Digitalisation ancienne loco.

Tu n’es pas dans les bons trous…
Place d’abord ton rotor, tu verras…

BonjourPhilippe

Non c’est bien 60944 qui est nécessaire. Par contre sur les deux photos avec le nouveau stator, ce dernier est bien trop sur la gauche. Si tu n’y arrives pas, tu peux mettre en premier le rotor dans son palier, puis le stator autour. L’espace entre le stator et le bâti clairement visible sur le 2ème photo doit disparaitre.

Oui le nouveau stator est plus épais, et parfois cela passe limite au niveau de la roue. Il faut alors l’incliner (haut contre le photographe) pour entrer le bas.

Sinon va chercher la vidéo de MarklinofSweden dont Olivier a sorti la capture. Il explique très bien, sauf que c’est en anglais.

Bonne suite

Delias

Merci DELIAS 82.

J’ai regardé la vidéo au moment où j’ai passé commande pour le kit 60944.
C’est pour cette raison que je me suis permis de vous contacter.
Je vais re essayer le montage, mais entre les affirmations entre le 60944 et le 60943 c’est un peu perturbant.
Je ne manquerais pas de vous tenir informé de la suite des évènements.
Très cordialement et encore merci pour votre disponibilité.
Ph.

Pour la différentiation 60943/60944, il faut regarder la flasque d’origine.

  • Presque carrée (trapézoïdale isocèle) pour le 60943.
  • Biscornue avec des excroissances pour les trous des vis de fixation pour le 60944. Le contour externe est similaire à celles du kit.

L’autre point de différentiation c’est le rotor. Sur le petit qui est remplacé par le 60943, les bobines sont cachées dernière le collecteur (seul le sommet des pôles dépasse de peu), sur le grand qui est remplacé par le 60944, le haut des bobines et les têtes de pôles dépassent le collecteur.

Bonne suite

Sylvain

Si tu nous faisait une photo du vieux moteur, il n’y aurait aucune hésitation

Je reviens vers vous pour vous tenir informé de la suite et fin de mes péripéties.
1 montage de la partie inférieure du stator.
2 montage du rotor.
3 montage de la partie supérieure du stator.
4 montage de la petite plaque intermédiaire.
5 montage de la pièce en plastique blanc en deux parties.

Voilà.

Demain partie électrique.

Je continuerais à suivre la vidéo youtube.

Si je peux abuser de la situation.

Je pense digitaliser une loco 3048. Est ce que je peux monter le kit 60943.

Merci de votre disponibilité et de votre compréhension.
Cordialement.
Ph


Réponse en 1ère page:

LFCM -> Kit 60944, mais les flasques ne vont pas sans bricolage, d’où la référence spécifique à ce modèle.

Bonne suite

Sylvain

C’en est une qu’il vaut mieux digitaliser avec un aimant permanent Esu ou Trix et garder flasque et rotor 3 pôles, surtout si on n’est pas à l’aise avec le bricolage.

cabin-layout.mixmox.com/2004/02 … coder.html

Maintenant, chez MKE, ils vendent les éléments spécifiques à la digitalisation. Ce n’est NI un 43, ni un 44, un mix des composants nécessaires HORS DECODEUR

mke.de/artikeldetails-127-6 … 88838.html.

Une fois de plus Merdias 82, le néo-stalinien toujours prêt à expédier ses contradicteurs au bannissement, même temporaire , a tout faux.
En attendant :
Märklin m’a bien confirmé que c’est [size=200]le kit 60943 [/size] qui convient, de plus j’ai testé tout cela moi-même.

En 1 mot ,Merdias82, on ne me musèle pas par des procédés déloyaux !

Bonjour,

Il faudrait déjà que vous vous mettiez d’accord sur le type de loco à modifier… :slight_smile:

Dans le message d’origine (Bonvarlet - 28 janvier), il est question de la numérisation d’une 3048.

Dans les messages suivants, par un glissement sémantique inexpliqué, nous assistons à une guerre picrocholine au sujet d’une 3043. Or cette 3043 est une Rc4 des RJ.

Revenons donc à la documentation Märklin pour la 3048.

Le kit à commander est le 60944 avec le rotor à 7 dents. Le flasque moteur à utiliser est le 210880.

Son montage sur la 3048 nécessite toutefois sa modification par découpe d’un évidement à la hauteur du dernier essieu attelé.
Cette modification entraîne aussi une adaptation de sa fixation du côté gauche.

Nous aimerions donc bien savoir d’'où Fernand tient ses renseignements (référence des documents).

Enfin, il est proprement insupportable que des alias puissent être transformés en termes injurieux. Sylvain jouit comme nous tous du droit à l’erreur (à supposer qu’il se trompe). Ses connaissances de ces systèmes et en électronique sont précieuses sur nos forums, et nous ne saurions admettre qu’il puisse être dénigré de cette manière par quelques trolls. Le webmaster pourrait-il faire le ménage ? :open_mouth:

Beste Grüsse

Philippe

En complément, il convient aussi de mentionner que le montage d’un moteur 5 pôles sur des modèles aussi anciens ne vaut techniquement pas la peine. Mais chacun reste (encore) libre de voir midi à sa porte.

Le profil de couple de ces moteurs n’est pas adapté à la conception des transmissions (train d’engrenages) de ces entraînements anciens et ne peut donc donner que des résultats très moyens.

Le simple montage d’un aimant permanent en place de la double bobine d’induction (avec maintien du rotor à disque existant) couplé à un décodeur simple (dont on exige pas qu’il fasse aussi le café et nettoie les vitres) type lopi V3 ou mld/3 donnerait selon les modélistes allemands de bien meilleurs résultats de marche qu’avec la transformation avec un kit 60944.

De plus, le flasque E188838 évoqué par Sylvain n’est pas une vue de l’esprit et permet de s’affranchir d’un fastidieux bricolage.

En espérant que ce complément d’information puisse donner un éclairage plus complet sur le sujet évoqué.

Bonsoir

J’ai pas mal d’anciennes loco Marklin digitalisées avec un kit 60760 donc avec un moteur 5 pôles, c’est quand même le jour et la nuit avec les 3 poles. L’aimant Esu n’est pas évident du tout a caler et cela reste en dessous du 5 pôles. l’aimant Hamo est mieux que le Esu.

Il parait que si l’on veut conserver le 3 pôles, il est préférable de mettre un unlenbrock 72xxxx mais perso le top reste le moteur 5 poles Marklin avec un LokPil.

Bonsoir

Pour mémoire, j’ai digitalisé une loco 3015 avec un décodeur 60760 (que j’avais en plus) en conservant l’inducteur bobiné mais en intercalant une diode sur chaque bobinage de l’inducteur (afin qu’un seul soit actif selon le sens de marche. Cela fonctionne bien mais avec une régulation très faible (ce n’est pas aussi bon qu’un moteur 5 poles et probablement qu’avec l’inducteur de ESU). Et cela a l’avantage de réduire le courant du moteur qui sinon serait trop important pour ce décodeur (le moteur peut consommer jusqu’à 1,3 A) et aussi de ne pas trop charcuter cette loco qui est un monstre de mécanique :smiley: .