ça faisait longtemps que je n’avais pas posté sur le forum, mais maintenant que les partiels sont passés et que je suis rentré chez mes parents, c’est l’occasion de rejouer au train électrique !
Mon réseau est alimenté par la voie et par la caténaire, cependant je préfère utiliser l’alimentation par la caténaire (sauf pour la BB 67400 et la BB 66000 parce que j’ai pas encore trouvé ou est le panto sur ces locs :joy:) car même avec un seul panto le contact est globalement meilleur qu’entre le patin et la vieille voie M de mon réseau (Bon je trouve pas ça logique mais pourtant c’est le cas chez moi).
Les locs sont pour la plupart équipées de ce type de pantographe, auquel j’ai enlevé la petite tige qui empêche l’archet de tourner dans tout les sens. L’avantage de faire ça c’est qu’au moins quelle que soit la hauteur de la caténaire l’archet est bien plaqué horizontalement sur le fil, le contact est donc meilleur et en plus c’est plus réaliste.

Cependant il y a quand même une exception qui est la BB 20011 équipée de ce type de panto moins réaliste et surtout qui capte beaucoup moins bien le courant à la caténaire. Ces pantos équipent également d’autres machines que je compte digitaliser prochainement quand j’aurais acheté d’autres kits 60760

C’est pourquoi j’aimerais bien remplacer ces pantos par des modèles qui captent mieux le courant (ceux de la première photo ou d’autres) et au passage, plus réalistes.
Ce genre de pièce détachée étant très cher, il ne s’agit pas d’en acheter et de se rendre compte après que c’était pas les bons, surtout que dans l’idéal il m’en faudrait 6 (4 avec archet continu et 2 avec archet monophasé)
Du coup je me demandais si certains avaient déjà fait ce genre de changement de panto, ou auraient quelques idées, et si oui quelles références utiliser en remplacement de ces pantos ?
Merci d’avance
Galien

Bonjour,

Il est vrai que les pantos, surtout les unijambistes, coûtent assez cher.

J’avais il y a quelques temps bénéficié d’une promotion chez Sommerfeldt et j’en avait acquis une bonne douzaine (pour parer aux conséquences des salades de pantos sur caténaire mal réglée). Mais ce ne sont que des pantos suisses unijambistes et non.

Il faudrait peut-être consulter leur site et voir s’ils font des prix de gros. Les prix indiqués s’entendent souvent pour une paire.

Les Carmina sont hors de prix. Voir aussi chez L’Atelier du Train.

1 J'aime

Bonjour Galien

C’est possible aussi que les pantographes soient simplement un peu oxydés.
Il faut les faire travailler (1h de roulage par jour pendant 2 à 3 mois), et cela devrait déjà aller un peu mieux.

Tu peux simplement prendre un panto moderne sur une de tes loco et essayer sur une ancienne, mais il me semble que le montage n’est pas top. La base sur la carrosserie n’est pas identique.

Sylvain

Bonjour Delias,

Pour le coup je m’en sert beaucoup et ces pantos sont donc souvent utilisés. De plus même en montant la caisse de ma 7200 (analogique) sur le chassis d’une autre nez cassée qui elle est digitale, le constat est le même. En essayant la même chose avec ma NS 1607 qui est elle équipée des autres pantos je constate que ça marche mieux qu’avec la 7200. Je suis sur de ce que j’avance sur les deux types de pantos et je pense savoir pourquoi d’ailleurs.

Justement encore faut-il avoir des pantos en rab ce qui n’est pas mon cas ^^ Effectivement la base n’est pas la même mais on peut quand même avoir quelque chose de propre. Il faut juste serrer la vis de manière à ce que le panto ne tourne pas sur lui même.

Bonne après-midi
Galien

Il y a tout de même une chose que je ne comprends pas.

Le panto de la deuxième photo est un panto Märklin. C’est pourtant celui qui est le mieux adapté à la caténaire Märklin. C’est le modèle qui me crée personnellement le moins de soucis de captage, suivi ensuite par les pantos Sommerfeldt. Les autres, c’est pour la photo.

Une de mes dernières acquisitions (Re 425 BLS) de Roco m’a été livrée avec un magnifique panto BLS à l’échelle, avec son archet étroit. Dès les premiers tours de circuit, ce panto n’a pas résisté au passage de la suspension complexe d’une communication enroulée : archet arraché gisant piteusement sur le bord de la voie. Il a cédé la place à un Märklin unijambiste… Je prévois raconter aux compteurs de rivets que la loco circule surtout en Allemagne.

Sur une Traxx 485 ou 185 de Roco, par exemple, je remplace systématiquement un des quatre pantos par un Märklin ou un Sommerfeldt afin de pouvoir rouler sans difficulté (mécanique et électrique) sous caténaire (Viessmann/Märklin).

C’est pourquoi, en relisant, je trouve étrange que le second panto capte moins bien que le premier. L’usure du reste de la bande de frottement montre en effet qu’elle est bien “rodée”. :smiley:

Bonjour

J’ai compris que tu voulais tester avant d’acheter. Dans ce cas tu peux emprunter un panto sur une autre loco, le temps de valider le concept.

La BB20011 je l’ai aussi et elle a fonctionné sur ses pantographes d’origine sans problème. D’où ma remarque.

Sylvain

1 J'aime

Bonjour,

Chez Sommerfeldt, les références sont les suivantes:

  • 927: pantographe unijambiste livré avec support d’isolateurs et palette 1500 V type BB 7200,
  • 985: palette 25 kV pour BB 15000 / 20011 / 22200,
  • 986: palette 1,5 kV pour BB 7200,
  • 987: palette 1,5 kV pour BB 22200.

Sinon, pour ta BB 20011, tu peux très bien faire appel à des pièces de rechange Märklin:

  • E615 390: pantographe 25 kV (25€),
  • E615 400: pantographe 1,5 kV (25€),
  • E222 686: support d’isolateur (vendus par 4 pour 6€)
    Par contre, ces 3 pièces ne sont plus disponibles sur le site de la marque mais on en trouve sur le net.

Bonjour,
Merci beaucoup pour les références !
Bonne soirée

C’est vrai que vu comme ça c’est bizarre.
L’explication que je trouve c’est que la hauteur de ma caténaire n’étant pas la même partout, il y a des endroits ou la caténaire est plus haute que la ou j’ai pris la photo et dans ces endroits il y a uniquement une seule des deux bandes de frottement de l’archet qui touche la caténaire (on le vois bien sur la photo, l’une des deux bandes de frottement est beaucoup plus usée que l’autre). Et en plus vu que les bandes de frottement sont un peu arrondies, ça fait juste un point de contact, donc un point de rouille suffit pour que ça coupe à basse vitesse. Tandis qu’avec le Sommerfeldt l’archet est bien horizontal contre la caténaire tout le temps donc le contact serait meilleur.
Bon je détiens pas la vérité universelle mais c’est la seule explication que j’ai trouvé, je vois pas vraiment ce que ça pourrait être d’autre

Ah oui je vois bien, je suis moi aussi passé à deux doigts de la salade de panto en voulant faire circuler une Re 485 CFF Cargo que m’avaient prêtée des amis avec les pantos “suisses” levés… Le panto a ripé juste avant une aiguille, fort heureusement je me suis rué suffisamment vite sur le bouton stop de la MS2 avant que ça finisse en salade, surtout que la loc est pas à moi donc pas trop envie de casser un truc… Du coup ensuite c’était avec les pantos “allemands” et en faisant bien gaffe.

Alors c’est quelle est trop haute pour ces pantos. Tu es très probablement au delà de la limite. Et même si cela frotte, il n’y a aucune pression et le contact est mauvais (intermittent).
Soit tu baisses ta caténaire (à 73 mm maxi au dessus du plan de roulement selon NEM 201), soit tu augmentes la buttée des pantographes. (c’est une languette à l’horizontale sous le ressort qui permet de réglé un peu cela.), soit un peu des deux.

Sylvain

J’avoue que j’avais pas du tout pensé à cette éventualité que la caténaire pourrait être trop haute. Mais du coup je viens de vérifier et pour le coup les endroits les plus hauts ne sont pas à plus de 65 mm du plan de roulement. Par contre j’ignorais la possibilité de régler la butée du pantographe, je vais essayer de chercher de ce côté alors, d’autant plus que mes pantos Sommerfeldt montent effectivement bien plus haut que les Marklin. Merci ^^
Bonne soirée

Il faut aussi savoir ce qui se fait dans les grands réseaux à l’échelle 1/1. Une caténaire, cela se rode et se lubrifie. Ainsi, en France, les lignes alimentées en 1,5kV voient régulièrement circuler des wagons graisseurs de caténaire.

Si vous ne roulez pas au moins 1 ou 2 heures par jour sous caténaire, celle-ci se recouvre d’une microcouche d’oxyde qui entrave la captation correcte. Bricolez donc un wagon “de rodage” avec un panto costaud pourvu d’une bande de toile émeri et passez partout avec, suivi d’un passage avec un tampon de tissu imbibé de pétrole désodorisé (kérosène ou encore pétrole lampant). Vous devriez constater de bonnes améliorations…

1 J'aime