Märklin BR 212 anciens modèles, pose de feux rouges

Bonjour,
En cette journée plutôt grise et arrosée sur l’Ile de France, voici ma petite occupation de ces 2 derniers jours.
Avant-propos :

Cette transformation peut concerner toutes les Diesel type BR 211/212 non équipées de feux rouges d’origine mais pourvues d’un décodeur C90 type 60903 ou 904 ayant jusqu’à 4 fonctions. Sinon, vous pouvez aussi remplacer l’inverseur mécanique ou électronique par un décodeur ESU ou MlD / MsD de Märklin. Le modèle de BR 212 ici illustré est la référence 37725.

Matériels nécessaires.

  • Un jeu de vitrages / conduits lumières Märklin réf. E 184 134,
  • 1 platine LED Märklin de chaque référence E 184 708 et E 184 709,
  • 1 ressort de masse Märklin E 401 640,
  • 2 résistances de 2 kOhm,
  • Colle Micro Crystal Clear,
  • Peintures Humbrol HB 33, HB 73,
  • Fils de différentes couleurs,
  • Mini perceuse avec différents forets et fraises à métal,
  • Fer à souder, pinces, tournevis, etc …

Travail sur le châssis.

Après avoir ôté la caisse, déposer tous les éléments fixés sur le châssis (ampoules, décodeur, flasque et induit du moteur, bâti moteur, frotteur, bogies, attelages et leur boitier). Pour le bogie supportant le frotteur, une fois ce dernier déposé, il faut s’aider d’un petit tournevis pour faire levier et dégager la pièce d’habillage en plastique du support métallique du bogie. On peut ainsi accéder à la vis de fixation qui permet de démonter ce bogie.
Ensuite, avec une mini perceuse équipée d’une fraise à métal, on arase les supports d’éclairage jusqu’au ras du châssis.
Le travail suivant consiste à percer les trous permettant de recevoir les 3 tétons des platines LED. Pour ce faire, on positionne chaque platine au ras de l’ex-support d’ampoule et on marque l’emplacement de chaque téton avec une pointe dure ou un feutre indélébile. On perce ensuite aux différents endroits marqués et on vérifie que chaque platine prend bien sa place dans les trous percés.
On peint ensuite les endroits usinés avec un mélange de noir mat HB 33 et de marron HB 73 pour se rapprocher de la teinte du châssis. Une fois la peinture sèche, et le travail sur le châssis étant terminé, on peut remonter les bogies et l’ensemble moteur / décodeur. Lors du remontage du bogie porteur supportant le frotteur, on prendra soin d’intercaler un ressort de masse entre bogie et châssis, ceci pour améliorer le retour de courant. Cela donne ceci avant et après peinture (on notera que côté décodeur, j’ai usiné de part et d’autre de la “fosse” car l’idée de départ était d’équiper la machine d’un inverseur de frotteur ESU ou Märklin, mais tous 2 sont trop hauts et auraient nécessité un usinage que je ne maîtrise pas).
BR 212 01 Photo Bertrand V
BR 212 04 Photo Bertrand V
Travail sur la caisse.
Démonter les conduits lumière d’origine à l’aide d’un tournevis fin qui fera levier.
A l’aide de la mini perceuse :

  • Percer progressivement les feux rouges, d’abord avec un foret de 1mm puis agrandir avec un foret de 2mm. Personnellement, j’ai terminé la mise au bon diamètre manuellement avec un foret de 2,5mm ce qui permet une finition plus sûre.
  • A l’intérieur de la caisse, là où débouchent les feux rouges, araser les flancs de caisse afin que les platines LED coulissent facilement et permettent une séparation aisée caisse / châssis par la suite. Les parties arasées sont ensuite peintes en noir mat HB 33 pour supprimer tout effet de fuite de lumière par transparence.

    BR 212 07 Photo Bertrand V
    BR 212 10 Photo Bertrand V
    BR 212 11 Photo Bertrand V
    Une fois sèche, la caisse est équipée de ses différents conduits de lumière qui seront fixés avec une goutte de Micro Crystal Clear. Garder à l’esprit que sur cette machine, les feux rouges sont en haut et les blancs en bas.
    Le câblage.
    Les platines LED sont à câbler de gauche à droite fil gris / jaune / orange. Celle avec le feu en excroissance se place côté grand capot. Une résistance de 2 kOhm sera à insérer sur chaque fil orange.
    BR 212 15 Photo Bertrand V
    Si vous optez pour la conservation du décodeur C90 (pour les modèles qui en sont équipés), le schéma de câblage est à faire suivant la photo ci-dessous. Le fil blanc venant de la platine LED côté grand capot vient en Aux1, l’autre fil blanc en Aux2 de manière à commander séparément l’allumage des feux rouges.

    Avant de raccourcir les fils à la bonne longueur, on commence par s’assurer que toutes les fonctions sont OK. Ensuite, mettre les fils à la bonne longueur pour que la caisse reprenne sa place sans que l’on ait à forcer.
    A l’issue de cet équipement, en utilisant les fonctions disponibles, j’ai :
  • F0 = allumage des feux blancs suivant le sens de marche,
  • F1 = allumage des feux rouges côté petit capot,
  • F2 = allumage des feux rouges côté grand capot,
  • F4 = commande directe sans inertie.

    (Je rassure tout de suite, il n’y a pas de débordement de lumière des feux blancs vers les rouges et inversement; c’est juste un effet d’optique des photos numériques).
    Donc, si vous optez comme moi pour la conservation du décodeur d’origine, vous pouvez améliorer cette machine pour environ 50 Euros.
3 J'aime

Super !! Excellent. J’adore ce genre d’amélioration de qualité professionnelle …

Je n’ose pas me lancer …

Sinon je mettrais des power packs maison à tire larigot …

Vncent

Bonjour,

Travail de haut vol. Le résultat est incontestable, c’est parfait.
Respect car je serais incapable de faire pareil.

Bertrand, vous devriez ouvrir un atelier pour ceux qui souhaitent faire de même sur leurs machines. Succès assuré sans hésitation.

Laurent :+1:t2: