le p'tit réseau de JCS

Bonjour Jean Claude,

Je pense que c’est une bonne idée d’avoir repositionné le dépôt vapeur au centre.

Quelle plaque tournante comptes tu utiliser ? La 7286 ou la nouvelle qui vient de sortir ?

L’emprise au sol est différente, et pour la 7286 il faut percer le support et la notice indique qu’il faut 25 mm d’épaisseur, en effet elle est sensible aux déformations et cela crée des défauts de contacts, la nouvelle doit être juste posée sur un support comme l’était l’ancienne 7186 pour la voie M.

Pour info il y a eu un numéro spécial de loco revue hors série n°17 qui dit tout sur les dépôts vapeurs, je crois qu’il est toujours dispo sur leur site.

Bonjour,

Quel est l’intérêt de ta boucle à gauche de ce plan ? Elle peut sans doute être supprimée car elle n’apporte rien en exploitation et serait plus esthétique non ?

Bonsoir,
Je m’associe à la remarque de Manu. En outre, la suppression de la moitié de la boucle à gauche permettrait d’allonger un peu les voies de garage, ce qui est toujours bon à prendre.
Cordiales salutations de Montreux.
Jean

Merci les amis, c’est un grand plaisir que d’échanger avec vous. Beaucoup de questions. Allons-y :

@Julien : les photos de la pièce, à mon sens, n’apporteront pas grand-chose. Regarde le plan que j’ai présenté au début de ce sujet. Deux parties avec la première (à gauche) occupée par une cage d’escalier sur laquelle je peux positionner un plateau de 0,85/1,5 x 2,5 m. La partie à droite est un atelier encombré, le réseau serait donc en périphérie autour de la pièce. L’idée est à terme de le boucler toujours en périphérie.

@Jean : j’achète ton idée. C’est la raison pour laquelle je vous présente ce projet.

@Philippe : pour la plaque tournante je me suis procuré une 7186 que j’espère pouvoir remettre en marche :affraid: (souhaitez-moi bonne chance !) Merci pour la référence de loco revue. Je vais me renseigner.

@Manu : la boucle à gauche ? A la réflexion c’était plutôt un exercice de style, sans plus. Tout à fait d’accord. Ce que je veux conserver c’est la possibilité de fermer un long circuit périphérique tout autour de la pièce. Je garderai donc la demi boucle à gauche et retirerai la demi-boucle à droite. A étudier, je te l’accorde.

Au point où j’en suis il va falloir que je puisse vous fournir un plan digne de ce nom … et … m’intéresser au pilotage de ce réseau en analogique et là … ? :affraid: :affraid: :affraid:

La 7186 est certes un peu lente et un peu bruyante mais plutôt fiable, une bonne lubrification et éventuellement un changement de charbons et ça doit fonctionner.

Ok, Phil, merci du conseil.
Mais pour ne pas faire de gaffe : quels sont les points de lubrification et avec quoi ( huile, graisse )
Et où se trouvent les charbons ?

Pierre Emile,

Il m’est difficile de répondre à cela avec précision vu que j’ai revendu ma 7186 en 1998 pour acheter une 7286 donc je n’ai plus ni notice ni plaque pour faire des photos.
Mais le moteur qui est sous le capot est autant que je me souvienne assez proche de celui de certains modèles de locos de l’époque, et c’est un système similaire pour les charbons.
Ici une photo du flasque trouvée sur le net

Pour la lubrification, j’utilisai de l’huile Marklin, mais il faudrait une notice pour les points de lubrification.

Je pense que certains ont encore ce modèle en fonction et doivent pouvoir documenter le sujet.

Bonjour,
Pour le graissage c’est comme sur les locos:
Les axes du rotor et des pignons, ainsi que les vis sans fin qui contrôlent la rotation de la plate-forme. N’oublie pas axes des roues du pont tournant.

Dépose l’huile avec le bout d’un pinceau fin!

ROZ

Un cliché pour Pierre-Emile montrant les balais et le graisseur placé latéralement à droite au niveau de l’axe du rotor.

Je reviens à mon petit réseau.

Je vous joins deux fichiers .pdf. Je ne vois pas comment les afficher directement, il faut que je lise les instructions.

Mon réseau est tout en longueur, je rappelle qu’il est sous les combles plus de 8 x 2 m et que je l’utilise comme atelier, donc beaucoup de voies en périphérie. D’abord le côté sud, avec deux parties la gauche (V1.3) et la droite (V1.4).
J’ai tenu compte des remarques de Manu et Jean, tout à fait justifiées. Cela allongera les voies de garage.

Il va falloir que je réfléchisse à la création de cantons en analogique. Je dis cela, mais je n’y connais rien. Avez-vous un document de base à me conseiller ?

Au plaisir de vous lire.

Bonsoir,

J’ai progressé sur la partie principale du réseau. En voici la dernière version :

Il y aurait une gare de voyageurs, une gare de marchandises et un dépôt vapeur. C’est ce dernier sur lequel je mettrais l’accent avec parc à charbon, grue sur rail, grue hydraulique, citerne à fuel, fosse à piquer, château d’eau. Je pense également à une rotonde. Le projet se précise. Ce sur quoi je me renseigne actuellement, c’est l’électrification et la commande de ce réseau. Le dépôt vapeur sera vraisemblablement piloté à part. Sur le reste du réseau je souhaiterais faire circuler au moins deux trains de façon automatique en analogique. Il me faut donc bosser car tout m’est inconnu à ce niveau.
Au plaisir.

Bonsoir, tu trouveras toutes les techniques de gestion en analogique dans l’ouvrage « Signaux » de Märklin.
Eric

Bonjour Jean-Claude,

Joli projet, et quelle surface ! Par rapport à ton dernier plan, à droite tu as encore de quoi faire. Par exemple, si on reprend le plane qu’avait fait Jean (page 1 du sujet) et que l’on reprend ton idée du dépôt vapeur avec la rotonde, y-aurait-il moyen de placer cette partie du réseau justement à droite, là où c’est vide ? Cela te permettrait de gagner en longueur de voie.

A+

Manu

Ton nouveau plan va effectivement te permettre de réaliser un dépôt vapeur avec toutes les infrastructures nécessaires.

@ Eric, merci pour la référence, c’est commandé !

@ Manu, il ne m’est pas possible de combler à droite, c’est un impératif, sinon je ne circule plus ! Et comme le dit

@ Philippe, le dépôt me semble suffisamment grand, ce ne sera qu’un petit dépôt avec tout ce qui va bien :clown:

Dans un prochain post les plans du réseau dans sa globalité.

Comme promis voici le réseau dans sa totalité. Je remets la partie principale déjà présentée et je rajoute le reste du réseau :

Dans un premier temps je me concentrerai sur le réseau constitué par les deux premiers plans. Les deux derniers illustrent le fait que j’ai la possibilité de le fermer complètement en faisant le tour de la pièce, mais ce ne sera que dans une seconde étape. Pour rappel les dimensions sont de 2,10 x 8,0 m.
Deux ponts/viaducs sont représentés, le premier pour permettre un accès total à un velux de grande dimension (en cas de nécessité), le second pour accéder à une petite chambre d’amis.
Voici l’état de mes réflexions. Cela peut évoluer … bien sûr !

Ça devrait être super, hâte de voir la suite :smiley:

Bonsoir à tous, bonsoir Jean-Claude,

Ouh !!! C’est que ça commence à sentir bon ce projet ! :cheers: :cheers:

Bonjour,
Cela mûrit. C’est impressionnant.

Au niveau de la rotonde je te suggère de n’avoir que des entrées constituées de ligne droite. J’ai le deux sur mon circuit et je constate que de temps en temps j’ai des déraillements sur l’entrée courbe et jamais la droite. Les bissels avant ont tendance à se promener.

Compte-tenu de la longueur du circuit en voie M, prévois une alimentation tous les deux ou trois mètres.

J’attends la suite

Bonsoir Roland,
La longueur du réseau me préoccupe et je m’apprêtais à poser la question à propos d’un feeder qui alimenterait tous les rails via des soudures sous le réseau ? J’ai vu/lu cette technique au gré de mes visites. C’est très certainement efficace mais l’installation me paraît fastidieuse. Toi tu préconises des rails d’alimentation régulièrement répartis le long du réseau ?
Je note pour les entrées droites sur la rotonde. Merci.

C’est pourtant le feeder qui est important.
Il permet une alimentation correctement répartie et donc une puissance identique à chaque point d’alimentation.