Un réseau "sous contrainte"

Bonjour Philippe, bonjour à Tous,

A mon tour de te féliciter pour ton poste d’aiguillage éclairé et très bien aménagé. :smiley:
:arrow_right: Je suis preneur de ta solution . " ballaster les voies K tout en les faisant démontables"

Bonne continuation

Jérôme

Bonjour à tous,

merci Jérôme et vincent pour vos appréciations.

Comme mon pont tournant fonctionne, j’ai attaqué les travaux de déco autour de celui-ci, mais vu les interventions passées sur la motorisation, et comme pour atteindre celle-ci il faut enlever des secteurs de voies opposées du pont, j’essaye de trouver des combines pour que tout ceci reste facilement démontable.

L’idée est que chaque voie du pont soit amovible, et pour que ce pont fonctionne bien il faut éviter de surélever les voies par rapport au pont.

J’ai donc collé une bande de papier kraft sous chaque voie du pont.

Je ballasterai les voies K avec l’aide d’un dépose ballast Proses, et celui-çi sera collé au papier kraft support, les voies ne seront donc pas soudées à la planche.

à suivre car je suis à court de ballast et j’attend la livraison…

Autour des voies j’ai passé une sous couche de peinture, j’utilise pour cela des mini rouleaux qui sont vendus en grande surface de bricolage pour faire des essais de teinte, très pratiques pour de petites surfaces.

j’ai ensuite réparti un ballast fin pour voie N autour des voies

ceci sera complété de touches de verdures

A suivre

Bonsoir Philippe,

:bulb: c’est une des idées à … faire quoi que les voies resteront à +/- mobiles dans le temps, sans être péjoratif, il y aurait deux autres idées, peut-être plus judicieux !!

A savoir, rester sur des voies fixées, tout en utilisant des éclisses mobiles aux sorties des coupons du pont ! Dans cet exemple le pont reste seul à sortir !

A savoir, plus technique, réaliser une piéce de puzzle pont/voies solidaire , seule les voies de sorties vers la gare seraient sous éclisses mobiles ! Dans cet exemple seule les maquettes seront à retirer au cas de révision fortuite !!

Indice :

j’ai remarqué depuis très longtemps, que ce n’est pas le pont hormis sa motorisation, et sa stabilité, qui pose problème, mais l’alignement des voies aux sorties de ce dernier, car ces derniéres embarquent solidairement les coupons du pont même de quelques dizièmes de mm… Si tout bouge, les ennuies commencent ! :vieux:

Bonjour Philippe,

Voilà une belle avancée pour le dépôt.
On commence à bien deviner les futurs proportions.

Concernant l’accès à la motorisation, il suffit d’enlever la vis centrale. Donc on a normalement pas besoin de toucher aux voies.

Par contre, il est essentiel de bien caler le pont dessous avec a minima 2 renforts en travers du pont et de le bloquer pour ne pas qu’il tourne sur lui-même.

Bone continuation
Thomas

Merci de vos conseils

je prévoirai une fixation démontable pour les voies, et je vais rajouter des renforts en dessous

Bonjour Philippe, bonjour à Tous,

:arrow_right: Je suis très intéressé par tes solutions techniques pour un démontage aisé des voies.
Je suivrai avec intérêt tes prochaines étapes. J’ai le même besoin pour accéder à mon pont tournant après mise en place de ma rotonde.

:bulb: Je ne connaissais pas les mini rouleaux qui sont vendus en grande surface de bricolage

Bonne continuation :lol!:
Jérôme

Bonjour à tous,

La suite de mon ballastage de voies pour mon dépôt :

J’utilise pour coller le ballast un produit qui s’appelle magic ballast, c’est un petit kit qui contient la poudre, un doseur, un pulvérisateur.
La poudre doit être mélangée au ballast à raison de 1 vol de poudre pour 7 volumes de ballast.

le ballast est du tams qui à une couleur très proche de celle de la voie C

Je dépose le mélange avec l’appareil Proses

Puis je pulvérise de l’eau sur la voie ainsi garnie de ballast et j’attend 2h avant de manipuler

En fait je reconstitue une voie c à partir d’une voie K… Une fois imbibé d’eau le ballast et la colle deviennent noir, j’espère qu’au séchage il reprendra sa couleur naturelle…

Après 24 h premier essai de mise en place

Bien sur il y aura des retouches de ballast à faire et celui ci encore un peu humide reste très noir, mais je ne suis pas satisfait de la couleur du sol.

En fait c’est ce que j’ai utilisé pour mes voies, et les couleurs se marient bien, mais pour des voies de dépôt ce n’est pas adapté je pense.

Les voies ressortent trop, en général les voies d’un dépôt sont fondues au sol.

Je vais reprendre le sol en utilisant je pense un ballast très fin gris comme celui que j’avais utilisé pour mon parking / terrain de boules.

De plus je vais peut être rehausser celui-ci avec du carton plume afin que les voies paraissent plus intégrées au sol.

Il y a encore du travail…

A suivre

Très beau travail Philippe :cheers:

Bonjour,
J’espère que tu vas y arriver avec le carton-plume…
Pour ma part j’ai dû renoncer… il gondole, tant le 3 mm que le 5 mm.
L’idée était de remonter le niveau entre les voies. Il ne supporte pas la colle.

Bonjour Philippe, Bonjour Pierre, bonjour Vincent, Bonjour à Tous,

Oui, pour reproduire le “noyage” des voies dans un mixte ballast/ sable, j’ai utilisé du @Depron pour ajuster la hauteur du sol a celle des traverses.
Autour des voies du sable et au fur à mesure que l’on se rapproche des voies la densité du ballast augmente. Le ballast est à la même hauteur que le sable et les traverses.

Bonne continuation
Jérôme

Bonjour à tous,

Voilà je commence à rattraper le coup, il reste quelques points à fignoler et la rotonde va à nouveau recevoir ses locos
Au passage, le bâtiment a bénéficié du traitement de patine “Vince”, par contre sur le tutoriel je n’ai pas bien compris la patine du toit , donc j’ai laissé en stand by pour le moment

à suivre

Super :cheers:
Très joli travail Philippe, félicitations !

Pour les toitures on en reparle si tu veux :wink:

Merci Vincent,

En fait pour les toits je crois que j’ai compris : quand tu dis que tu passes une couleur à sec ou pratquement à sec, je pense que tu parles de patine en poudre et pas de peinture comme pour les murs ?

Certains procèdent ainsi en effet Philippe.
Dans mon cas je trempé à peine le bout du pinceau et le passe ensuite sur un papier, histoire qu’il reste très peu de peinture dessus.
Je le passe ensuite légèrement sur la surface du toit en insistant par endroits.
Ensuite, travail à l’essuie-tout pour bien étaler. Un pinceau sec convient très bien aussi.
Maintenant tu peux utiliser la même technique que pour les murs, ça marche aussi, en passant bien l’essuie-tout sitôt la peinture appliquée.

Bonjour à tous,

merci Vincent.

Les locos ont retrouvé leur parking

Le bureau de la feuille

Le pont roulant

le pont tournant n’a pas encore été remis en service, je dois finaliser le support inférieur

à suivre

Bonjour Philippe, bonjour à tous,

Il n’y a pas à dire, mais le résultat obtenu est tout simplement magnifique :cheers:

Bon week-end,
Vincent

Bonjour superbe résultat pour ce dépôt magnifique bon continuation.

Meilleures salutations

Nicolas

Bonjour,
Magnifique résultat, l ambiance est superbement restituée.
Bonne continuation.
Manu41

Merci à vous,

Aujourd’hui j’ai avancé avec la finition de la fosse de décrassage, et le ravitaillement en charbon

Félicitations Philippe, c’est superbe !

:cheers: :cheers: :cheers: