Noch 81580 et plan sur SCARM

Bonsoir,

D’après la réponse qui vous a été faite, la personne vous indique qu’en réalité le réseau boucle normalement mais comme votre schéma est sur du plat et ne tient pas compte des différents niveaux de la planche Noch, sur AnyRails, tel quel, ça le fait pas.
Il faut donc jouer sur la dénivellation de la voie pour que ça colle. Et pour AnyRails, je suis incapable de vous dire si cela est faisable. Au pire, achetez directement le plateau. Cela vous fera gagner du temps. :mrgreen:

Laurent :tongue:

Bonsoir,

Il ne faut pas trop s’inquiéter de-çà.
Ils expliquent ces différences par l’absence de prise en compte des niveaux de la maquette.
Certainement pour une part, mais d’autre part, une relative élasticité de la voie “C” permet en général de boucler un réseau quand bien-même le logiciel en question n’y parvient pas.
J’en ai fait l’expérience avec Railmodeller Pro plus d’une fois.

Je pense que leurs explications sont sujettes à caution.
De plus, quand je vois cette série de courbes plus ou moins courtes et de rayons divers, je pense à un réseau spaghetti.
Cette structure convient parfaitement bien à une marque et un type de rails. Et elle a été adaptée " de force " à d’autres marques.
Perso j’éviterais.
NB. : j’ai oublié d’ajouter que mon essai a été fait avec Anyrail.

Bonsoir à tous

Je trouve la réponse de Noch, comment dire:?:, gonflée:!:

La boucle du bas, à plat, est visiblement pas en face. En partant des voies à l’avant les courbes sont les mêmes (5x R1: 24130 + 1x R2 24230 et construit par 24224+24206, il ne peuvent pas mettre une 24230?) et sont donc à la même distance des voies avant mais entre eux il y a un gros S.

On avait déjà cette discussion au sujet du réseau Réseau Heidelberg Genève, par contre vous m’excuserez, j’ai pas le courage de chercher la page. Et j’étais déjà arrivé à la conclusion que Noch joue beaucoup trop sur la flexibilité des voies dans leur plans. Seule solution avoir trop de voies et ajuster au montage, pas vraiment le genre de la clientèle visée par ces modules.

Bonne soirée

Delias

je pense que l’idéal c’est de concevoir son réseau et de se passer des plateaux Noch ? j’ai d’ailleurs conçu un plan de réseau mais je sais pas si je dois partir en marklin ou en trix

Voilà déjà un premier pas … la conception personnelle.
Dans ta conception, essaie d’insérer la possibilité d’inverser le sens de marche. ( Boucle de retournement )
Parce que ton module Noch ne le permettait pas. Et à la longue, cela devient vite monotone.
Et si tu fais des pentes, de respecter la recommandation des 3 % .
Ensuite, il est clair que tu as choisi l’échelle HO … et une voie de type C.
Le choix entre Marklin ( alimentation en alternatif ) et Trix ( alimentation en continu ), c’est aussi très fondamental.
Il doit déjà y avoir eu débat à ce sujet ici. Fais une recherche.
Et puis il y aura certainement des interventions d’autres membres à ce sujet.
@+ et bonne continuation.

Bonjour,

et… heu, hem…

Ce choix est évidemment fondamental - mais certainement pas pour le choix entre courant alternatif et courant continu !
D’abord, quand on débute en 2018, on ne s’amusera plus en analogique : le “digital” permet de commander ses locomotives sans se soucier des circuits électriques, sans qu’une autre machine garée par mégarde dans le même circuit se mette en marche, sans que les feux varient d’intensité avec la vitesse de la marche. Enfin si on aime on profitera des nombreux effets sonores.
Or, l’alimentation “digitale” n’est ni en continu ni en alternatif sinusoïdal.

Puis c’est une erreur fondamentale qui en entraînera d’autres, de confondre l’alimentation symétrique (avec picots centraux pour un pôle électrique, les deux rails formant l’autre pôle) et courant alternatif, l’alimentation asymétrique (seulement par les deux rails gauche et droite qui constituent les deux pôles électriques) et courant continu.
La tradition française de “3rails” en courant continu est particulièrement riche. Inversement il existe des systèmes 2rails en courant alternatif.

Ce qu’il faut considérer c’est qu’en 2rails on a un énorme choix de systèmes de rail, partiellement compatibles entre eux, et qu’ on n’a aucune contrainte sauf l’espace disponible pour faire de beaux réseaux avec des aiguillages fins et élancés. En 3rails on n’a que les systèmes Märklin, et même les aiguillages dits élancés sont loin de l’élégance dont profite l’autre camp.
Par contre, le 3rails n’a jamais de souci de court-circuit électrique par “boucle de retournement”, et peut - si on en a besoin - profiter d’une détection de présence de véhicule très simple. Au prix d’avoir les picots…

Si pour le matériel tracté on ne rencontre que peu de soucis pour faire rouler du matériel 2rails sur la voie Märklin, l’inverse est impossible ans remplacement des essieux : les essieux 3rails créent un court-circuit sur voie 2rails.
Et le choix du matériel moteur est éminemment plus grand en 2rails, surtout pour des modèles français.

Pas facile… :wink:

Bonjour à Tous,
Je suis entièrement d’accord avec Wolfram sur le choix du deux rails et du 3 rails en numérique.
Je reprend juste le point des boucles de retournement où il existe des modules de retournement chez quasiment chaque fabricant ( mème TRIX en a ressorti un cette année) et la gestion se fait très bien sans module par logiciel.
Effectivement le gros attrait sur le 3 rails c’est quand on utilise la retro signalisation. économie sur les modules par contact par rapport a la consommation de courant, précision des arrêts car moins de problème de faux contact ou mauvais contact.
Possibilité de prendre les aiguillages par le talon sans les équipés de moteurs
Le seul bémol c’est le patin qui cause sur certains aiguillages élancés des courts circuits( donc isolation des plots centraux)et occasionne des déraillements sur certains matériel non Märklin.
Par contre sur le choix du matériel roulant , il y a une tel offre en 3 rails , que sauf si tu as un modèle bien défini, tu trouveras un large choix en matériel neuf comme en occasion.
( Fermeture de la parenthèse) :smiley:
Sincèrement Mark

le tarif d’une loco ou d’un autorail en 3 rails en digital c’est pas donné au moins 300€

Ce plateau Noch avec le système train safe m’aurait plus

Bonjour,

C’est vrai que ce système est séduisant, mais c’est un budget aussi, 100 à 120 euro par rame à stocker

le coffret digital en trix + le lot de rails et les divers (pupitre+ transfo moteurs aiguillage) + le plateau 81580 + fabrication d’une structure de renforcement cela revient à …1000€

Hé oui, hélas. Le ferromodélisme est un plaisir qui coute cher. Mais qui est quand meme moins onéreux que des femmes… :pirat:


dommage que celui là soit supprimé de leur catalogue parce que c’était un réseau sympa en N

Bonjour David,
Il n’y a rien de compliqué pour réaliser un tel circuit. si tu es un peu bricoleur. Aujourd’hui tu trouves plein de tuto sur le forum ou sur le net.
Il te faut déjà choisir ton échelle, N ou HO ou 1.
Puis le mode de rail : 2 ou 3 rails.
Puis tu fais ton réseau sur SCARM et tu peux le soumettre sur le forum.
Par contre, pars sur un modèle digitalisable
Après le reste n’est que détail. Tu trouves beaucoup de matériel d’occasion en France ou à l’étranger de très bonne qualité. Il faut être patient.
Sincèrement Mark

Jai dessiné un réseau à vous soumettre

zupimages.net/up/18/08/46vq.jpg

J’ai d’autres plans à soumettre , je peux les mettre ici ?

Bien sûr, c’est ton " post "

qu’en pensez vous ?

Bonsoir David,
Ton projet est intéressant mais il ne te permet q’une exploitation “à sens unique”. Pour ne pas te lasser trop vite, je te conseille de prévoir dès à présent une voie d’évitement supplémentaire qui te permettra de faire circuler au moins 2 rames avec (i) soit une possibilité de dépassement lorque l’une des rames stationnera sur cette voie d’évitement (ii) soit une circulation à double-sens de 2 rames avec croisement (sans collision!) au niveau de cette voie d’évitement.