Mise en oeuvre du pont tournant 74861

Bonjour à tous,

Suite à la réception du pont à Obourg,

Je ne sais pas si quelqu’un du forum a déjà mis en oeuvre le pont 74861 … je vous ferais des retours dès que je serais en capacité de tester, c’est à dire après démontage du plan de voie actuel.

Première impression au déballage :

  • il va être facile à intégrer au niveau de la dalle extérieure

  • il ne va pas être facile à kitbasher sur le reste du pont, changer la cabine par exemple, comment l’extraire ? (aucun plan de démontage comme on trouve avec les locomotives)

  • idem pour le garde corps qui fait un peu grossier et que je voudrais remplacer par du laiton. Il va me falloir etre prudente pour enlever l’existant sans tout casser

  • les deux signaux stop sont démontables (comme les lampadaires en fait), ce qui est plutôt une bonne chose, ce petit connecteur permet d’envisager de mettre autre chose.

  • le mécanisme de rotation à l’air solide et bien intégré, le reste fait quand même très plastique

  • il est plutôt léger

  • la plaque centrale du pont est très sympa et s’intègre bien, on ne peut pas soupçonner que c’est le troisième rail :slight_smile:

J’ai prévu de le piloter avec un CAN_StellPult qui se prête bien à cet exercice, ça sera plus facile qu’avec les n commandes de la MS2. Je ferais une sérigraphie des commandes pour ce pupitre (cf L'héritière d'Obourg - #1023 par Julaye).

A suivre,

1 « J'aime »

Bonjour,

Par curiosité, je suis allé voir les détails de ce nouveau pont voie C direct sur le site Marklin De.
Au niveau fonctions, c’est vrai qu’elles sont nombreuses et utiliser une MS pour le piloter serait faire preuve de masochisme.
Pour le côté plastique, je pense que cela est surtout dû aux caches tout autour du pont qui paraissent énormes, voie C oblige. Par contre, je le trouve esthétiquement moins beau que le précédent avec arrivées en voie K.

Quoi qu’il en soit, je vais suivre avec attention cette mise en œuvre.
Merci et bon courage.

Nb: attention de ne rien casser car les pièces de rechanges ne sont pas disponibles sauf deux ou trois tout au plus.

1 « J'aime »

Bonjour Julie, bonjour tout le monde,

Lorsque tu as une minute, tu peux faire une photo pour voir comment Marklin a “caché” son troisième rail ?? Ca pourrait m’aider pour le mien (qui est un “jouet”) mais que je compte transformer en PONT…
Egalement, j’ai une question pour un programme Arduino, je t’expliquerais mon pb.

Bonne journée,
Cdlt,

Claude papaciela

A priori quelqu’un s’est déjà amusé à la démonter :

https://www-stummiforum-de.translate.goog/t166309f2-M-rklin-neue-Drehscheibe-Wie-gef-llt-Ihnen-die-DS-29.html

Quand je vois ces photos du pont, je pense que le garde corps et la cabine sont faciles à enlever (ergots) par le dessous. Ouf !

Me reste à comprendre comment il a désolidarisé le pont de la plaque :smiley:

Je suis allé voir sur le lien et à part cette axe en “laiton” dans lequel passe un petit câblage qui doit se relier quelque part sous la plaque ???
Peut-être un circlips ou une rondelle de maintient sur l’axe métallique à retirer pour être en mesure de désolidariser les deux éléments ??? :thinking:

Facile en réalité, quelques vis à enlever sous le pont - cf photo ci-après.

Mais je ferais des tests de bon fonctionnement AVANT parce que je pense que je vais perdre la garantie dès que je vais dévisser le bloc moteur :slight_smile:

Avec plaisir. Il semble avoir une certaine épaisseur (1 à 1.5 mm ?), j’ai du mal à comprendre ce que c’est comme matière, il semble y avoir comme des gains sous une surface vernie mais conductrice ??

A noter que l’ensemble semble être d’une seule pièce.

Et au centre, une surface brillante et uniforme, ils ont peut etre voulu imiter une plaque d’accès à l’axe de rotation.

Hope this helps !

1 « J'aime »

Bonjour à tous
Pour ceux que ça intéresse voici un post avec des photos détaillées
C’est le post 731 du 18.07.2021 sur un sujet que j’ai lancé sur le Stummi Forum
https://www.stummiforum.de/t166309f2-M-rklin-neue-Drehscheibe-Wie-gef-llt-Ihnen-die-DS-29.html#msg2311843

Sur le “Märklinshop” on peut voir qu’un certain nombre de pieces seront bientôt disponibles (cabine rambardes, etc)
Julie, La fixation de la cabine se fait par 4 tenons voir ci dessous cerclés en rouge après avoir démonté le pont.
74861 Verrouillage cabine
A noter sur l’autre extrémité du pont, après les 2 hauts-parleurs, le servo de verrouillage dans son boitier gris foncé et sa languette de verrouillage (apparemment il faut avoir deverrouillé le pont avant de le démonter
Amicalement
Jean

Bonjour Jean,

Oui j’avais vu cette photo. Ma question portait plutot sur la désolidarisation du pont avec la cuve. J’ai cru comprendre qu’il fallait dévisser le bloc sous le plateau.

As-tu déjà le pont en main ou prévu de l’acquérir ?

Bonjour Julie
Non je n’ai pas le pont en main et je ne projette pas de l’acquérir parce que j’ai déjà un pont digitalisé qui fonctionne très bien.
Bravo pour ton achat! je t’envie.
Le peu que je sais c’est qu’il faut déverrouiller le pont, puis le retourner et retirer le capot circulaire.

Ensuite, il faut retirer le connecteur de liaison avec le pont tournant puis dévisser l’écrou / vis tenant le cylindre de contact tournant


Bon courage
Jean

C’est à dire ? je n’ai pas vu de verrou

Est ce que par “zazard” cette “plaque” ne serait pas simplement un cache donnant accès à un écrou qui retiendrait la partie mobile du pont afin justement désolidariser le pont de sa cuve ? Juste une suggestion.

La partie “tôle” (qui est en fait le 3ièeme rail) est bien sur en métal, mais traité comment ?? là est la question !!! En effet, après un certain nombres de passages, ne va-t-il pas apparaître une “trace” du patin (le frotteur de la machine)?
Attendons le démontage et investigation de Julie pour avoir les réponses.

Cdlt

Claude papaciela

Pas du tout, c’est dans la matière.

ça sort mal en photo, mais j’ai vraiment l’impression d’une sorte de vernis “électrique” avec un léger effet brillant.

Félicitations pour cet achat, je vais suivre la réalisation tes plans avec intérêt.
Bon weekend,
N

1 « J'aime »

Bonjour,

Pour démonter ce pont, que je n’ai pas, il faut enlever le cache plastique noir et ainsi on à accès au dessous et l’on peut désolidariser le pont de la cuve voir ICI

1 « J'aime »

Une des commandes du pont est pour déverrouiller le pont (le faire tourner manuellement). Voir la 2eme ligne du tableau


Cela fait rentrer la langue de verrouillage (voir photo du servo plus haut)
Jean

Ok ! donc je dois le mettre en route pour le déverrouiller.

Une question avec certainement la réponse dans la question …

Il y a un connecteur 0 B qui semble alimenter le pont (moteur et décodeur avec ses accessoires, éclairages et sons) et un connecteur X B 0 pour alimenter la voie du tablier et récupérer une rétro pour un S88.

Donc nous avons bien, à priori, deux réseaux d’alimentation et de contrôle séparés et indépendants.

Cf le schéma :

La doc dit : " La plaque tournante présente une connexion pour un appareil de commande numérique (tel que Central Station 2 / 3) ainsi qu’une connexion pour l’’alimentation de la voie sur le pont tournant (P. 2, image 1)"

Il me semble donc que je peux très bien avoir la Gleisbox du réseau connectée sur X B 0 mais utiliser une autre Gleisbox (avec un CAN_StellPult en pupitre de commande) dédiée à l’alimentation et à la commande du pont. Il n’est même pas sure que je sois obligée de faire masse commune en connectant les O ensemble.

Je voudrais votre avis à ce sujet …

De toute façon, je vais faire l’essai.

@+

Bonjour Julie
Oui les deux circuits totalement sont séparés:

  • les 2 bornes pour la commande digitale du pont (MM2, DCC, MFX)
  • les 3 bornes pour l’alimentation des 3 “rails” du pont en digital, analogique ou par une autre source digitale (booster, etc). Les 2 rails externes sont isolés pour faire une détection d’occupation (une seule zone est bien peu je crois pour un fonctionnement automatique).
    Verification de la séparation des circuits avec un simple ohmmètre / multimètre.

Il est possible, par modification du câblage, de faire 2 zones de détection. Le principe est de:

  • scier un des rails du pont en son milieu
  • modifier le câblage pour que la masse commune “0” serve à la fois à l’entrée digitale du pont et au rail non coupé
  • utiliser les 2 contacts disponibles tournants pour la détection en 2 zones du rail coupé sur le pont.

Attention: rails en inox donc eau à souder impérative pour le raccordement.

Jean

1 « J'aime »

Bonjour Jean,

Il me semble aussi … meme si j’ai cru comprendre que les logiciels avaient la longueur de la locomotive et pouvaient anticiper l’arrêt à 1 ou 2 cm près.

Très bonne idée :slight_smile:

Bonne journée,

J’ai édité mon message pour ajouter une solution avec 2 zones.
Sur ma plaque 7286, j’avais initialement 2 zones et l’arrêt très précis n’est pas possible car il faut jouer sur l’inertie pour s’arrêter et le moindre défaut de prise de courant cause un problème.
Avec 2 zones précision de l’arrêt environ 3 cm, avec 3 zones environ 1 cm.
Le contact sur le platelage de la 7286 (zamak avec traitement de surface - nickel noirci?) n’est pas toujours fameux). Sur la 74861, je ne sais pas.
Jean