Le retour des Michelines sur nos petites lignes?

Voici un projet bi-modal très intéressant pour les régions dans lesquelles l’offre en transports en commun est pauvre ou insuffisante, qui permettrait de stopper l’abandon de nos petites lignes ferroviaires…
La suite ici :
INSOLITE. Un véhicule qui roule sur route… mais aussi sur rails

Il n’y avait pas un tram rail/route d’un principe similaire à Nancy?

Projet intéressant et novateur. Il me semble qu’en Allemagne il existe un tram sur l’autoroute B1 (Ruhr) qui si mes souvenirs sont exacts sort de la voie principale à certains carrefours, mais je peux me tromper.
Bonne soirée

Bonjour,

Non, à Nancy, il s’agit d’un trolleybus guidé par rail central noyé dans la chaussée et pompeusement appelé tramway. :roll_eyes:

Bonjour,

Un tram sur autoroute ? Et des carrefours sur autoroute ?

Les bus guidés d’Essen ?

Bonjour C4ndide,

Sur le papier et pour faire le buzz dans la presse, c’est effectivement très séduisant.

Mais cela fait un peu “tiers-monde” ou vélorail avec une carrosserie et un moteur.

De plus, la réglementation de sécurité ferroviaire interdit (du moins en France) la circulation de véhicules (très) légers sur des voies également empruntées par des convois nettement plus lourds.

En cas de violation de passage à un PN, cela ne fera qu’une banale collision de véhicules comme à un vulgaire carrefour routier. Lorsqu’il s’agira d’embrasser une Vossloh G2000 avec 500 t de céréales derrière, le résultat ne sera pas triste.

Il faut arrêter de fantasmer. Des véhicules légers (même autorails) ne sont pas faits pour circuler sur une voie mal entretenue de mauvaise qualité. Sinon, on constate rapidement du “jeu dans les rivets”. Les voies de desserte fine devraient donc toutes être refaites aux normes des “grands réseaux” si l’on veut y faire rouler vos “Michelines” même plus élaborées que l’engin de votre image.

Le terme de Micheline doit être réservé à des véhicules ferroviaires dont les bandes de roulement sont pourvues de pneus (voir Michelin). Sinon, ce sont des autorails ou des rames automotrices diesel.

Votre “tram sur autoroute” ne sont que des bus circulant plus ou moins guidés en site propre (Spurbusstrecke) parallèle à l’autoroute (ici sur le terre-plein central qui doit être suffisamment large).

Cela ne survivra pas à l’interdiction de circulation des véhicules diesel prônée par les khmers verts.

Bonjour à tous,

Personne ne souligne le risque d’anarchie que cela va entraîner, n’importe qui utilisant ce type de véhicule pouvant emprunter … n’importe quelle voie ferrée.
Cela donne surtout l’impression de revenir - pour ceux qui ont connu - à l’ère pompidolienne où toutes les inventions capables de mettre un terme au chemin de fer classique étaient les bienvenues.
Ce genre de projets possède 3 inconvénients:
1)- Mobilisation de budget de recherche très conséquents (pour faire un mauvais jeu de mots, je dirai comme l’Hyper(entour)loop).
2)- Donc cela supprime des budgets / crédits qui pourraient être affectés au réseau secondaire.
3)- Pendant que l’on se focalise sur ce type de projets, les mois et les années passent et le réseau ferroviaire continue sa lente dégradation.

1 « J'aime »

Oui , la micheline reste un transport bucolique de la campagne à la ville…
En ville c’ est le tram, dans les années 1960 , j’ ai connu encore mieux , le trolley-bus , très silencieux et qui ne pollue pas à Mulhouse…
ou à Lille ,le métro urbain entièrement automatisé…
Dans les années 1970 , j’ ai travaillé en restauration comme commis de cuisine, et , dans la nuit , on pouvait écouter le boucan du tram à chaque passage…
et j’ ai aussi été routier…
je me disais toujours qu’ un jour ils équiperaient les camions avec la caténaire sur les autoroutes…
Le problème , se sont toutes les taxes que l’ état ne pourra plus encaisser , de même pour la voiture électrique…Bien que la , c’ est encore pour pouvoir continuer à produire de l’ électricité nucléaire pour cacher et combler le trou abyssale de la construction de l’ EPR de Flamenville.qui même si il devait démarrer , sa production d’ électricité coûterait encore trop chère…

oui , ce qui est anormal , c’ est le coût élevé du transport SNCF , qui faisait déjà d’ énormes bénéfices ,le prix du billet aurait du être bien moins chère pour la distance parcourue qu’ une voiture…
suffit de voir le prix d’ un ticket de train Lille Dunkerque, soit 80 Km , alors qu’ à 11 kilomètres , vous avez le tram , et pour un voyage de 80 km vous payez 15,70 un aller et 15,70 le retour , coté Belge vous payez 8,00 e aller retour et vous pouvez monter et descendre ou vous voulez…de Adinkerke à la frontière Hollandaise…
oui , et après avoir supprimer les TAC , trains auto couchettes soit disant pas rentable , maintenant que la sncf est passée sous capitalisation, après avoir tout ferraillé , il se dit que finalement il y a des sous à gagner…
oui , de nos jours , pourquoi les éoliennes et le solaire n’ alimente pas le transport ferroviaire …?
mieux encore , ils vous disent que le nucléaire est très écologique , ils ne prennent pas en compte les millions de tonnes de matières à déplacer et avec le matériel , bull , camion …
oui , de plus de mettre un tram , voir une micheline le long de l’ autoroute , pourquoi pas, le principal c’ est d’ arriver à bon port et entier…
oui , c’ est un sujet ou il y a beaucoup à dire et à écrire…que du vent et des songes…

Bonjour Marcus,

Le boucan du tram à Lille en 1970, cela ne pouvait provenir que de l’ELRT… Quand on connaît la jeunesse du matériel et l’état de la voie à cette époque, ce n’est pas vraiment l’exemple à citer. :rofl:
Le tram moderne glisse en silence sur la voie… À Berne, Bâle, Zurich et Genève, je n’ai jamais senti passer le tram dans les boutiques en ville le long des lignes. :slightly_smiling_face:

Le “tram” dont je faisais mention circulant sur la B1 en Allemagne est effectivement un bus guidé, ce qui explique la facilité de sortie aux interconnections de cet autoroute. Quoi qu’il en soit ce système mis en place sur cet axe de la Rhur il y a bien vingt ans maintenant, réalisé à grand frais concernant l’aménagement de la plate forme centrale, les travaux se sont échelonnés sur plusieurs années, fonctionne. Cela permet de desservir les localités adjacentes aux centres urbains.
C’est ce qui nous manque dans nos campagnes, bien qu’habitant le sud Yvelines, il faut reconnaître que ça bouge un peu quand même depuis quelques années.
Cette idée si elle peut paraître incongrue a première vue, au moins ça relance le pb des voies secondaires plus ou moins désaffectées.
Certains Länders en Allemagne ont relancé des services parfois sur des tronçons de qq dizaines de km, souvent via des entreprises privées soutenues par les régions, et ça marche. Le pire en France c’est la fatalité, et l’immobilisme bureaucratique.

On peut faire beaucoup, mais il faut la volonté et les moyens.

1 « J'aime »

Ouh la !
si on demande ça en France on va encore avoir une grève et après il faudra créé une prime spéciale :wink:

Très intéressant cet article sur les CFF. Pour autant cela ne signifie pas de fait que la SNCF ne fait rien sur le sujet, ce qui serait étonnant. Il se peut qu’il n’y ait par contre pas de communication ou qu’elle ne soit pas vulgarisée. Il faudrait connaître un conducteur actif de la profession.
Le logiciel de conduite comparée et économique des conducteurs m’a fait me souvenir de l’existence d’une application du même type, me semble t-il à l’initiative d’André Chapelon, visant à comparer les consommation de charbon faites par des équipes de conduites différentes sur les mêmes trains sur des lignes identiques. Selon la dextérité et/ou l’application des personnels de conduite il pouvait y avoir des écarts de 30%. La conduite anticipée en souplesse est gage d’économies pour tout ce qui se déplace, trains, voitures et même avions. De quoi faire…
Cordialement,

J’ai souvenir d’un éditorial du magazine Rail Passion qui comparait la mise à niveau des locomotives Re 460 «Rail 2000» au traitement des BB 26000 «Sybic» de la même génération, qui sont envoyées à la casse…

Et pour enfoncer un peu plus le clou, c’est pareil côté voiture voyageur. Les VU IV sont très proche est quasi du même âge que les Corail françaises (5 ans plus jeune).

Dans la série on fait du neuf avec du vieux, j’avais été impressionné par les wagon Jumbo de la BLS, construits à partir de VU I, contemporaines des voitures Inox de la SNCF…

Les CFF ont encore quelques voitures unitaires I à l’effectif:

Le sujet semble avancer à la SNCF !