le p'tit réseau de JCS

Comme annoncé dans ma présentation, j’ai ressorti mon petit train de ses caisses et j’ai l’intention de lui offrir un petit réseau. Réseau analogique en voie M. J’ai aménagé les combles de ma maison en un atelier/bureau. L’espace au sol : 2,80 m x 8,20 m. La pente du toit est de 60 °, ce qui diminue la largeur de la pièce : elle est de 2,15 m à une hauteur de 1 m du sol. L’accès à ces combles se fait par un escalier. La hauteur du garde-corps est de 1 m. Le placard côté ouest a une hauteur similaire.

L’idée est de créer ce réseau en hauteur à 1 m du sol en couvrant une partie de l’escalier (ça ne gêne pas), en utilisant le dessus du placard à l’ouest et en faisant une jonction le long de la pente sud. Il y a possibilité d’une extension ultérieure côté Nord.

J’ai réalisé un plan et je souhaiterais recueillir vos conseils/commentaires/critiques étant totalement néophyte dans ce domaine. Merci d’avance.

PS : existe-t-il un logiciel SIMPLE d’emploi et gratuit permettant de tracer un réseau ?

Bonjour,

Vue ta longueur, tu n’as pas la possibilité de faire une gare cachée au niveau - 1 histoire de pouvoir varier les circulations ? D’autant que tu sembles avoir la place de caser les boucles hélicoïdale. Non ?
Bonnes réflexions.

Comme logiciel gratuit il y a SCARM CLIC
C’est limiter à un (grand) nombre de rail mais si le système que tu comptes utiliser possède un rail flexible de 1 mètre je te conseil d’utiliser ca pout tes looooooonge lignes droite.
Joint un réseau imaginaire que j’avais fait il y a quelque temps rien que apprendre SCARM.

salut votre espace de jeux est sympatrique

voici un essai

Bonjour,
j’ai modélisé ton réseau avec AnyRail.
Voici ce que cela donne. A partir de là tu peux commencer à y enserrer rampes, voies cachées etc.

nsm09.casimages.com/img/2020/01/31//ek1XIb-Steckmeyer.jpg

Le PDF en MP
A plus
ROZ

Bonjour à tous,
J’ose mon grain de sel en proposant un schéma. Je me suis fixé comme objectif de n’utiliser que le R2 (exception: les branchements cintrés 5140) et d’ajouter deux voies de garage actives à droite des saillies.
Voilà ce que ça donne:

Lien vers le PDF: cgn02.ch/forum3R/Projet_A.des.pdf
Bonne soirée et cordiales salutations de Montreux.
Jean

Bonsoir les amis … et grand merci pour vos conseils.
Il va falloir que j’assure. Excusez les questions de néophyte.
@Manu, tu parles de gare cachée. En ayant jeté un coup d’œil sur le forum, c’est quelque chose qui revient souvent. Quel est l’intérêt ? Stocker des convois qui sont en quelque sorte dissimulés ? Autre raison ? En analogique, les convois étant dissimulés, non visibles, cela n’engendre-t-il pas de problème pour gérer le trafic ? Peut-être est-ce plus facile en digital ?
@Alain, qu’appelles-tu rail flexible ? Un artifice du logiciel ? Merci pour me recommander SCARM. J’ai testé hier soir la version free de AnyRail qui m’a séduite, mais limitée à 50 éléments.
@Patrice, magnifique idée que celle du viaduc devant le velux. J’achète totalement. Je la verrais plutôt en long pont métallique, mais cela me va très bien. Cette portion serait placée devant le grand velux côté bas, et je la verrais amovible pour des raisons de plein accès (on ne sait jamais). La question : en voie M existe-t-il des pièces/accessoires qui permettraient de déconnecter des éléments en les soulevant et non plus en les écartant l’un de l’autre ? Si le réseau est fixé et si une telle solution n’existe pas je ne peux plus bouger le pont. Même question sur la gare cachée ?
@Roland, merci beaucoup pour ton étude. Pas de MP ! Ma messagerie n’est peut-être pas activée. Je vais essayer de t’envoyer un message.
@Jean, super étude ! Très intéressante, mais je ne vais pas retenir quatre voies parallèles au niveau du velux, endroit qui doit être le plus “léger” possible à mon sens. A creuser.
Un grand merci pour vos contributions. C’est extrêmement sympa de votre part.

Bienvenue Jean-Claude sur notre forum ! :cheers:

Merci pour ce choix…mais sans la couleur de l’encre en rouge dans la rédaction des messages ; ce serait nettement mieux ! :vieux:

A bientôt !

(Animateur du forum)

salut
pour le retrait du pont métallique il suffit de retirer les éclisses de rail et la patte de connexion de chaque côtés du montage
étant donné que ce pont est très long : ajouter une semelle par dessous pour la solidité non seulement en roulage mais aussi pour la manipulation de l’ouvrage :bball:

ajouter un câble qui conduit la masse et le courant pour les picots relié a une fiche de bonne qualité
si il y a des connections pour la signalisation ou bien la détection : à voir pour utiliser un connecteur de bonne qualité
le tout peut être dans un seul connecteur toujours de bonne qualité
de l’autre côté évidement une prise :smiley:

remarque : c’est bien d’ajouter un Micro Switch qui coupe l’alimentation générale du circuit lorsque le pont est retiré

pour l’assemblage précis je pense que des guides doivent être utilisés et une fixation de verrouillage également

si des rails doivent être sciés : le faire en oblique dans les deux sens
une fois que c’est scié : rattraper le jeux en mettant contre les faces sciées
étant donné que c’est oblique : rien ne bloque pour la manœuvre :mrgreen:

je ne doute pas que les Copains seront de bon conseil :cheers:

Bien reçu le message Daniel. Je rentre dans le rang.
Je pensais avoir sélectionné une couleur marron.

Merci Patrice, j’ai parfaitement saisi.
Oblique dans les deux sens : excellente idée.
Je vais pouvoir cogiter.

Bonjour Jean Claude,

Personnellement je suis plutôt pour l’idée de ne laisser que 2 voies sur la partie droite.
C’est un plaisir de voir circuler ses rames sur une belle voie « de parade ».

Pour la gare cachée, en général c’est intéressant car cela permet de stocker plusieurs rames et de renouveler facilement les circulations. Maintenant cela pose des problèmes d’accès, des problèmes de pentes, et un besoin d’automatisation. On peut aussi installer une camera pour voir ce qui s’y passe, mais ça multiplie les problèmes. Qu’il est certes intéressant de résoudre mais auxquels on doit bien réfléchir en amont.

Il existe aussi une solution pour introduire facilement des rames complètes sur un réseau, c’est « train safe » qui permet à la fois de mettre sur le réseau facilement un train , et lorsqu’on ne s’en sert pas d’avoir une jolie vitrine à l’abri de la poussière et des uv
Par contre c’est assez coûteux
Voir « mon réseau » lien ci dessous pages 11 et 39
Certains ont conçus leur propres système (plr Reventhal)

Au niveau de ton plan, je pense qu’il faudrai revoir les voies autour de la rotonde, après cela dépend du type de locos que tu souhaites y mettre, mais si c’est un dépôt vapeur, il y a un certain nombre de servitudes autour des machines qu’il est intéressant d’intégrer dans un décor (alimentation en charbon et fuel, décrassage, sablage etc)

Bonjour,
Merci du retour. Il me paraît évident que des voies supplémentaires sont nécessaires. Sur le projet ci-après modifié, je les ai placées ailleurs, mais j’ignore si cela est compatible avec l’aménagement du local. J’ai également essayé d’optimiser la zone du pont tournant en prolongeant des voies de garage. Comme ça j’ai pu m’exercer avec le programme DESIGNER !
Bon dimanche et cordiales salutations de Montreux.
Jean
Version PDF: cgn02.ch/forum3R/Projet_B.des.pdf

Pour la gare cachée ou gare fantôme : L’ intérêt est le stockage des rames et leur alternance sur la partie visible. Pour ceux qui ont beaucoup de matériel, c’est intéressant. Revers de la médaille, cela augmente le coût en rails, Aiguillages et moteurs d’aiguillages. Tu peux très bien gérer une gare cachée en analogique avec les pédales de frotteurs (impulsions des moteurs d’aiguilles et impulsions des relais pour les sections d’arrêt), même si l’alimentation traction est numérique. C’est le plus simple et le moins couteux pour une petite gare cachée avec par exemple trois voies par sens. Bien sur une gestion informatique est plus souple mais aussi plus onéreuse, rien qu’en décodeurs.

Question gare cachée, tu peux aussi la remplacer ou la compléter d’une voie avec cassettes type Train-Safe© ou faites maison. Une seule voie permet alors de faire rentrer une rame pré -composée. Avantage, ces cassettes peuvent aussi servir de vitrine murale lorsque la rame n’est pas sur le réseau. C’est une alternative qui mérite réflexion.

Dans ta partie visible, puisque tu as une belle longueur, pourquoi ne pas envisager une section à double voie plus une voie banalisée (parcourable dans les deux sens) : cela permet des dépassements très esthétiques, surtout avec une belle signalisation. Voir photos 785 à 787 du réseau Bourgogne 1500v par le RMB
letraindemanu.canalblog.com/archives/2018/06/07/36459883.html

de quoi est composé ton parc roulant ? Pour avoir une idée de tes futures rames.

Bonnes cogitations

Voie flexible c’est ceci par exemple.

Avant tout, je dois présenter mon parc roulant pour que vous ayez les idées claires. Que de vieilles locomotives à vapeur analogiques : CM800/3000 (3), TM800/3004 (1), FM800/3003 (1), DA800/3005 (2) et F800/3048 (1) … et j’oubliais une loco diesel 260 (3065). En wagons, une dizaine, éclectiques, issus des boîtes de « trains complets pour le départ ». Deux voitures voyageurs, deux citernes, deux marchandises, trois plateaux, … Rien de terrible, mais ce n’est pas la priorité pour l’instant. Le nombre de rames sera vraisemblablement faible, une de voyageurs et deux/trois de marchandises. Les rames seront très certainement anachroniques, dans un premier temps !

Ce que j’attends de ce réseau :
(i) faire circuler deux (voire trois) rames simultanément et de façon automatique avec quelques signaux,
(ii) réaliser quelques opérations de tri/composition/garage à la main,
(iii) le contempler avec plaisir.
Je rappelle que je suis en analogique, sans intention de passer au digital. Il n’y aura pas de caméra. Tout de visu.

@Philippe, totalement d’accord avec toi. Dans la partie droite je ne conserverai que deux voies droites et parallèles, une « belle voie de parade », agrémentée d’un viaduc/pont métallique à l’aspect ancien. De même côté ouest la boucle de retournement me plaît bien.

@Manu, comme tu le vois le nombre de rames est assez restreint et pour l’instant je ne retiens pas la suggestion de gare cachée ni celle des cassettes pour stocker les rames. Je pense que ces excellentes suggestions sont bien au-delà de ce que je compte réaliser.

@Jean, je suis d’accord avec toi, des voies supplémentaires sont nécessaires, mais pas là où tu les as dessinées. Pouquoi ? Parce que dans une seconde étape je compte fermer le circuit : repartir de ma boucle de retournement ouest pour avoir une longue section droite au nord et rejoindre à l’est la région du pont tournant. Mais pour l’instant je me concentre sur le sud et l’ouest. Et ce qui ne me plaît pas c’est cette partie à gauche : pont tournant + ovale. C’est ici qu’il faudrait densifier le réseau et cela nécessite peut-être de déplacer le pont tournant dans l’ovale. Je vais cogiter.

Autre remarque, et vous l’avez compris, c’est un réseau qui ne bénéficiera que d’une décoration sommaire, la configuration ne s’y prêtant pas trop. Je pense néanmoins l’agrémenter de un ou deux petits tunnels.
Un grand merci pour vos conseils. Ils me sont d’un grand secours.

Bonjour,

Après quelques cogitations, voici ce à quoi j’ai abouti … pour le moment. J’ai utilisé la version gratuite de SCARM sur les conseil d’Alain, mais tout comme celle d’AnyRail, elle est limitée en nombre d’éléments que l’on peut incorporer. Je me suis livré à un montage/collage pas très heureux qui devrait cependant vous donner une idée du projet actuel.

La ligne bleue délimite la surface disponible. Ce réseau occupe la partie gauche de la pièce que je vous ai présentée au début de ce sujet. Dans la partie droite, il n’y aurait pas de changement par rapport à ce que j’avais dessiné : deux rails parallèles et une boucle de retournement à l’ouest.

J’ai déplacé la plaque tournante. J’ai incorporé une boucle de retournement. La plaque a été déplacée au centre et j’ai prévu, à proximité, un dépôt vapeur n’ayant que des locomotives à vapeur. Je compte y installer les structures pour approvisionnement en charbon, en eau, en sable, les aires de nettoyage, etc. Les quatre voies parallèles au sud : pour composer/stocker les quelques rames à ma disposition.

Voili, voilou ! Qu’en pensez-vous ? Est-ce que cela tient la route (la voie) ? Il doit y avoir des erreurs. Vous me dites. Merci d’avance.

salut , super que tu te lances dans la construction de ton reseau. se serai bien de nous montrer des photos du local ou tu vas installer ton reseau , pour voir la place disponible pour te donner des idées .
les gares cachées c est le top meme si j ai eu beaucoup de mal de tete a reflechir au cablage en analogique voie M

Bonsoir,
Une petite remarque: les successions de courbes-contre-courbes sont génératrices d’un festival de déraillements. On ne peut pas toujours les éviter, mais quand c’est possible c’est plus que souhaitable.
Je suggère une modification de l’entrée du faisceau de garage.
Il y a:

Je suggère:

Cerise sur le gâteau: on gagne un peu de longueur utile pour les voies de garage !
Cordiales salutations de Montreux.
Jean

Bonjour Jean Claude,

Je pense que c’est une bonne idée d’avoir repositionné le dépôt vapeur au centre.

Quelle plaque tournante comptes tu utiliser ? La 7286 ou la nouvelle qui vient de sortir ?

L’emprise au sol est différente, et pour la 7286 il faut percer le support et la notice indique qu’il faut 25 mm d’épaisseur, en effet elle est sensible aux déformations et cela crée des défauts de contacts, la nouvelle doit être juste posée sur un support comme l’était l’ancienne 7186 pour la voie M.

Pour info il y a eu un numéro spécial de loco revue hors série n°17 qui dit tout sur les dépôts vapeurs, je crois qu’il est toujours dispo sur leur site.