Aiguillage et moteur Cobalt

Bonjour tout le monde ,

Suite à une discussion sur un autre sujet, André (Waldame), m’avait suggéré un nom de moteur pour manoeuvrer les aiguilles de façon un peu moins “brutale” qu’avec les moteurs Marklin à bobines. Il s’agit des moteurs Cobalt.
J’ai acquis ce moteur et j’ai fait l’essai de “programmation” sur une CS (3). C’est d’une simplicité “renversante” !!! J’aime !!!

Le moteur lui même

Le bornier

Le bouton Test/Run

L’ensemble visserie/tringle

Voilà comment faire la “programmation”

-Allumer la CS normalement.

-Connecter les 2 bornes DCC in, l’une au “rouge”, l’autre au “brun” de la CS (c.a.d les fils qui vont sur les picots et sur les rails). Il n’y a pas de polarité.

-Basculer le bouton SET/RUN du moteur sur SET.
-Sur l’écran de la CS cliquer “Modifier”, puis “Ajouter article”, enfin choisir “Aiguillage”

L’onglet « Info » s’affiche

-Donner un nom à l’aiguillage (AG22 par ex) et son type (droit ou gauche).
-Sélectionner protocole “DCC”
-Noter l’adresse donnée par la CS si cela peut vous servir plus tard (la modifier éventuellement).

Dans l’onglet “Installation”

-Vérifier que « Sélection décodeur » indique bien “Dec Intégré ancien”.
-Définir un “temps de commutation” (200ms est affiché, j’ai laissé pour l’instant cette valeur).

-Cliquer sur “OK”.

Sur le moteur, basculer le bouton SET/RUN sur “RUN” et voilà …c’est terminé.

Vous pouvez aller chercher l’aiguillage sur l’écran de la CS, le positionner sur le circuit, l’activer !!!

Voià aussi une vidéo qui explique avec peu plus de détails l’affaire

https://www.youtube.com/watch?v=EVhQ6Hbo0Bk

Bonne connexion !!!

Cdlt,
Claude papaciela

Bonjour à tous
Il est gigantesque ton moteur. Je ne me vois pas avec un réseau de 50 aiguillages équipés par ce moteur et surtout quand le réseau a plusieurs niveaux.
Les derniers moteurs Viessmann ne sont-ils pas meilleurs si on veut un fonctionnement lent?
Jean

il est plus petit qu’un tortoise.

avec l avantage par rapport au tortoise d’avoir le décodeurs intégré.

et pour les mouvements lents c’est pas mal. c’est assez robuste.

J’envisage de les installer sous le niveau supérieur.

Bonjour

Je ne rends pas forcément compte de l’encombrement mais je serais bien tenté d’adopter ce type de motorisation d’aiguillage :thinking:

Amicalement

Bernard

Perso je vais essayer les tortoises d’abord, connectés à un M84 sur lequel il me reste des sorties de libre. J’en ai commandé deux pour mes deux 24711 sur le nouveau plateau Zone d’activités de Obourg.

On verra bien ensuite si je bascule sur des Cobalts, mes accessoires étant en MM2 pour l’instant et n’ayant qu’une MS2 …

Mécaniquement, le principe étant le même si ça marche avec l’un ça devrait marcher avec l’autre.

En tout cas, merci @papaciela pour ces essais et ce feedback.

@+

Bonjour Jean, bonjour tout le monde,

Les dimensions sont 65x50x40 mm. Je ne connais pas celles d’un Tortoise, mais pour moi, j’ai l’espace sous la table, donc …pas de soucis.

Claude papaciela

Bonjour,

Je ne vois pas comment placer ce moteur sur l’aiguillage. C’est par-dessous, mais comment ?
Et quid d’un aiguillage triple ? C’est possible ?

Merci d’avance.
Pascal

Bonjour Pascal, bonjour tout le monde,

Regarde sur mon premier post, il y a un lien qui montre tout le procédé : du déballage du moteur jusqu’au test sur la voie. Je n’ai fait qu’une simple description pour la “programmation” avec une CS(3).

Il existe aussi d’autres vidéos au sujet de ce moteur sur le “vou-ebe”.

Cdlt,

Claude papaciela