Le plan de Johnjeanb

Bonjour à tous
Bien que ce soit loin d’être un modèle, voici mon réseau HO actuel. Il est en L sur 3 niveaux et comporte 12 voies de gare souterraine
Voici les niveaux visibles avec la décoration théorique

Voici les gare souterraines

Le plan est réalisé avec Wintrack et date du début 2012 et a été légèrement modifié depuis.
Ici une perspective théorique


La branche horizontale fait 4 m et la branche verticale fait 3,5 m
Voici une video ancienne avec le Faller Car System en action

Réseau digital avec 32 locos simultanément sur le réseau, une CS3 et son alim 100 W (60101) pour une consommation de 2.9A a 3.5 selon l’action en cours. Pour être honnête c’est parcequ’il n’y a aucune ampoule (que des LEDs)
Amicalement
Jean

3 J'aime

Bonjour,
J’ai suivi l’initiative e passer en LED pour certains articles en lisant les posts sur les LED qui se vissent à la place de l’origine.
Sur le réseau “Mittelleiter”, une majorité d’aiguillages et de lampadaires (pas encore implantés) sont ou seront en LED. C’est juste un peu coûteux, mais ça ne chauffe pas, ça ne claque pas, ça économise des Watts, et ça brille bien.
Quant à la qualification de plan pas idéal, je te trouve trop modeste.
3 gares cachées, 32 locos en permanence sur le réseau (et pas à prendre de la vitrine ou de la boite sur le réseau à chaque fois), et ce dans cet espace, chapeau !!

Merci Vincent pour ton appréciation. Mon réseau reflète la disproportion entre l’espace disponible (3,7 par 4,2 m et mes tentations ferroviaires :grinning:
Pour être honnête il permet plein de circulations intéressantes

Voici une vue des voies seulement


Amicalement
Jean

Super Jean.
J’aimerais bien avoir un exemple du câblage des blocs Rocrail. Tes gares cachées sont elles constituées de simples blocs ou as-tu utilisé des coulisses?
Merci
ROZ

Bonsoir ROZ
La plupart de mes blocs en gares cachées sont en une direction avec 2 contacts (ENTER sur presque toute la longueur du bloc (1,4 m en typique) et IN sur les 25 derniers cm. Un de mes blocs souterrain est un block de transit (staging bloc), muni de 8 capteurs, il empile les trains les uns derrière les autres.
Je ne suis pas sûr de comprendre coulisse. Dans mon cas, avec Rocrail, j’ai des trains navettes (ou autorails) qui peuvent parcourir tout le réseau en marche arrière (sans inversion de frotteur).

Donc pour répondre à la question, rien ne s’oppose a une inversion de sens dans une gare cachée.
J’ai un calculateur qui compare la longueur des trains avec la longueur disponible dans le bloc de transit et quand nécessaire, un train de la bonne longueur repart en marche arrière pour renter dans le block de transit. Je n’ai pas de vidéo de cette manœuvre car tout est caché
Amicalement
Jean

Merci Jean,
Coulisse = staging bloc

Si j’ai bien compris tes gares cachées sont construites sur le schéma suivant.

Dans mon cas en voie M, rail droit de 18 cm.
Chaque bloc est composé; d’une section isolée de 1,08 m avec son détecteur Enter, un rail de 18 cm non isolé, et une section de 36 cm avec son détecteur In. La longueur du bloc est donc.

Merci de tes commentaires

ROZ

Bonjour à tous.
Oui ROZ Tout à fait.
Un block de transit ne se justifie que si le block fait plus de 2 mètres. Alors jusqu’à 4 trains peuvent se ranger l’un derrière l’autre et les autre blocks reçoivent des trains longs (1,5 m). D’où l’utilité de mon logiciel de rangement de trains courts sur le block de transit.
C’est impressionnant de voir un block de transit en action, surtout avec des locos haut-le-pied (il peut alors y en avoir 7 sur un block dans mon cas.
Jean