Les Robertmonts, Rue des Thermes

Merci Pascal

Ma voix n’a pas été inutile et je m’en réjouis.
Le second réseau à voir est à 2.16, Salm Château, qui ne joue pas dans la même cour que " Les Robertmonts", ni au niveau espace, ni au niveau prix de reviens .

Bonsoir Manu,

Merci pour ton appréciation : ton réseau et le mien ont la même affiliation :slight_smile:

La colle blanche à laquelle tu fais allusion est étalée pour fixer le bâtiment industriel. Cela n’a rien à voir avec les pavés qui ont été découpé pour joindre ce bâtiment sans faille. Les pavés sont des feuilles redites, dont l’épaisseur est tout juste ce qu’il faut pour laisser passer les plots de contact de la voie C.

Bien cordialement,

Pascal :sleep:

Bonsoir Pascal,

Il y a sur une photo de votre post d’hier à 14h30 un type 53 sur du 3 rails.
Serait-ce une loco Jocadis transformée ?
Si oui, comment avez-vous procédé ?

Merci et bravo pour ce mini réseau.
Cordialement,
PhilRené

Bonsoir Pascal, bonsoir à tous,

Comme Olivier, je suis admiratif de vos photos en noir et blanc et du climat qu’elles génèrent.
Dans le même esprit, je conserve précieusement “L’omnibus de 17h34” aux éditions Marienthal 1956

En son temps, vous m’aviez écrit, que vous envisagiez un nouveau réseau vintage, qu’en est-il ?
En attendant, vive le 17 de la rue des Thermes aux Robertmonts.

Amitiés Angevines et ferroviaires
Pierre

Bonsoir Pascal, bonsoir à tous,
Ça vaut réellement le coup d’attendre la minute pour voir le passage, au ralenti, de deux trains en gare des Robertmonts.
Sans flatterie aucune, c’est , et de loin, le meilleur des extraits de cette petite vidéo.
Bravo Pascal
Bonne soirée
Pierre

Bonjour PhilRené,

La Type 53 est une Olaerts que j’ai patinée.
Merci pour votre appréciation de mon réseau. Au plaisir

Pascal :sleep:

Bonjour Pascal,

Un petit réseau, mais il est magnifique :open_mouth: .
C’est la preuve que l’on peut faire de très belle chose sur un espace réduit

Je note l’astuce concernant le fonds de décor.

Sébastien

Bonjour Sébastien,

Merci pour ton commentaire positif. La taille du réseau n’a pas d’importance… L’essentiel est de se faire plaisir. Ce mini réseau a été achevé en quelques semaines seulement. C’est encourageant de se voir arriver au terme de l’objectif fixé. En plus, on peut facilement peaufiner les détails du décor.

Bien cordialement,

Pascal :sleep:

Bonsoir,

Une série 201 entre en gare des Robertmonts

Pascal :sleep:

Ah oui, je comprends mieux.
Elle est certainement plus récente.
Alors ma vieille 53 (1989) roulera encore en 2 rails continu sur du C Trix.

Bien à vous,
PhilRené

La Rue des Thermes, aux Robertmonts

Pascal :sleep:

Bonjour,

Je ne sais pas comment tu as fait-çà… c’est GEANT ! :astonished:
Même la cox est d’époque avec ses petites vitres arrières.

Très beau :cheers:
on s’y croirait !

Bonjour,

merci pour le compliment, mais je répète, il n’y a rien de géant : 154 cm de long sur 50 de profondeur et une fenêtre de vision de 30cm. Pour le reste, c’est de l’imagination et du travail, et surtout beaucoup de plaisir à faire et à terminer le réseau et à y faire circuler mes trains.

Pour la coccinelle, aucun mérite, elle vient du commerce et je l’ai juste un peu patinée au jus terre d’ombre naturelle.

Mon projet est de créer des ambiances à l’échelle HO pour y faire circuler mes trains que je patine également.

Bien cordialement,

Pascal :sleep:

Bonjour,

merci.

Pascal :sleep:

Bonjour Pierre,

Merci pour votre visite auprès de mon nouveau mini-réseau. Merci pour votre appréciation.

Mon réseau vintage est en cours de finition, je reprends les travaux cet hiver.

Au plaisir

Pascal :sleep:

La rue des Thermes aux Robertmonts, vers la gare

Une Série 205 de la SNCB entre en gare aux Robertmonts

Pascal :sleep:

Pascal,

Qu’un seul mot :

Chapeau bas !

@+

Bonsoir André,

Merci

Bien amicalement,

Pascal :sleep:

Bonjour Pascal :sleep::smiley:

Dans l’image de la rue des Thermes vers la gare (où il y a une DS sans sa tache d’huile… :mrgreen: ) je suis impressionné par la perfection du raccord entre le construit et le décor supposé de fond.
Intégration parfaite des deux modes.
Bluffant !