Rail ...

Bonjour à tous,
je viens par deux fois de lire des annonces, de vendeurs professionnels, qui vendent des “rails droites” … :affraid:
Comme je vieillis mal, cela me heurte. (De la part d’un “pro.”)
Quand les rails sont courbes il n’y a effectivement pas de problème.
Quand on les redresse il deviennent tout simplement “droits”.
Même si je parle de cocaïne, un rail est encore aujourd’hui un nom masculin … :vieux:
Je vous laisse maintenant le loisir de penser que je suis un vieux :grr:
Bien à vous,
Pierre.

Vous avez raison, c’est une erreur fréquente dont j’ignore l’origine…

Bonjour C4andide,
je pense qu’on ne parle pas souvent de rails, droits ou courbes.
Par contre j’entends souvent parler de “droites ou de courbes”.
Donc, une “droite”, qui est un nom féminin, aurait du mal à devenir un adjectif avec ses propres règles d’accords dans l’esprit de nombreuses personnes.
Mais quand des vendeurs très connus, tombent dans le panneau …
Bon, cela n’empêche pas la terre de tourner. :lol!:
Pierre.

Etant jeunes on s’est pris des 0 à nos rèdactions et nos dictèes lorsqu’il y avait trop de fautes… Il nous en reste des traces. :grad:
j’ai vu un reportage hier, où ils montraient qu’en Finlande ils abandonnaient l’apprentissage de l’écriture cursive attachée au profit du clavier ??

C’est de plus en plus courant de voir tant dans le commerce que dans la presse des orthographes approximatives voire phonètiques… :smiley:

Par contre on se fait souvent pièger par l’écriture “prédictive” de nos smartphones ou de nos tablettes, et je dois dire qu’il m’arrive aussi d’envoyer des âneries. :open_mouth:

Bonsoir à tous,

Pour mettre tout le monde d’accord, le rail est effectivement un nom (commun) masculin + pluriel, logiquement, puisqu’il y en a deux, mais la voie (ferrée) est à mettre au féminin

Dans d’autres langues, ce serait à mettre au neutre dans les deux cas … :joker:

Bon train *(sur les bons rails ou la bonne voie…) * :vieux:

Bonjour,

L’abandon de l’apprentissage de l’écriture cursive en Finlande est une grave erreur dont on ne mesure pas encore tous les effets pervers.

Tout d’abord, que fera-t-on le jour où l’on ne dispose pas d’une tablette et que l’on doit laisser un message écrit ? Et je ne parle même pas de l’empreinte carbone d’un mot griffonné sur un morceau de papier par rapport à l’allumage d’une tablette et la sollicitation d’un réseau wifi… De plus, ces assistances à l’écriture “prédictive” sont une plaie, surtout que ces systèmes ont généralement un bagage sémantique équivalent à celui d’une personnalité politique. :laughing:

Et puis, tous les neurobiologistes sont d’accord sur ce point : Le mouvement de la main de l’écriture cursive fait intervenir des connexions avec le cerveau qui contribuent à la structuration de la pensée. Son abandon ne peut que contribuer à l’extension de la crétinisation numérique de ces générations à qui l’on n’aura rien appris.

Je m’associe pleinement aux propos de Phil2517. Les jeunes qui ne sont plus jugés sur la qualité de leur dictée sont plutôt à plaindre.

Les personnes cultivées et lettrées ne peuvent que se plaindre du laisser-aller de l’expression. Critiquer nos remarques au prétexte que tout le monde s’en moque n’est pas une attitude très constructive et ne contribue pas à faire évoluer une civilisation dans la bonne direction.

Quand on a bénéficié pendant au moins 16 ans du “meilleur système d’éducation au monde” dispensé par les “meilleurs professeurs de la planète” (ceci vaut notamment pour la France prompte à toujours se gargariser de son “excellence”), c’est bien faire injure au contribuable qui a payé pour cette éducation que d’en faire fi. :unamused:

<< message modéré >>
membre exclu pour 4 jours

Philippe parle vrai.
Il s’exprime très correctement et dans une orthographe impeccable.
On ne peut pas en dire autant de toi, Fernand.
Tu es son antithèse parfaite. Et tu eus mieux fait de t’abstenir.

Edit : je crois que la réaction de Fernand a été “flinguée” pendant ma réaction.
Le modérateur peut en faire de même de la mienne, s’il le juge utile. :wink:

Malgré mes 65 balais et mon grand amour de notre belle langue, je trouve ce débat stérile, inutile et affligeant. les orgues et les amours peuvent changer de sexe entre leur singulier et leur pluriel, laissons aux rails le droit de devenir droites et mettons nos énergies dans des débats qui font sens.
Pardon pour ce coup de gueule, mais parfois les meilleurs forums partent inutilement en vrille… et je préfère entendre parler de signaux, de décodeurs, de tunnels et de montagnes que du sexe de nos rails…

Bonjour Jean-Luc,

Faire sens…

Autrement dit, on se laisse aussi aller à Neuchâtel dans la médiocrité généralisée qui prévaut en France. Ce fameux nivellement par le bas qui atteint également l’enseignement dans votre canton de bord de lac.

Parler de signaux, de décodeurs, de tunnels et de montagnes, soit… C’est l’objet du forum.

Il n’empêche que si les questions sont posées correctement dans une langue dépourvue d’ambiguïté, on avance tout de même mieux dans l’éclaircissement des difficultés. Je ne vais tout de même pas devoir présenter des excuses pour excès de culture linguistique et autre. :unamused: :unamused: :unamused:

Bonjour,
Je suis surpris par la prise de position parfois agressive de certains membres sur la base d’une réflexion linguistique plutôt anodine et pertinente.
je cite Philippe

Tout à fait d’accord sur le principe, cependant ce sujet quelque peu polémique aurait dû trouver sa place dans la rubrique bistrot, me semble t-il.
Cordialement,

Bonjour les amis du petit train,
Je pensais que la rubrique “Lexique” était la bonne.
Effectivement, Kbay78 a raison… La bonne rubrique était “Bistrot.”
Quant à ma remarque de départ, il est vrai qu’elle est anodine et ne mérite pas de faire polémique.
Bien à vous.
Pierrot-91