création de cantons... quel matériel utiliser ?

Bonjour,

Après quelques années de pause, je vais refaire ma table.
Je souhaite réaliser plusieurs cantons.
Quel matériel me conseillez-vous ? Marklin ? VIessmann ? autres ?
JE gère le réseau via une mobilestation

Merci d’avance
Cédric

Tu devrais aller faire un tour au club de Verviers.
Ils te donneront toutes les ficelles dont tu as besoin.

rcfeb.be

Ils utilisent du marklin ?
Je croyais que ce n’était que ddu 2 rails…

Il suffit de le leur demander …
Mais je connais des membres qui font du 3 rails.

Bonjour Cédric

Si tu es un Märkliniste le mieux est probablement une CS3

  • soit une CS3 normale avec un Link88 si tu as déjà des modules S88 (car tu peux choisir soit 5 volts soit 12 volts pour le fonctionnement des modules S88
  • soit une CS3 Plus complétée par des modules 60881
    Si tu veux vraiment faire des automatismes, il faut rester en 3 rails (détection facile et particulièrement fiable).
    Pas de galères à graphiter les essieux en 2 rails ou à traiter les boucles de retournement Mais tu sais déjà tout ça :smiley:
    Pour ma part j’utilise un mélange de vieux S88 raccordés à ma CS2, un link88 (60883) et des nouveaux modules 60881 mais aussi des modules IEK.
    Pour l’utilisation de matériel non Märklin il faut faire attention:
  • a la tension de fonctionnement 5V ou 12 V
  • au branchement des contacts RJ45 (commes les cables Ethernet)

Bonjour Cédric

Inutile d’ouvrir un deuxième sujet pour la même question. On est dans la période des fêtes et on n’a pas forcement le temps de répondre de suite sur le forum… Le précédent identique est supprimé

Tu te poses la mauvaise question. Märklin, Viessmann, Tams, ESU, Lenz, Roco, Zimo, Uhlenbrock, etc… font tous des modules qui ont plus ou moins les mêmes fonctionnalités, après il faut certes vérifier les compatibilités mais cela vient en 3ème après avoir définit ce que l’on veut faire (la philosophie) et comment on veut le faire (la méthode: contact cours ou long, par frotteur, voie de contact ou Reed, action par signaux, relais ou module de freinage).

Ce que tu veux peut être réalisé de trois manières bien différentes:
Une gestion analogique des cantons, au moyen de relais ou de feux (si typé Märklin avec un relais pour couper le courant de traction), avec l’usage en option des modules de freinage.

  • Fonctionne avec ta MS2, car ta centrale n’est prévue que pour une commande directe, elle n’est pas équipée ni équipable de matériel pour les autres méthodes. (Sauf avec le CAN Digital Bahn, mais il faut parlé allemand et être un peu geek pour cela)
  • La logique est définie par le câblage, toute modification nécessite de toucher à l’installation et surtout rien n’est remonté dans la centrale. A noté que avec les M84 de Märklin on peut avoir des relais commandé à la fois par la centrale et les contacts de voie (mais en cas de commande par les contacts de voie, l’info n’est pas remontée dans la centrale).

Une gestion par Memory (nom du 1er appareil effectuant cela), c’est un flexibilisation de la méthode analogique mais la commande des trains se fait toujours par coupure du courant de traction ou module de freinage.

  • Définition par programmation simple, les exemples sont nombreux (voir les livres sur le digital dans le Docuforum).
  • Nécessite une centrale compatible, quasi toutes sauf les basiques comme les MSx
  • Intervient toujours sur la marche des locomotives par coupure du courant traction, qui n’est pas forcement adapté à toutes les locomotives digitales, ou alors par module de freinage qui nécessite un budget significatif (sauf à les faire en DIY)

Une gestion par Ordinateur, là c’est différent, l’ordi se représente la position de chaque train et agit dessus

  • C’est le plus flexible, mais c’est une philosophie totalement différente et surtout nécessite une automatisation de l’entier du réseau, il n’est pas vraiment possible de faire juste un bloc de ligne et de laisser la gare hors zone automatique. Il y a plusieurs réseaux pilotés de la sorte sur le forum.
  • La MS2 n’est pas utilisable directement, voir ta question d’il y a quelques années: Gestion du réseau via PC
  • L’utilisation mixte automatique et manuel reste rare car bien plus compliquée qu’un système de bloc réalisé par l’une des deux méthodes précédentes.

Pour revenir à ta première question, le choix de la méthode définira le type de matériel nécessaire (k83, k84, s88, etc…), puis on poura le prendre dans les différentes marques en préférent quand même celles produisant du compatible Märklin: Märklin, Tams, Viessmann, Uhlenbrock un peu moins et ESU de manière partielle.

Bon réveillon

Sylvain

Merci pour vos réponses …
Je comptais faire des cantons au moyen de feux afin de continuer à jouer avec le réseau.
J’ai repérer des feux Viessman mais sont ils compatible avec le 3 rails ? et comment coupler le feu et l’arrêt de la loco ?

Bonne Année à tous.

Cédric, les signaux à feux Viesmann normaux (à diodes LEDs et résistance tels que 4011, 4012, 4013, 4017, 6031, 4018, 4728, 4010,…) se commandent par un module 4552 (paire de relais bistable à 2 contacts pour commander un signal et le train) Voir une notice iciviessmann-modell.com/media/pdf/6b/2e/6e/4011eV6BKsZq4xjwA.pdf
Attention: il existe un autre type de signaux avec la " Multiplex Technologie" (signaux à LEDs commandés par une électonique intégrée tels que 4720, 4721, 4722, 4723, 4724, 4725, 4726, 4727,…) qui se commandent par un relais spécial 5229

C’est le multiplex control’ connexion à 4 fils et connecteur avec le signal et reconnaissance automatique du type de signal. Il peut commander 2 signaux multiplex. Ce module est soit commandé par le signal digital ou par un pupitre 5547 (4 signaux à deux position) ou 5548 (2 signaux à quatre positions). Voir la notice ici viessmann-modell.com/media/pdf/3d/ab/a5/5229Kx8Ry4OysyUNt.pdf

Tout ces signaux sont compatibles avec le 2 rails et le 3 rails et DCC / Motorola

Cordialement

Jean

Merci pour les info’s et bonne année à tous ! :wink:

Encore une petite question, pour un réseau d’époque II, c’est mieux d’utiliser des sémaphores ?
Et le relais 5529 peut il se connecter à une mobile station ? si oui comment ?

Merci d’avance

Bonjour Cédric

En époque II, les sémaphores sont largement répandus même s’il existait une minorité de signaux lumineux.
Le multiplexeur 5229 (notice sur viessmann-modell.com/media/pdf/3d/ab/a5/5229Kx8Ry4OysyUNt.pdf) se raccorde directement sur le courant digital (rouge B et Brun 0) selon la figure 2, le format est soit Motorola soit DCC. En Motorola, pour programmer l’adresse, il faut appuyer sur le bouton “address” jusqu’à ce que la LED clignote. Une émission de commande (comme pour un aiguillage) depuis la mobile station 2 fournira l’adresse de base au multiplexeur qui utilise 4 ou 5 adresses consécutives.
S’il s’agit d’une mobile station 1 alors la commande du multiplexeur n’est pas possible.

Donc il faut un multiplexeur 5229 par signal / sémaphore ?

Non, un multiplexeur 5229 peut gérer 2 signaux mais il vaut mieux reserver cette solution pour les signaux complexes. Pour un simple semaphore HPO/HP2 ou triple sémaphore HPO/HP1/HP2 il vaut mieux utiliser des signaux conventionnels je crois.

Bonsoir Cédric

Chez Viessmann, il y a 4 technologies de signaux:

  • Les feux simples (sans multiplexage)
  • Les feux à multiplexages
  • Les signaux mécaniques (sémaphores) analogiques
  • Les signaux mécaniques numériques (en fait à choix analogique ou numérique)
    et ils se commandent chacun de manière totalement différente. Jean t’a déjà bien expliqué pour les deux premiers (car il est parti sur les signaux à feux vu que tu ne précisais rien!)

Les feux simples c’est justes des Leds à alimenter en 16V (environ) car la résistance est déjà intégrée dans le signal. Pour cela même un M83 peut faire l’affaire en modifiant son mode.
Les feux à multiplexage, je ne reviens pas dessus, voir les explications de Jean.

Les signaux mécaniques analogique sont des typés “Märklin” selon mon premier message. Ils sont commandés par des impulsions et peuvent être utilisé en digital au moyen d’un décodeur k83 ou M83. Ils sont équipé d’un contact de relais pour la coupure du courant traction.

Les signaux mécaniques numériques peuvent être commandé en impulsion comme les précédents, ou directement depuis la centrale. Ils n’ont pas de relais pour couper le courant traction mais des sorties pour commander un relais (ou un module de freinage, cela doit aussi fonctionner), c’est donc une option en plus avec un coût en plus.

Pour ton problème initial (la réalisation de canton), en sémaphore et en supposant que tu conserves ta centrale MS2, c’est les analogiques qui iraient le mieux. Ils devraient être commandé directement par des pédales de frotteur situées directement après le signal. A condition d’avoir des frotteurs ailleurs que sur la loc (deux frotteurs sur la loc cela passe, mais si il y en a plus espacés (loc plus voitures), il y aura rattrapage :affraid:
Dans ce cas ils n’apparaitraient pas dans la MS2, c’est la 1ère philosophie de commande. Tu pourras toujours mettre en parallèle des sorties de k83/M83 avec les pédales de frotteur pour une commande à double depuis la MS2, mais comme l’automatisme fonctionnera en permanence, cela n’apportera pas grand-chose.

Bonne suite

Sylvain

Bonsoir Cédric, bonsoir à tous,

En relisant le tout début de ce post, la configuration que vous souhaitez ressemble beaucoup à mon tout premier réseau, piloté par une MS2, avec quelques cantons pour faire circuler 3 trains.

Ci-joint le lien vers ce fil : LIEN

A lire plutôt à partir de la page 4 :wink:

Vous devriez trouver quelques réponses à vos interrogations dans ce lien.

Bonne année à tous avec beaucoup de petits :trainregard:

Amitiés du Morbihan

Merci pour toutes les infos… je vais surement revenir à la charge avec mes questions ! :wink: :stuck_out_tongue:

Ou pourrai je trouver un bon tuto pour la réalisation des cantons ?
J’avoue, suis un peu perdu avec le matériel nécessaire…