Montélirail 2018

déçu, de plus en plus cher et de moins en moins de réseaux
la course au pognon et c’est tout, ce n’est que commercial, PierreDominique a toute une estrade

quand aux réseaux jamais vu dans le coin, ils repassent
il y a un réseau Märklin vu à St rambert d’albon (moins de 100 kms) qui vient de St Etienne

Des trains Hornby qui était à Barjac…

quelques photos







encore










et une dernière série










Bonjour et merci pour toutes ces différentes photos.
Errol.

Bonjour Alain,

:unamused: , hé oui …! Le temps des bourses ou l’on s’intéressait, ou l’on négociait, etc… Est révolu. Même les plus petites perdues au milieu de nulle part, deviennent des repères à vautours, il est loin le temps où…

:face:

Bonjour Alain,

Merci pour ce reportage.

C’est vrai que les. « Commerçants » qu’on voit de plus en plus dans ce qu’on appelle, indûment à mon avis , des bourses, on tendance à croire que le moindre matériel, pas toujours en bon état vaut de l’or… :affraid:
J’ai eu la même impression dans la dernière « bourse » que j’ai faite à Nimes.

Il est vrai que personnellement, lorsque j’ai aujourd’hui un matériel à céder j’utilise internet, je ne m’ennuie plus à louer 2 m de stand et à passer 1 voire 2 jours à attendre le chaland comme j’ai pu le faire il y a 20 ans.
Ceci explique sans doute pourquoi on ne voit plus dans les bourses que des quasi professionnels.

Bonjour Philippe,

Oui et… Non, il y a ce que l’on voit, et il y a ce que l’on ne voit pas. Il m’est arrivé une fois ou deux, de discuter dans ce qu’on pourrait appeler le secret des Dieux :wink: , on ne s’imagine pas, les actes qui se font en deçà de notre propre libre arbitre, de s’imaginer que nos “vieux boursiers” que l’on voit, que l’on voyait et… Et que l’on ne voit plus, hélas, arrivaient un beau jour sur un secteur “X” , et de se prendre une recommandation siné qua non, d’emblée, d’interdiction de vendre en dessous de la côte ! Au regard de stand soi-disant de renommé comme l’illustre P.Dominique…
Après on s’étonne, que le monde des boursiers est en voie de disparition :unamused:

Solution : les sites de ventes aux enchères … Le prix est en général ce que veut mettre le client, et non imposé par l’acheteur.
Il faut aussi envisager de faire des toutes petites bourses, comme celle de Séné le 2 décembre.

bonjour,

j’y ai été comme Alain j’ai été déçu beaucoup de vendeur, peu de réseau qui valais vraiment le coup!

un réseau Marklin qui fonctionnait plus car une Loco à déraillé perte du MFX et plus aucune loco fonctionnaient ainsi que les aiguillages!

j’a discuté avec lui très sympa après lui avoir soumis de débrancher la CS2 complètement du secteur et de la faire repartir, en supprimant le protocole en cause ça à fonctionné et il était bien contant! :cheers:

La panne en expo est une des raisons pour lesquelles j’ai 2 circuits indépendants : au cas où il y a toujours quelque chose qui tourne. Je regrette de ne pas avoir prévu un va et vient aux trois quarts cachés pour avoir 3 circuits.

sur ton prochain réseau :bounce:

Ou sur un prochain module. C’est l’avantage du modulaire : on peut faire ce qu’on veut. J’aurai du commencer par des modules il y a 40 ans …

Bonjour,

Philippe, nous avons peut-être, sans nous rencontrer, visité les mêmes bourses. Enfin, bourses à petits trains, je me comprends. :lol!:
J’ai observé comme toi qu’il y a beaucoup de professionnels, autant ceux de la “première main” que ceux de la seconde. Et oui, ça m’énerve un peu de voir pratiqué aux bourses des tarifs que je peux avoir dans n’importe quelle boutique, avec en plus la possibilité de payer par carte et d’avoir une facture en bonne et due forme m’octroyant les droits légaux du client.
En même temps : le vendeur professionnel est obligé de me faire une facture, il suffit de le lui rappeler ; pour le règlement en CB c’est plus difficile pour des raisons évidentes.
Et je vois aussi : c’est où, cette “n’importe quelle boutique” ? D’ici, à 10km de Royan, j’ai deux heures et demie pour Bordeaux, ou approximativement autant pour Nantes. Ne parlons pas de Tours ou Angers. C’est là que se trouvent les boutiques vendant du Märklin.
Certes, il y a l’antiquaire rochelais qui a toujours un peu de Märklin ancien… mais il n’y connaît pas grand’chose, et la loco que je lui ai achetée n’était pas vraiment un bon coup - j’aurai encore à fixer les roues qui se baladent sur les essieux, et l’inverseur (le bon modèle bien cher des modèles à Telex) manque tout simplement de sorte que la loco n’avait plus de marche arrière ni de telex opérationnel, fait qui ne m’a pas dérangé juste parce que de toute façon j’avais envisagé de la digitaliser avec un nouveau moteur et décodeur, rendant ainsi le relais inutile.
Donc, les vendeurs commerciaux qui viennent aux bourses chez nous, que ce soit à Aytré ou à Saint Georges de Didonne ou à Rochefort ou à Marennes ou…, ils viennent vers nous pour que nous n’ayons pas à aller vers eux. Que nous puissions reluquer un peu ce qu’ils ont dans les rayons, nous laisser tenter par ce que nous voyons au lieu de seulement chercher ce modèle que nous voulons trouver, ou de fouiner dans la baie où on peut pêcher autant de bijoux que de bottes trouées. Et pour ce faire, le commerçant a des frais. Le véhicule de transport, les kilomètres, le logement, il doit fermer sa boutique ou payer un employé qui la tient en l’absence du patron. Les mètres d’étalage ne sont pas gratuits non plus.
Donc, après réflexion je ne leur en veux pas d’être là et aussi de pratiquer des tarifs qui ne correspondent pas à mes désirs.

Après, mais c’est plus général comme réflexion, je me dis que c’est peut-être une erreur de leur part de prendre le prix indicatif de Märklin comme la marge inférieure (!) de leur calcul personnel. Sachant que les magasins outre-Rhin pratiquent, pour beaucoup, des prix “prix indicatif moins 10%”, voire encore plus bas pour les clients réguliers, ce qui gomme facilement les frais d’envoi, et que ceux-là, ils ont un chiffre d’affaires bien meilleur que les commerçants dans l’hexagone. Peut-être hors Alsace, je ne connais plus leurs prix. Si je peux commander une loco 299€ +9€ de frais de port chez Märklin, pourquoi l’acheter 329€ chez un commerçant résident ? Si je peux l’avoir à 269€ plus port chez Meise, Lippe, Wengst, … pourquoi l’acheter chez Märklin direct, ne parlons même plus de PD ou autres…

Et puis :

Alors ça, ça me laisse sans voix… ne me dites pas que c’est légal…

Bonjour Wolfram,

Mon propos visait surtout les reventes d’occasion de matériels pas toujours en super état et sur lesquels on voit certains boursiers « pros » proposer cela à la revente a des prix proches du neufs.
On a l’impression pour certains que dès que c’est marqué Marklin, c’est de l’or !

Concernant les commerçants qui vendent du neuf lors d’exposition je conçois tout à fait qu’ils ont des charges et ne peuvent pas tout brader.
Je m’efforce d’ailleurs de faire une partie de mes achats chez les quelques boutiques françaises qui subsistent car on est parfois bien content de les trouver.

C’est comme l’épicerie du village, tout le monde râle quand elle ferme, mais tout le monde est responsable de sa fermeture à force de faire des kilomètres pour aller à l’hyper du coin qui fait des promos…

Bonsoir Philippe,

mouais… j’avais, jadis, un très bon détaillant qui me conseillait, collégien que j’étais, avec beaucoup de patience et qui m’a fait les petites réparations que depuis j’ai apprises à faire par mes propres moyens. Quand il a laissé la place à son fils, ça na pas pris deux ans et la boutique était fermée. Autant le père (et la mère) avaient su accueillir le client, autant cette faculté manquait au fils qui te faisait sentir que tu le dérangeais. Eh bien, d’autres mamans aussi ont de jolies filles comme on dit chez moi…
Le pain, je l’achète au boulanger puisqu’il est beaucoup meilleur, ça vaut la différence de prix. Mais je ne le ferais pas si c’était la même matraque que du Super-Mousquetaire-E, je demande quand même une contrepartie à mon argent. Et même si j’aime bien ma pharmacienne, c’est pas chez elle que j’achète mon savon s’il est 20% plus cher qu’ailleurs. Par contre, je suis bien décidé à retourner chez le gentil détaillant où j’ai pris ma montre Märklin, et où j’ai acheté également deux wagons sur un coup de coeur. Enfin, si le budget le permet encore. :wink:

Pour ce qui est de l’occasion, si j’achète à un professionnel, avec garantie légale etc., c’est évidemment plus cher que d’acheter à un privatier qui liquide juste le trop-plein de sa collection. Et là encore les tarifs du mètre de table ne sont pas forcément les mêmes.
Le mec que je vois à toutes les expos et toutes les bourses de la région avec ses vieilles Märklin sous vide, il a du beau matériel, sans discussion. Ma TM800 achetée 20€ ou ma BR44, toutes les deux portant les traces d’une vie mouvementée, chez lui j’aurais déboursé bien plus mais pour un modèle en meilleur état. Et même si l’extérieur était marqué du temps, j’aurais eu une locomotive qui fonctionne, parce que là-dessus il est obligé par la loi de s’engager. Lui, il paie la TVA et les charges, pas le privatier.
Par contre, avec lui aussi on peut négocier, la dernière fois il m’avait offert 25% sans même que je lui demande… et là ça devient déjà nettement plus intéressant. Mais le coup de coeur n’y était pas ce jour-là.

Donc, je comprends d’autant moins que le club qui ouvre une bourse, puisse imposer aux privatiers de s’aligner sur les tarifs des professionnels puisqu’ils ne jouent absolument pas dans la même ligue, et encore moins selon les mêmes règles. Et je me demande toujours et encore si c’est légal… :grad:

Bonsoir Wolfram,

Je vous reprend quelques mots, si vous le voulez, afin de vous expliquer, une autre aberration que je clarifierais de sournois.
— ""Je connaissais à une époque un boursier, du côté de Noailles fréquentant la bourse de Charenton, lui même m’avait montré un fait manuscrit, inimaginable, sur le fait que s’il dépassait une certaine côte, il pouvait en venir à oublier d’y être de nouveau invité. De plus il m’avait expliqué qu’au cours de la journée, des “mouchards” venant incognito, vérifier si tout était en ordre… c’est dire, l’ambiance qui y régne . “”
Mais ce genre de manifeste n’est pas unique en son genre, Un autre confrére que je connaissais aussi bien, de Pralognan dans le 73, m’avait raconté des faits similaires, ailleurs, surtout quand des illustres comme Bovi, Dominique sont dans les parages de grandes manifestations…
Que se soit légal ou illégal, les faits sont là…

Quand aux bourses en générales, la véracité d’une bourse telle qu’on les connaissait à l’époque, n’existe plus, et je déplore que les administrateurs ont laissé trop de liberté à ses gens d’oser vendre du neuf voir de l’occasion à des prix exorbitants, sans pouvoir négocier quoi que se soit !! Quand à leurs excuses de marge, ou de locations de tables, vous m’excuserez ! Avant ils n’étaient pas là, les bourses marchaient trés bien, sans ses protagonistes tous aussi farfelues les uns que l’autres…
Par contre bien que cela devient maintenant assez rares, il existe quelques secteurs géographiques, ou ses revendeurs en neuf, n’y ont pas mains mises, vu qu’ils y sont interdits d’emblée de jeu… :study:

Bonne nuit à tous … :sleep:

Bonjour Christian,

le monde d’il y a 30 ans n’existe plus. C’est peut-être aussi la diminution de ferrovipathes et l’ascension de la baie, du soi-disant bon coin etc qui font que les particuliers vendent moins aux bourses, ou autrement dit que moins de particuliers vendent aus bourses.

Juste une question de curiosité, sans trop entrer dans les détails qui exposeraient des tiers : les organisateurs des bourses en question étaient-ils des associations ou des organisateurs professionnels ?

Bonjour Wolfram,

A ma connaissance de ses faits, aucuns indices laissés supposer à parler d’associations. Comme par exemple Celle de Charenton… Verbalement, c’est sans commentaire, :unamused: . Tout comme l’acte qui s’était passé à l’avant dernier (où l’avant, avant dernier , je ne sais plus trop avec le temps :scratch: ) salon de Paris, et dont cela avait fait du bruit dans les couloirs des modélistes… D’un professionnel peu scrupuleux… D’ailleurs sa tête :smiling_imp: , à failli aller au billot …

:study:

Bonjour Christian,

je m’en doutais un peu. Les associations qui organisent des bourses-expositions, en général, sont plus respectueuses du modéliste particulier. Qu’elles fassent des distinctions entre adhérents et tiers c’est possible mais pas à ramper devant quelques commerciaux peureux de la dynamique du marché …

Amitiés !