[Nouveauté Märklin 2018] Locomotive-tender à vapeur série 232 TC SNCF

Bonjour à Tous,
Bonne Année 2018 ! :santa:

Une nouveauté annoncée par Märklin pour les amateurs de l’échelle 1 : Locomotive-tender à vapeur série 232 TC de la SNCF. État de service vers 1961. Numéro d’immatriculation 232 TC 405. Art.-Ref.55078

Highlights:
Version extrêmement détaillée entièrement en métal.
Châssis, dômes, chaudière etc. en zinc coulé sous pression.
Générateur de fumée avec coup d’échappement synchrone avec le mouvement des roues, vapeur cylindre et sifflet vapeur.
Bruitage de roulement en fonction de la charge, synchrone avec le mouvement des roues.
Porte de la boîte à fumée et couvercle du dôme fonctionnels avec nombreux détails réalistes.
Éclairage frontal avec coloration des feux conforme à l’époque et LED blanc chaud.
Scintillement bicolore de la boîte à feu.
Éclairage du poste de conduite.
Avec décodeur mfx pour exploitation au choix sous courant alternatif, courant continu, Märklin Digital et DCC.
Commutation de la marche (avant, arrière, exploitation continue) selon 3 crans avec servomoteur.
Attelage Telex à l’arrière, attelage à vis à l’avant (respectivement 1 attelage supplémentaire fourni).

Historique* : Les Baltic série T18 numéros 8401 à 8427 sont des locomotives à vapeur construites à Stettin par la firme Vulkan Werke de 1915 à 1918 pour le compte des chemins de fer impériaux d’Alsace-Lorraine (EL). Elles étaient identiques aux locomotives de la série T18 des Chemins de fer royaux de Prusse (KPEV) apparues en 1915 (future série 78 de la DRG).

Description* : Ces locomotives-tender disposaient d’un moteur à deux cylindres à simple expansion et la distribution était du type « Walschaerts ». Le foyer était un foyer de type « Crampton ». L’échappement était fixe de type « Allemand ». Les deux bogies étaient identiques et avaient un déplacement latéral de + ou - 40 mm. Les soutes à eau étaient réparties en 3 positions : 2 latérales et 1 entre les longerons; de la boîte à feu jusqu’à l’avant de la boîte à fumée. La soute à charbon était située sur l’arrière.

Utilisation et services* : Leurs dépôts d’affectation furent : Strasbourg, Haguenau, Sélestat, Colmar et Mulhouse-Île-Napoléon et elles ne quittèrent jamais la région alsacienne.
Elles étaient destinées à la remorque des trains de banlieue et des omnibus sur les lignes principales, tâches qu’elles accomplirent parfaitement bien. En effet, en plus d’avoir une bonne stabilité et une bonne liberté d’allure, elles avaient une très grande capacité en eau pour des machines-tender. Ce furent les dernières 232 T à être mises en service en France et ce furent celles qui eurent la plus longue carrière. À la création de la SNCF elles furent immatriculées 1-232 TC 401 à 427 moins le numéro 419 car la machine avait disparu avant. La dernière locomotive de la série fut radiée en 1966.

  • source: Wikipédia

Possibilité de réaliser de beaux convois avec les voitures de voyageurs à portes latérales
Marklin Référence 58171 voiture voyageurs à compartiments AB4 1re 2nde classe.jpg

Bonne journée,
Jérôme

Bonjour à Tous
Voilà la 232TC 405 est enfin arrivée sur mon réseau.
La Ref.-Art.55078 a été très vite épuisée et je n’avait pas été assez rapide pour réserver un modèle.
C’est chose faite! Il y a eu un réassort de quelques unités chez quelques revendeur.
Le modèle tient toutes ses promesses avec une qualité de roulement très souple.

Il faudra juste trouver d’autres Chauffeur et mécanicien car ils ont plutôt le profil germanique
Portez-vous bien
Jérôme

2 J'aime